Encalminer


velair

Encalminée la planète!

Ce terme de marine me plait bien.

Il y a de la canaille et du calme à la fois dans ce seul
mot.

On imagine le capitaine qui fulmine dans l’attente du beau temps
qui poussera sa galère.

Nos passagers des temps modernes sont aux prises avec une
technocratie planétaire incapable de faire décoller un avion.

Avec des hélices et un moteur calfeutré à l’abri de la
ponce.

Charlot rirait beaucoup de tous ces grains de sable chaud qui ne
sentent pas bon et grippent nos engrenages célestes.

A moins qu’un avion à pédales ne vienne à bout de nos maux?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s