Étiquette : vallée noble

La Vallée Noble à pied

La marche à pied, c’est bien aussi (Westhalten)

Vélo et marche à pied, deux disciplines de plein air voisines.

Maxou n’a aucune légitimité dans le domaine de la randonnée pédestre; surtout face à l’immense Club Vosgien qui fédère tous les marcheurs patentés de la région! Poursuivre la lecture de « La Vallée Noble à pied »

La tête et les jambes

Le temps était beau aujourd’hui en Alsace. Tous les projets nous étaient offerts. Ce sera donc Gueberschwihr.

Chaque voyage à vélo à son charme.

Il suffit de regarder le paysage défiler.

La tête et les jambes, je me souviens de cette émission de télévision, il y a longtemps. Poursuivre la lecture de « La tête et les jambes »

Un dimanche ordinaire

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un dimanche ordinaire

Temps médiocre annoncé.

Pas de temps à perdre; on saute sur la bécane pendant que le
ciel est encore bleu.

Direction « Tout Staf à vélo », la sortie organisée  par les
cyclos de Staffelfelden.

Les benjamins sont déjà là avec leurs beaux VTT, prêts à en
découdre.

Pas grand monde à cette heure matinale, hormis un groupe de
CCK.

Un tour le long du vignoble d’Alsace, puis on s’engouffre dans
la vallée noble.

Le Paradis Des Sources est encore groggy par
son dépôt de bilan de la veille.Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un dimanche ordinaire

En montant le Bannstein, on croisera les randonneurs de
Soultzbach les Bains.

Les premières gouttes en haut du Bannstein…

Vite, redescendons dans la vallée!

L’agglomération mulhousienne est déjà en vue.

Avec ses stigmates habituels: les voitures garées sur la bande
cyclable et les restes d’un festin tardif au bord du cimetière.

En somme, un dimanche ordinaire.

Hôtel sympa

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Hôtel sympa

vélomaxou

L’Hôtel « A la ville de Lyon » à Rouffach (Haut-Rhin) met des
vélos à disposition de ses pensionnaires.

De quoi visiter le vignoble de la vallée
noble
en toute liberté!

Monter au couvent Saint-Marc

29°C cet après-midi pour ascensionner le Couvent Saint-Marc sur les hauteurs de Gueberschwihr.

Il fallait prendre son temps et maîtriser sa monture pour arriver en haut en bonne forme.

Le blouson fluo était pourtant de rigueur ensuite pour redescendre dans la Vallée Noble.

Du coté de la Vallée Noble et du Florival…

Aujourd’hui au programme: Rouffach, Soultzmatt,Osenbach,
Bannstein, Murbach.

Chaleur caniculaire de 33°C dès 10heures.

Témoignage d’une architecture industrielle bien
préservée, cette cheminée à la maison
de santé de Rouffach.


A l’ombre de Westhalten, les cyclos peuvent raser les murs.


Un chariot d’antan mis en valeur et agréablement
préservé.


Avant Osenbach et le Bannstein, penser à prendre des
forces…


Osenbach est au frais, niché dans son écrin de
verdure…


Les regains vont bon train…


Les chevaux souffrent des insectes par forte température;
ceux là ne savent pas où se réfugier alors que
la température avoisine 33°C.


Ici, nous arrivons en bas du Bannstein coté Buhl.

Figurez-vous qu’un ami cyclo a fait un vol plané à
cet endroit: il n’a pas vu que la peinture blanche devant la balise
triangulaire masque en fait une bordure de trottoir là
où des traces de pneus apparaissent. On s’y trompe
facilement, n’est-ce pas?


Jour de marché aux puces à Buhl.Temps estival.

Les exposants vont rotir au soleil.


Les hauteurs de Buhl recèlent des endroits au calme
autour de l’église.


En montant à Murbach, un hotel de grande classe bien
situé pour les touristes.


Seuls subsistent le chevet et le coeur de l’abbaye
bénédictine de Murbach construite en 728,
détruite plusieurs fois.


Bâtiment imposant qui mérite la visite; sur la
droite à l’écart, une chapelle. Un site à
revisiter…