Faut-il instituer un péage sur la route des Crêtes?


http://dai.ly/xdew7v

Sujet ô combien polémique, la question des motards dans le massif vosgien revient chaque année en discussion à la belle saison dans les médias.

Hier encore, j’ai pu le constater au col Amic, les motards sont légion à parcourir les routes du massif vosgien.

Entendons-nous: arrêtés, ils sont plutôt sympas, les motards!

Quoi de plus normal que de vouloir se faire plaisir au guidon d’une moto puissante sur des routes sinueuses!

On discute parfois avec eux, une fois leurs casques ôtés à la halte du col, ils nous félicitent même pour notre courage de gravir les cols sur nos frêles machines…puis chacun reprend sa machine.

En cause le bruit

Mais dès qu’ils reprennent le guidon de leurs gros cubes, ça devient vite infernal.

En cause le bruit et le nombre qui additionnés font des ravages.

Dans la chronique des lecteurs des DNA ce matin (25/05/2015), chacun y va de sa solution, plus ou moins radicale; on dirait même populiste aujourd’hui.

Interdire la route des Crêtes aux motos, contrôler le bruit des pots d’échappement, contrôler la vitesse avec des radars, instituer un péage,…

Les plus remontés, ce sont les villageois au pied des Vosges, obligés de subir les passages de motos toute la journée et les randonneurs pédestres venus se ressourcer au calme.

Évidemment, chacun connait l’adage, la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres.

C’est dans son application que le principe devient très compliqué dès lors que les intérêts en cause divergent fortement.

Le vivre ensemble est une valeur de plus en plus difficile à assumer dès lors que le massif frôle la thrombose chaque week-end de beau temps…au point que nombre de cyclistes fuient ces itinéraires par crainte d’être accrochés par un motard.

Quel dommage!

Interdire les motards?

Motards au Grand Ballon

Tollé chez les aubergistes qui font leur gras avec cette clientèle qui a du temps libre pour rester attablée longtemps, tellement elle est rapide pour aller d’un bout à l’autre du massif.

La vitesse?

Limitée depuis 2012 à 70km/h sur la partie haut-rhinoise de la route des Crêtes, le cycliste que je suis sait ce qu’il en est: personne ne la respecte.

Le bruit?

J’entends les motos vrombir depuis le cœur de la vallée en montant le Vieil Armand.

Les motards le jurent: ce sont des pots d’échappement trafiqués qui font du tort à la corporation. Qu’il me soit permis d’en douter!

En revanche, il semble que l’institution d’un péage ne déplairait pas aux autorités.

Voila de quoi faire naitre une nouvelle polémique tout en instituant une sorte de droit à polluer la montagne.

Une façon comme une autre de mécontenter tout le monde à la fois.

Les motards en Forêt Noire

Pour une route des Crêtes partagée et apaisée

 

Une réponse sur « Faut-il instituer un péage sur la route des Crêtes? »

  1. Personne ne respecte la limitation de vitesse sur la route des Crêtes (et ailleurs d’ailleurs !) ? Ce qui est plus étonnant encore c’est que les contrôles de vitesse (avec verbalisation !) y soient aussi rares !!
    Pourtant, le dimanche matin, la planque sur la route des crêtes pourrait être sympa pour nos forces « de l’ordre » qui seraient ainsi au vert !

    PS : il me semble que le panneau de fin de limitation de vitesse à l’entrée de la commune de La Bresse (un peu après le Honeck) a été supprimé…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s