Confinement et vélo


Confiner les cyclistes pour freiner l’épidémie, voila qui ne va pas favoriser le vélo en montagne.

Pour connaître votre zone de confinement 1km/5km ou 10km, consulter ce site

Je ne peux pas m’empêcher de revenir sur cette bizarrerie qui consiste à édicter des règles de confinement différenciées suivant que la région ou la métropole ou le département subit des attaques épidémiques en forme de pic avec pour résultat de faire fuir encore plus vite les populations le prochain week-end.

Hier soir le gouvernement a choisi d’enfermer 20 millions de Français dans un rond de 10 km. En Île-de-France, dans les Hauts-de-France, mais aussi dans les Alpes-Maritimes, la Seine-Maritime et l’Eure

S’agit-il d’une distance ou d’une isodistance de 10km?

Les cyclistes parisiens confinés (ici le rond de 20km d’Openrunner). Autant dire qu’avec 10 km, il ne restera pas grand chose

On a déjà connu le rond de 1km, celui de 20km et aussi celui de 100km. Il manquait donc le rond de 10km pour achever d’expérimenter une recette anti-épidémie qui peinera à convaincre comme toutes les autres.

Certains de mes confrères cyclistes endurcis et grands voyageurs découvrent éberlués qu’ils sont devenus des pestiférés et qu’on les enferme à nouveau dans un cadre très étroit. Faire du vélo dans un rond de 10 km en région parisienne ne va pas être facile.

Je pense notamment aux cyclistes d’Ile de France retraités qui se préparaient à profiter du printemps pour partir grimper quelques cols pyrénéens ou alpins et pourquoi pas vosgiens. Ceux-là devront attendre.

Il semblerait que le pouvoir peine à sortir de cette imbroglio qui consiste à chercher la martingale de ce jeu de hasard qui consiste à contourner l’épidémie autrement que selon des règles pourtant connues et éprouvées par les Chinois:

  • interdire aux gens de sortir de leur domicile pendant un mois
  • vacciner massivement

Malheureusement aucune de ces deux actions n’a été tentée et maintenant il est trop tard, nous sommes submergés par le virus.

A la campagne s’enfermer chez soi est facile. A la ville il en va tout autrement. L’épidémie est bien la conséquence du « trop de populations concentrées » et de « la bougeotte » planétaire.

Je sais, mes convictions sont très primaires, voire moyenâgeuses.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s