Étiquette : rougemont

A la neige

A Rammersmatt, il restait à descendre prudemment à Bourbach
Monter jusqu’à Bourbach le Haut, oui! Mais je n’ai pas tenté le col du Hundsrück
Une fois au col du Schirm, j’ai descendu lentement jusqu’à Masevaux.
A Houppach, un ban de brume en face de moi
Rougemont
La Seigneurie est déserte
Soppe
La piste cyclable à Guewenheim. Un service de déneigement pour les cyclistes? on peut toujours rêver
https://www.openrunner.com/r/12431152

Un peu mouillé

La Seigneurie recrache à gros bouillons

Il ne devait pas pleuvoir cet après-midi. Mais à Rougemont, j’ai vu foncer sur moi un gros coronimbus qui m’a poursuivi jusqu’à Sentheim. On quitte pas le Haut-Rhin impunément.

Inutile d’arroser

https://www.openrunner.com/r/11113495

Éviter comme moi de vous embourber au km 15 avec des pneus fins! Par temps sec, c’est acceptable.

Amour-propre

Thann manque de E cruellement, Macron a encore frappé

L’amour-propre est l’amour de soi dans le regard des autres selon Jean-Jacques Rousseau. Finasser ne sert à rien. Il faut ne pas tricher avec soi-même. J’ai cette fâcheuse habitude de toujours vouloir accomplir un parcours minimum qui ressemble à quelque chose.

C’est sûr, je suis un philosophe à deux balles. Au bacho, je serais éliminé.

J’en connais qui sont capables de rentrer au bout de 20 km. Moi pas. Il me faut de la consistance. C’est combien le service minimum, déjà?

Je n’ai pas beaucoup de marge de manœuvre, il fait beau, c’est la pleine saison…tout au plus un peu de chaleur…et cette épée de Damoclès au-dessus de la tête, l’âge venant, qu’il faut dompter avec sagesse. Je veux parler de cet exercice physique pas anodin qu’est le vélo. Certes il existe de sports autrement plus violents peu indiqués lorsqu’on devient quinca, sexa et la suite…

Mentalement, je construis mon itinéraire « in situ », ou sur le tas si vous préférez.

A rond-point d’Aspach, tiens! une école qui traverse à pied et des motards qui font la circulation. Tiens! encore des motards, des douaniers, …au lieu de prendre le train Thur-Doller je tourne à gauche vers Burnhaupt…encore des gendarmes!

Bon allez! le chemin de l’étang et je file à Diefmatten puis je monte la vallée du Soultzbach et je mijote…Est-ce qu’au bout je vais me dégonfler et ne pas rentrer par le Schirm?… C’est la question.

Bon, je temporise, je file à la Seigneurie, comme ça j’ai encore du temps pour réfléchir car ça chauffe sec sur le goudron.

Arrosamania

Aux arrosoirs, je me mets à la lecture.

Cambriolers 2 fois…merci de me rapporter mes tiroirs…bonne récompence…merci

Bruno, l’arroseur, ne manque pas d’humour. A Masevaux, le feu est vert et la grande côte face à moi m’attend.

La chaleur et les sapins de Houppach me rappelle le Babaou

Je grimpe en dix-huitième vitesse rien que pour ne pas affoler la pendule. Je suis déjà tout étonné d’être à Houppach, les deux zigzag à l’ombre sont agréables, puis vient la colo et la rampe qui mène au col. C’est super, j’y suis déjà!

La montée au Schirm après Houppach est un vrai billard et l’affreux décrochement dans le sens de la descente qui nous déstabilisait a été arasé.

Faut dire que la route toute neuve pour le Tour facilite la grimpée. Quand le cardio arrive à 160, je le laisse refroidir en pédalant mou pour qu’il redescende à 150…puis je repars.

A Bourbach, j’ai l’air malin, je ne vais quand même pas redescendre…surtout que de ce coté, c’est fastoche.

Devant le sapin là-haut, il y a le GR et son parapet métallique. Idéal pour voir les grimpeurs dans la dernière ligne droite du Hundsruck

A Plan Diebold, panneau qui indique que la route du Steinby sera fermée le jour du Tour. La descente du Steinby est pourrie, il faut descendre sur les freins, nombreux nids de poule.

https://www.openrunner.com/r/10186925

Terminus

J’ai choisi le chien. Alors j’ai accéléré, mais je n’ai pas vu l’animal.

Beau temps, ciel bleu, dix degrés. Impossible de rester chez soi. Je pars jusqu’à Lachapelle sous Rougemont.

A Rougemont, je prends Masevaux, le Schirm, le Hundsruck. Stop! Demi tour et retour par Rammersmatt.

Les arrosoirs de Rougemont
Au Hundsruck, demi-tour

https://www.openrunner.com/r/9575346

Le Territoire

PA030009.jpg
IMP Saint-Nicolas à Rougemont le Château. J’aime ces lieux.

Le Territoire de Belfort est voisin du Haut-Rhin.

Ancienne partie du Haut-Rhin, le Territoire est resté français après la guerre de 1870, tandis que l’Alsace était annexée à l’Allemagne. Poursuivre la lecture de « Le Territoire »

Du coté du barrage d’Alfeld et du lac de la Seigneurie

Par convention, Vélomaxou place à
présent ses commentaires sous les illustrations et non plus
au-dessus.

Beau temps après cet épisode pluvieux du
début de semaine.

Direction la vallée de la Doller.


En passant, le pont qui enjambe la RN66 à la base
nautique de Reiningue a pris un peu de hauteur. Peut-être
pour laisser passer certains convois exceptionnels…


La base nautique de Reiningue offre un plan d’eau
agréable l’été pour les familles.


Le train de la Doller est équipé de beaux wagons
de voyageurs. Mais la rusticité de ce train qui faisait son
charme ne va t-elle pas en souffrir?


Nous montons après Sewen au barrage d’Alfeld situé
à 617m.


Voici le barrage d’Alfeld. Construite en 1884, cette retenue
d’eau régule le cours de la Doller pendant les
sécheresses et évite les crues d’hiver.


Longue de 255 mètres, sa digue peut-être
visitée par les promeneurs.


On aperçoit au fond une chute d’eau qui alimente le
barrage.


 

Une belle vue sur Sewen et la vallée depuis Alfeld.


Masevaux,  ses façades ensoleillées.


Rougemont le Château possède un fleuriste singulier
qui collectionne les arrosoirs au point que sa façade, sa
toiture…
…et même son côteau en sont
couverts.


Le lac de la Seigneurie est apprécié par les
cyclistes de passage. Son bar restaurant y est accueillant mais les
touristes se font parait-il rares cette année…

115km.

Samedi 17 mai, un Audax de rêve à ne pas manquer

Samedi 17 mai, un Audax de rève 100km qui va nous
conduire du coté de Rougemont le Chateau.

Au programme Hecken, Diefmatten, Bretten, Eteimbes, Felon,
Eloie, Petitmagny, Etueffont, Le Mont Bonnet et le hameau de
St-Nicolas, retour par Rougemont et Law.

Attention petit plateau pour monter le Mont Bonnet et descente
dangereuse en bas de Saint Nicolas (gravillons).

Prévoir 1000 mètres de
dénivelée.

Départ 13h Espace 110 Illzach.

Le parcours en images filmé par Vélomaxou en avant
première…