Étiquette : Badenweiler

Temps long

PA070017.jpg
Badenweiler, un dernier regard avant le retour

J’ai tenté l’Allemagne cet après-midi.

Badenweiler était dans le passé une de mes destinations préférées.

Mais mon éloignement de la frontière rend le voyage à présent plus long. Poursuivre la lecture de « Temps long »

Sortez les vélos!

Sortez les vélos!

Impossible de résister à l’appel de la nature.

Je me suis trompé, le grand ciel bleu n’était pas accompagné d’un air froid.

Il faisait 15°C…alors qu’on avait moins 4° la nuit passée. Poursuivre la lecture de « Sortez les vélos! »

Badenweiler, ma colline inspirée

Niederweiler et Müllheim
Niederweiler et Müllheim

Je n’y ai pas encore entendu de voix comme Jeanne d’Arc à Domrémy.

Mais je ne désespère pas.

Je ne sais pas moi, un appel à des hautes destinées, ou plus simplement un pote qui m’appelle pour boire l’apéro!…

Quand je monte là-haut, je m’y sens bien. Poursuivre la lecture de « Badenweiler, ma colline inspirée »

Temps à vélo

La montée au Käzacker a un petit air de montagne avant l’heure

Soleil, 14°C, le temps à vélo idéal.

Je prends la route de Badenweiler et j’aborde la petite rampe qui  évite le village en prenant mon temps car la pente oscille entre 9 et 13%… Poursuivre la lecture de « Temps à vélo »

La promo allemande

La promotion des produits allemands est aussi le fait des partis politiques.

C’est ainsi que die Grünen, les Verts allemands, vantent les produits agricoles de leur pays.

Je ne crois pas que l’équivalent existe chez nous. Poursuivre la lecture de « La promo allemande »

Neuenburg et alentours

Badenweiler, le château

Neuenburg, la petite ville frontalière allemande est toujours aussi animée.

Aujourd’hui, dernier jour du marché de Noël.

Peu avant le marché, le chantier des fouilles archéologiques. Poursuivre la lecture de « Neuenburg et alentours »

La route est à nous

Est-ce que le dégel s’installe durablement?

Avec 7°C et quelques rayons de soleil, il ne fallait pas hésiter.

Je saute sur la bécane et je file dans le vignoble. Poursuivre la lecture de « La route est à nous »

Sec à l’aller, mouillé au retour

La Forêt Noire, à l’avant plan Bantzenheim

J’avais confiance en ce temps clément avec 17° au thermomètre.

Inespéré un 30 janvier!

J’enfile le corsaire, histoire de bronzer. Poursuivre la lecture de « Sec à l’aller, mouillé au retour »

24 décembre, 18 degrés

Ceux qui n’ont en pas profité auront eu tort.

Avec jusqu’à 18°C aujourd’hui, il fallait sortir les vélos.

Pour moi, une valeur sûre du coté de Feldberg, Lipburg et Badenweiler.

Les connaisseurs se souviennent des petits raidillons avec 10 à 12% de pente.

La suite en images… Poursuivre la lecture de « 24 décembre, 18 degrés »

C’est assez pour aujourd’hui

Cette courte vidéo est pour moi apaisante.

J’ai choisi une musique douce d’Emmanuel Bex à qui je vais payer des droits d’auteur comme la loi m’y oblige.

Ne soyons pas avare avec les musiciens; ils participent à embellir notre vie.

Au départ, c’est une promenade classique. Poursuivre la lecture de « C’est assez pour aujourd’hui »

La montagne parée de blanc

On cherche son sujet en roulant.

Parfois, rien ne vient se fixer sur l’objectif.

Tant et tant répétés, ces trajets vont-ils encore susciter de l’étonnement, de l’admiration, de la curiosité?

Aujourd’hui, oui! Poursuivre la lecture de « La montagne parée de blanc »

Hochblauen, tutoyer la montagne allemande

Vallée de Kandern depuis le Blauen (vélomaxou)

Les Mulhousiens vont volontiers ascensionner le Blauen ou le Sirnitz car ils sont proches de nous.

Le Blauen (1165m) s’escalade par deux faces.On le voit depuis chez nous, il est donc tentant… Poursuivre la lecture de « Hochblauen, tutoyer la montagne allemande »

Wiedener Eck-Kreuzweg à faire l’été

A faire l’été.

Un beau voyage en Forêt Noire.

Rejoindre d’abord Staufen qu’on aime tant. Poursuivre la lecture de « Wiedener Eck-Kreuzweg à faire l’été »

Mulhouse-Badenweiler

Statue de Friedrich 1er Badenweiler (cliché vélomaxou)

C’est le parcours des promeneurs du dimanche.

La traversée de la forêt de la Hardt est plan-plan…

La traversée du pont de Chalampé aussi.

Après on accède à Badenweiler par trois voies une fois Neuenburg et Müllheim traversés.

Badenweiler est une ville thermale allemande agréable d’où l’on peut admirer la plaine d’Alsace depuis la stature de Frédéric 1er dans le parc sous le chateau. Poursuivre la lecture de « Mulhouse-Badenweiler »

Je vais bien, tout va bien

Bonjour!

J’ai hésité à propos de ce titre.

Car tout compte dans le récit, surtout le titre.

C’est avec lui qu’on prend contact avec son lecteur et qu’on lui donne envie de vous lire.

Chemin faisant, je construis mon récit au fur et à mesure de mes clichés photos, témoins de ce que je trouve beau ou insolite ou carrément moche… Poursuivre la lecture de « Je vais bien, tout va bien »

Kandern-Badenweiler

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Kandern-Badenweiler

vélomaxou

Il faut oser s’aventurer dans la Markgräflerland.

Bon sang, que la campagne est déjà belle!

Le temps est beau, sans aucun nuage et le vent s’est calmé.

A partir de Schliengen, on le sait, les pentes sont « gentilles »
et les pistes roulantes.

On ne le regrettera  pas. Même si la motivation n’était pas
forte au départ, la bonne humeur est vite revenue.

A Kandern, nous ne savons pas si nous assistons aux préparatifs
du carnaval ou à la fin…

Sorcière au bord du naufrage et sous-vêtements antédiluviens en
guise de calicots, les oripeaux du carnaval allemand sont toujours
aussi surprenants.

Beau coucher de soleil en arrivant à Mulhouse.

Un vrai bonheur.

Mérite le coup de coeur. Déjà!

Epiphanie

Quel temps!

15° au thermomètre, c’était un temps inespéré après cette
période de froid durable.

Profitons-en pour reprendre pied avec la nouvelle année.

Oui, on sait toujours pédaler!

Bonne humeur au programme et un galette dégustée sur les
hauteurs de Badenweiler, devant la statue de Friedrich 1er.

Une première sortie de l’année réussie. A tous points de
vue.

Ne soyons pas avare d’enthousiasme; ce sera mon premier
« coup de coeur de l’année« .

Forêt Noire dans le brouillard

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Forêt Noire dans le brouillard

Badenweiler ne brillait pas de mille feux.

Pas de guirlandes en ville en cette veille de fêtes.

La ville thermale plongée dans la brume n’inspirait que
tristesse.

Vivement 2011!

Blauen

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Blauen

vélomaxou

C’était au départ une sortie matinale pour profiter de la
fraîcheur …

En fait, on hésitait sur le parcours…puis on s’attardait en
chemin…pour finir dans cette escalade éprouvante du Blauen en
Forêt Noire située à 1165m d’altitude.

34 à 35°C pendant toute l’ascension mais aussi beaucoup d’ombre
sur cette face ouest depuis Badenweiler.

A l’auberge, on profitera de la terrasse pour observer les
libéristes et même un planeur venu là en reconnaissance.

L’autre pause sur le retour sera pour Badenweiler où étrangement
les rues sont désertées: le Mondial de foot-ball en est la
cause.

Jusqu’à la frontière et même au-dela, les klaxons retentiront
dans la ferveur de la victoire germanique 4 à 0.

 

Grand beau temps en Bade Wurtemberg

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Grand beau temps en Bade Wurtemberg

Badenweiler-vélomaxou

La Forêt Noire est toujours un but de balade agréable pour les
cyclistes venus d’Alsace.

Haut-Lieu touristique et de tradition, le Pays de Bade est aussi
un des plus performants de l’économie allemande avec des plus
faibles tuax de chômage.

La quiétude allemande

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, La quiétude allemande

cliché vélomaxou

Badenweiler est un espace de quiétude préservée.

Les Français y viennent en masse.

Peut-être parce qu’ils ne trouvent pas l’équivalent coté
français…ou alors n’est-ce que l’instant de s’offrir une part
d’exotisme…

 

Tonique

Sortie tonique!

Auparavant, il fallait d’abord se convaincre de sortir.

La concertation téléphonique permettra de mesurer le degré de
motivation de chacun…

On achèvera de se convaincre en se promettant un Kaffe
Kuchen
à Badenweiler, avant le retour, comme pour se
récompenser à l’avance des efforts à fournir…

Oui, le temps est gris. Et froid. 3°C.

Le feu tricolore de Bantzenheim suscite la suspicion: il ne
passe jamais au vert pour les vélos.

On soupçonne même que les poussoirs  piétons sont là pour
le décor et sans fils derrière…Nos politiques en sont-ils
capables?… de cette traîtrise vis à vis de la gent cycliste?

Je les en crois parfaitement capables.

Mais le carnaval de Müllheim bat son plein et réchauffe les
coeurs.

C’est en montant à Badenweiler qu’il faudra s’équiper de nos
lampes tellement le brouillard s’épaissit…

« Cappuccino und Schwarzwald » au programme des réjouissances.

On s’attardera… plus que de raison autour d’une table avant de
rejoindre la plaine d’Alsace, arnachés de pieds en capes.

Aimer la bonne chère, n’est-ce pas un plaisir inutile pour des
sportifs?

Bof, on s’en fout un peu!

ouh là là, c’est déjà la reprise!..

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, ouh là là, c'est déjà la reprise!..

2009 est terminé.

C’est déjà la reprise en 2010 pour Vélomaxou et ses amis.

On nous l’a conseillé: ne sortez-pas! il y a du verglas.

On est sortis quand même!

C’est vrai que le thermomètre n’a pas dépassé 1°C aujourd’hui et
qu’il a fallu rouler « sur des oeufs » à l’approche de la Hardt.

Repérer les plaques blanches, apprécier l’état de la route et
éviter les coups de guidon et de freins!

Un beau soleil suffisait pourtant à nous mettre en train et de
bonne humeur.

La Forêt Noire nous offrait une belle parure teintée de neige
aux reflets dorés.

Retour par moins trois degrés non sans avoir repris agréablement
des forces à Badenweiler.