Les potins du lundi


Liège-Bastogne-Liège. C’est beau la Belgique

C’était un fou de vélo monsieur le juge, dira l’assassin, fou d’Allah.

Un type arrive en face de moi dans le petit single qui conduit du chalet du Hochburg au chalet du Weierlé.

C’est assez étroit, alors je profite d’un dégagement pour le laisser passer.

L’homme me salue à peine et baisse la tête.

Soudain dès qu’il arrive à ma hauteur, il sort une énorme feuille de boucher et tente de m’en donner un grand coup sur le casque. J’esquive et je me barre profitant de la pente.

A la lumière d’un nouveau faits-divers sanglant, nous sommes tous fondés à nous demander si notre assassinat n’est pas déjà programmé là où on ne l’attend pas. De la part de gens comme vous et moi apparemment inoffensifs.

C’est une fiction, bien sûr. Je ne suis pas un symbole de la République. Pas encore! On pourra m’objecter que je joue un mauvais film, que non, la France n’est pas au bord du gouffre. Pourtant si je regarde la montée des incivilités, ce que l’on nomme pudiquement par exemple les conflits d’usage, je vois la montée des égoïsmes, préambule des intégrismes? des irréductibles de leur bon droit qui veulent en découdre tout de suite et se rendre justice eux-mêmes.

Selon le Littré, assassin provient de l’arabe haschischin, signifiant buveurs de haschisch.

Ces fous de dieu comme on les nomme ont décidé de nous faire la peau. Ils ne nous aiment pas. Moi non plus. Mais ils ont l’outrecuidance en plus de venir profiter de notre hospitalité pendant de longues années avant de commettre leurs forfaits. Voici donc des fous qui risquent de pousser notre Pays vers le repli sur soi. Phénomène naturel lorsqu’on est attaqué et sans réponse adaptée.

La France a encore beaucoup à apprendre sur sa sécurité intérieure…et j’avoue tomber des nues quand j’apprends que même des corps spécialisés comme la police sont incapables de tirer les enseignements de leurs manquements comme ceux de l’attentat du 3 octobre 2019 à la préfecture de police de Paris où l’un des leurs a assassiné quatre policiers.

La culture de la sécurité, cela s’apprend. Dans tous les métiers et dans tous les registres de la vie courante, y compris en faisant son vélo.

La période pandémique devrait nous y aider mais je crains que dès que les vannes seront ouvertes, nous allons retrouver tous nos travers.

C’était un fou de vélo monsieur le juge, dira l’assassin, fou d’Allah.

Envolées Belles en Champagne

Chatillon sur Broué

Il ne fallait pas rater cette envolée belle samedi soir sur la Cinq. Une belle présentation de la Champagne et de son vin, ses caves et son immense richesse capitalistique. Et puis aussi ce formidable lac du Der encore peu connu où le village de Nuisement-aux-Bois y a été englouti. En trait-d’union, le vélo. Du vélo partout. Dans le vignoble rémois où en 1977, j’ai le souvenir d’avoir été « à la ramasse » toute la journée à parcourir la montagne rémoise et son vignoble en long et en large pendant 160 km. Et du vélo aussi autour du lac. Autour du lac, au moins, c’est plat. Et aussi le musée du vélo à Trois-Fontaines-l’Abbaye. Tout un programme pour celui qui aime le vélo!

Trois-Fontaines- l’Abbaye

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s