Tués à vélo, trop!


Accidentologie routière (chiffres sécurité routière)

17 morts à vélo en février! Les chiffres sont là. Les tués à vélo augmentent.

Selon Olivier Schneider, président de la FUB « la majorité des tués, contrairement à une idée reçue, ce n’est pas en ville, c’est hors agglomération » et « ce sont souvent des hommes de plus 50 ans qui sont les victimes ». Sous-entendu, ce sont des cyclotouristes âgés.

C’est vrai que les seniors de plus de 65 ans sont en forte hausse (+18% tous usages confondus) parmi les tués. Est-ce l’effet du papy-boom?

Soit 184 cyclistes tués lors des 12 derniers mois contre 147 en 2010. Si les chiffres sont indéniables, en revanche il manque un paramètre, celui de la croissance des cyclistes observés lors des 10 dernières années.

Plus précisément, il manque aux chiffres des tués les causes et les circonstances de ces décès de cyclistes. Ont-ils percuté un véhicule? ont-ils été renversés? sont-ils seuls en cause?

Ce flou entretient la suspicion vis à vis de l’État et de ses services. Les pouvoirs publics ont choisi de faire un enjeu politique de l’accidentologie routière depuis de longues années. Que va décider le gouvernement de façon arbitraire? ne va t-on pas en profiter pour imposer le port du casque? Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, n’y sera pas étranger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s