Soirée d’hiver


C’est quand le jour décline que je me résous à mettre le nez dehors.

Rien que pour un tour de village.

Histoire de! comme disait l’autre.

Pas de grands calculs; partir à gauche, rentrer à droite; assez pour pouvoir couvrir une ligne sur son carnet de route.

Me voila dans cette grande lande blanche que le mercantilisme foncier n’a pas encore dévoré, le long des berges de l’Ill.

Je pousse jusqu’à Baldersheim…

Sous le pont de la D55, une légère déclivité et une large plaque immaculée…

Ma roue avant s’y enfonce lentement, inexorablement… puis s’immobilise en douceur et définitivement.

J’aurai donc le loisir de faire un looping au ralenti et de retomber les deux pieds dans la vase avant de m’en extraire à quatre pattes.

Rideau!

Le spectacle est terminé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s