La semaine des quatre jeudis


img_7003
Les fermetures de classe font l’objet d’âpres comptes d’apothicaires et de messages souvent abscons. Qu’est-ce que le RIP et RPI? (Kruth)

Juin se termine.

Et avec lui, les grandes manœuvres scolaires.

La fermeture définitive des classes suscite les passions dans les villages.

Les maires tentent de faire bien les choses, mais rien à y faire! chaque année il faut supprimer des classes.

Pour un néophyte, impossible de savoir qui tirent les ficelles de cet imbroglio entre les parents, les élus, les maîtres et le rectorat.

Ce qu’on retient c’est que des classes ferment.

On regroupe des écoles, on déplace les enfants au village voisin et pourtant des classes ferment encore.

On dira que c’est la faute à la désertification rurale.

L’autre sujet qui passionne les professionnels de l’éducation, parents et élèves compris, c’est la semaine de quatre jours.

Après celle de quatre jours et demi, tout le monde veut revenir à celle de quatre jours.

Rythmes scolaires, confort des parents, fatigue des enfants, affaire de gros sous,… je ne cherche pas, c’est trop compliqué pour moi.

Réinventons la semaine des quatre jeudis!

 

Publicités

Une réponse sur « La semaine des quatre jeudis »

  1. RIP : Requiescat in pace, locution latine (qu’il repose en paix….)
    RPI : Regroupement Pédagogique Intercommunal, jargon de l’éducation nationale.
    La situation est bien résumée : même en regroupant des classes à faibles effectifs avec les villages voisins(RPI), on continue à fermer des classes…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s