L’Alsacienne perd sa coiffe


Tollé chez les inconditionnels de l’Indomptable (167km-4500m), les organisateurs ont supprimé le parcours à la veille de la compétition. En cause la canicule.

Aussitôt les costauds qui s’étaient préparés à en découdre ont réagi sur Facebook

Une honte d’annuler le grand parcours. On a fait des étapes du tour avec les mêmes conditions. J’espère que cette blague sera rectifiée demain au départ. Merci de penser aux modestes coureurs que nous sommes, qui malgré notre travail, trouvons le temps de nous préparer dès l’hiver pour ces épreuves estivales. Imaginez notre frustration. Alors il fait chaud, oui, et alors, c’est l’été… À demain sur l’indomptable !!!! Non négociable. (commentaire FB)

D’autres étaient plus mesurés estimant que c’était une sage décision.

C’est sûr que les organisateurs jouaient gros en maintenant l’épreuve phare si par malheur en dépit de tous les appels à la prudence un accident s’était produit. Le préfet avait annulé durant la semaine un certain nombre de manifestations beaucoup plus anodines et on peut s’étonner qu’il n’ait pas pris des mesures coercitives sur l’Alsacienne cyclosportive qui se déroule aujourd’hui dans le massif vosgien

6 réponses sur « L’Alsacienne perd sa coiffe »

  1. Il serait temps qu’en France on remette en place le principe de la responsabilité individuelle et qu’on cesse d’infantiliser les gens. Chacun est libre de disposer de sa personne, de décider s’il peut rouler ou pas, et si on estime qu’en période de fortes chaleurs il est déraisonnable de faire 167 km, ça l’est dans ce cas tout autant pour 125 !

    1. Exact! le problème c’est que ces compétiteurs dépendent de l’organisation qui met en place une logistique (les ravitos), ils ne partent pas avec 10 litres d’eau dans la musette! D’ailleurs combien
      auront passé outre l’annulation? je pense aucun puisqu’il n’y avait plus de ravito. La responsabilité individuelle? certes! mais en cas d’accident, l’organisateur risque malgré tout d’être impliqué et poursuivi en reconnaissance de responsabilité par la partie civile qui aura perdu qui un fils, qui une mère,…

      1. « mais en cas d’accident, l’organisateur risque malgré tout de… »

        C’est bien là la dérive actuelle que je dénonce. L’organisateur n’enjoignant pas les cyclistes en leur pointant un flingue sur la tempe à faire 167 km, sa responsabilité ne devrait pas le moins du monde être engagée. Par ailleurs, on ne parle pas là de cyclistes du dimanche mais de sportifs entraînés qui savent très bien à quoi s’en tenir.

  2. J’aimerais savoir ce que toi, vélomaxou, en tant qu’organisateur ou alors de préfet tu aurais fait en matière de décision de faisabilité. Avec réponse visible par tous svpl !

    1. Moi je ne suis ni préfet ni organisateur. A chacun son job! Je n’ai donc pas de compétence à prendre position.Mais ça ne nous empêche pas d’avoir un avis. Si j’en juge par le nombre d’annulations qui ont lieu ce week-end, c’est bien que des risques existaient en raison de la chaleur sur les organismes devant produire des efforts. Il suffit de lire les DNA ici https://c.dna.fr/environnement/2019/06/29/coup-de-chaud-des-manifestations-tombent-a-l-eau.
      Par ailleurs un cycliste est mort dans l’Ariègeoise voir ici https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/canicule-en-ariege-un-cycliste-decede-en-pleine-course_3514831.html.
      Ce soir sur Facebook on parle d’un cycliste décédé lors de l’Alsacienne??? à vérifier, étonnant car la Presse n’en parle pas…il semble qu’il s’agit d’un arrêt cardiaque suivi de défibrillation…
      Le 8 juillet 2012 annulation par le préfet de la rando VTT de Breitenbach: Déception en arrivant à Breitenbach, le préfet a interdit la manifestation par suite de l’alerte orange météo. à lire ici https://velomaxou.com/2012/07/08/breitenbach-vtt-interdit-mais-pas-impossible/
      Souvenons-nous aussi qu’en 2012, 45000 compétiteurs ont été privés du marathon de New-York suite au passage de l’ouragan Sandy
      Il existe donc des précédents. Je ne sais pas si les organisateurs de l’Alsacienne ont subi des pressions pour annuler l’épreuve phare ou s’ils ont agi de leur plein. gré. Ils avaient, j’imagine, les cartes en mains. Ils ont certainement bien agi.
      Il faut garder à l’esprit que des compétiteurs sont venus de loin et ont engagé beaucoup d’argent, plus de 2000 nuitées hôtelières.
      La marge de manœuvre était donc étroite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s