Hochblauen, tutoyer la montagne allemande


Les Mulhousiens vont volontiers ascensionner le Blauen ou le Sirnitz car ils sont proches de nous.

Le Blauen (1165m) s’escalade par deux faces.On le voit depuis chez nous, il est donc tentant…

Une face directe depuis Müllheim pour les grimpeurs et une face agréable pour les promeneurs par Kandern puis Marzell.

C’est cette dernière que je préfère d’abord parce qu’elle est la plus facile et ensuite parce qu’elle est plus belle avec la montée de la Vallée de Kander et le beau point de vue lorsqu’on aborde la Reaklinik (attention quand même, de nombreux passages entre 7 et 10%).

Après un léger faux plat, on prend l’embranchement des trois derniers kilomètres qui mènent au Blauen et à sa grande antenne hertzienne.

A l’auberge, la terrasse nous attend et du Coca à la pression au demi-litre!

Si le vent est favorable, on peut voir les libéristes s’envoler vers la vallée et Lipburg en contrebas.

Attention à la descente vertigineuse, route étroite et empruntée.

Faire un détour par Badenweiler avant de rentrer.

Une belle balade que je place toujours dans mes coups de coeur.

Le parcours

86km-1113m

Autres articles en relation

Blauen

Farniente au Blauen

Au sommet du Blauen

Une réflexion sur « Hochblauen, tutoyer la montagne allemande »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :