Non à la ComCom!


img_7368
Guevenatten dit non à la ComCom. Pourquoi?

Je pars à 8h30 ce samedi.

Une façon pour moi de libérer mon après-midi en m’accordant par exemple une sieste.

C’est toujours mes premiers kilomètres qui sont problématiques; c’est parait-il là qu’on nous compare au diesel ou à la locomotive à vapeur qui prennent du temps à chauffer.

img_7366
Quand l’auberge apparaît

Pour forcer le mouvement, je m’offre le petit raidart de Roderen à Rammersmatt.

C’est une façon de resquiller la grimpée de Rammersmatt par Leimbach.

A Lauw, je prends la Seigneurie, puis Petitefontaine et Lachapelle.

Bellemagny, Saint-Cosmes, Bréchaumont, Traubach-le-Haut, demi-tour.

La flemme d’aller jusqu’à Dannemarie.

img_7367
En haut de Traubach, Guevenatten; l’image me plait sur fond vosgien

A Guevenatten, je veux savoir.

img_7369
ici on vend des belles mirabelles

Je veux savoir pourquoi cette chouannerie s’empare des habitants.

Le monsieur qui vend ses mirabelles me dit tout.

Intégrés à la communauté de communes de Dannemarie, la taxe d’assainissement devrait bondir de 300%.

Pourquoi?

Parce qu’il faut construire des stations d’épuration partout où il n’y en a pas…alors que Guevenatten a financé elle-même sa station roselière. Elle ne veut pas payer pour les autres.

img_7371
les mécaniciens poussent les feux de la locomotive à Aspach
Publicités

7 réponses sur « Non à la ComCom! »

  1. Ces histoires de ComCom sont de la même eau que les regroupements forcés de régions, on nous fait miroiter efficacité et économies mais les taxes augmentent toujours, tout comme les frais de fonctionnement. Qu’on laisse les communes libres de leur destin ! Qu’on ne force pas la commune X à adhérer à quelque regroupement que ce soit et qu’elle soit libre de tisser un partenariat avec la commune Y pour une salle polyvalente ou avec la commune Z pour les transports scolaires…

    1. Je ne suis pas de votre avis. Je pense que les communes doivent être regroupées avec une seule administration et l’obligation de faire des économies d’échelle et non pas en multipliant les postes. Prenons l’exemple allemand

      1. Des « communes regroupées avec une seule administration », c’est de facto une nouvelle commune… Est-ce ce que vous suggérez ? Quant aux économies, on peut tout aussi bien exiger de communes souveraines d’en faire. Mais cette exigence de la part de notre Etat qui dilapide notre argent à tout-va serait cocasse !!

      2. Oui bien sûr il faut collectiviser les communes. Les plus petites sont condamnées à dépérir, elles n’ont nous les compétences ni les moyens de survivre aux enjeux modernes et qui paie cette pseudo démocratie de bazar ? Nous!

  2. Ici, dans la haute vallée du Danube, les villages sont contre les polders.
    Ils veulent une déviation de la Bundesstrasse 311 et je présume que la seule solution serait de foutre en l’air l’écosystème mis en place récemment pour rendre vie au fleuve.
    Même les allemands ne voient guère plus loin que le bout de leur nez (capot).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s