Ce genre de mec me rend fou


J’étais au km 2…et par zéro degré, je commençais à être chaud derrière ma burqa

Par chance la RN est au rouge.

Je traverse l’avenue au bonhomme vert en courant. Le bonhomme passe au rouge avant que j’atteigne l’autre coté.

Un type pressé démarre, me klaxonne et me montre du doigt le signal lumineux qui est passé au rouge..

Ça m’a gâché le retour car je me mets à « psychoter » tout le long du chemin. Je me fais un film, je rejoue la scène.

Je bloque la bagnole et je lui dis « si tu descends, je te pète la gueule ». C’est mon coté voyou qui prend le dessus, c’est irrésistible. Peut-être un effet de restant de testostérone? Une fois à la maison, je redeviens civilisé. Ma femme l’a échappé belle.

Vendredi, j’ai manqué deux fois l’accident.

Une fois en traversant le passage piéton, l’automobiliste a été surprise par la célérité du vieux joggeur et de sa parade, coup de frein brutal dans mes pompes et barre à gauche tout le long de la carrosserie. Ouf!

Et une autre fois sur le trottoir, la portière de la Kangoo qui s’ouvre sans crier gare. J’ai frotté la porte tout du long en la retenant de la main.

Le jogging, réflexion faite, est aussi dangereux que le vélo.

Je classe en « humour », mais n’y revenez pas!

3 réponses sur « Ce genre de mec me rend fou »

  1. Alors que la personne traverse en courant, klaxonner parce que le gugusse a dû patienter 2 secondes ??!!?? Quel monde de dingues ! Mais ça, il y a longtemps que je l’ai compris… La dinguerie vient du sommet, quoi de plus normal qu’elle ruisselle ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s