Jour : 30 juin 2019

Tour de chauffe

Mon club Etoile 78 avait sorti les routiers, alors je suis parti seul sur mon VTT.

J’ai tout de suite cherché de l’ombre où me réfugier. Dans la forêt j’ai entendu le train siffler; alors j’ai attendu au passage à niveau non gardé. Qu’il arrive…et il est arrivé, loco à l’envers. Et son machiniste m’a fait un grand bonjour de la main. C’était sympa car il doit être une grande vedette des vidéos familiales.

Puis j’ai grimpé en sirotant l’eau de l’embout de mon camelbag qu’un mauvais goût de plastoque chaud m’obligeait à recracher.

le sentier botanique m’abrite

Après le sentier botanique, Rammersmatt.

Ensuite le petit sentier qui longe le Rueslochbeachle m’a ramené sur les hauts de Roderen.

La chapelle est ouverte, les bancs recouverts d’une assise confortable. Je m’y installe.

En 1666, il est mentionné sur les biens de l’abbaye de l’Oelenberg « Alt Kappel » et  » Auf der Heyde ». Je m’arrête. La chapelle est ouverte, les bancs recouverts d’une assise confortable. Je m’y installe. Même un infidèle est capable de s’assoir là sans qu’un orage divin ne vienne l’y déloger!

Branle-bas de combat à Thann. Préparatifs de la crémation des trois sapins ce soir. Un surplus de chaleur bien inutile.

https://www.openrunner.com/r/10170029

L’Alsacienne perd sa coiffe

Tollé chez les inconditionnels de l’Indomptable (167km-4500m), les organisateurs ont supprimé le parcours à la veille de la compétition. En cause la canicule.

Aussitôt les costauds qui s’étaient préparés à en découdre ont réagi sur Facebook

Une honte d’annuler le grand parcours. On a fait des étapes du tour avec les mêmes conditions. J’espère que cette blague sera rectifiée demain au départ. Merci de penser aux modestes coureurs que nous sommes, qui malgré notre travail, trouvons le temps de nous préparer dès l’hiver pour ces épreuves estivales. Imaginez notre frustration. Alors il fait chaud, oui, et alors, c’est l’été… À demain sur l’indomptable !!!! Non négociable. (commentaire FB)

D’autres étaient plus mesurés estimant que c’était une sage décision.

C’est sûr que les organisateurs jouaient gros en maintenant l’épreuve phare si par malheur en dépit de tous les appels à la prudence un accident s’était produit. Le préfet avait annulé durant la semaine un certain nombre de manifestations beaucoup plus anodines et on peut s’étonner qu’il n’ait pas pris des mesures coercitives sur l’Alsacienne cyclosportive qui se déroule aujourd’hui dans le massif vosgien