L’électrique va t-il tuer le vélo?


OLYMPUS DIGITAL CAMERALa réponse est oui.

Même pas besoin d’argumenter.

J’en vois partout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Thur à Vieux-Thann. Malgré l’aide du réservoir de Kruth, la rivière est à l’agonie

Cet après-midi, j’en avais un qui me suivait le temps de traverser un champ de maïs coupé.

Puis dès le chemin atteint, il a mis la survitesse.

Inutile de dire qu’il a été vite rendu au carrefour suivant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Etang de Cernay

Après ma tournée des étangs de Cernay, j’ai mis le cap sur le réservoir de Michelbach.

Et je repensais au débat qui s’empare des clubs.

Faut-il accepter les vélos électriques?

Vaste sujet à n’en pas douter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Ce n’est pas grave, les possesseurs de vélos à assistance n’attendent rien des clubs.

Ils feront donc comme si on ne les attendait pas et se réuniront par affinités.

Je vois le jour venir où le cycliste « musculaire » sera le dernier des Mohicans.

Si le vélo électrique nécessite pourtant un effort musculaire, il rompt avec l’académisme du vélo qui veut à l’origine qu’on se déplace sans apport énergétique extérieur.

Mis à part dans les descentes où l’on profite de la gravité!

Foutaise que tout cela diront les nouveaux cyclistes à assistance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Après le tour de Michelbach qui est quasiment à sec, je suis passé chez Mannheim, le vélociste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il avait un VTTAE à me présenter avec une motorisation Shimano…et à essayer.

Comme quoi les fabricants n’attendent pas que le vent tourne pour affronter le marché!

6 réponses sur « L’électrique va t-il tuer le vélo? »

  1. Je vais être méchant : Il y a longtemps que l’on fait tout pour rendre les gens fainéants, dépendants, et on continu avec l’assistance électrique. Je ne suis pas contre pour les personnes en perte de puissance musculaire, qui veulent se promener, j’ai bien dit se promener, pas à 40 km à l’heure ! ! !
    J’ai monté mes 71 balais au col du Tourmalet ce mois d’août. J’ai été doublé par des jeunes sur de beaux véloJ’ai été doublé par des motorisés, normal. J’ai monté le mien avec quelques arrêts, pour permettre au palpitant de retrouver un peut de calme. J’ai été doublé pour des motorisés, normal. J’étais heureux de franchir une fois de plus, ce col.

    1. Je pense également comme Maxou. L’électrique va avoir une incidence sur la pratique du vélo identique à celle qu’a eu le cyclo-moteur dans les années 1970. Seuls subsisteront quelques inconditionnels du vélo-vélo et encore si ça se trouve certains utiliseront les systèmes d’assistances furtifs. Par contre avec un coût de remplacement de la batterie à 800€ m’est avis qu’un bon nombre de ces électro-vélos vont rejoindre d’ici 4 ou 5 ans au fond du garage les VTT achetés dans les années 1990/2000.

      1. Je ne suis pas certain que le VAE va s’imposer dans les déplacements utilitaires. Déjà en raison de leur coût (et de leur coût de maintenance comme vous le soulignez). Je vois davantage de personnes pédalant sur des vélos plutôt mal entretenus que filant sur de rutilants VAE. Cela dit, si l’achat d’un VAE permet aux gens de prendre au sérieux leur vélo comme véhicule, c’est plutôt positif.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s