Le boom de la conversion


A Bicyclette Paulette vend son kit sport 1100 euros. (vélo en sus)

Pas de doute: le vélo électrique appelé VAE continue sa progression spectaculaire.

A un point tel que même les « muscus » cherchent les moyens de s’y mettre à leur tour.

Alors on tente le coup de la conversion de son ancien vélo à l’électrique?

Certains le font eux-mêmes s’ils sont un tant soit peu doués pour le bricolage. Mais attention, avant de se lancer il faut être sûr que votre vélo est adaptable, et surtout doté de freins, de roues et d’un cadre solides car les efforts de l’électrique mettent en question la rigidité et la résistance des composants.

Si vous hésitez, mieux vaut s’adresser à un professionnel. Mais il va vous en coûter une certaine somme, entre 1000 et 1500 euros.

A Bicyclette Paulette

autres articles sur les kit VAE

2 réflexions sur « Le boom de la conversion »

  1. Voilà je peux témoigner de mon expérience: actuellement je possède 3 vélos équipés de la sorte…
    Il faut dire qu’en raison de la montagne de balais que je traîne derrière moi, j’ai dû laisser un peu de ma superbe au vestiaire et accepter un peu de watts exogènes…

    Donc, d’abord une bonne nouvelle : Une fois installé, ça marche très bien, pour un prix raisonnable (env. 1000 euros)

    La moins bonne nouvelle : contrairement à ce que disent les pubs, l’installation n’est pas un jeu d’enfant et il vaut mieux disposer d’une solide expérience de bricoleur pour mener cette tâche à bien.
    D’abord, l’écartement des cadres excluait tout moteur arrière, ce sont donc des « traction- avant ».

    Illustration en trois exemples :
    Sur le premier vélo, le VTC de tous les jours que j’appelle PBP pour « Poste-Boulangerie-Piscine », le capteur de pédalier censé être monté sur le carré de l’axe, n’a pas pu l’être, le carré étant trop court. Il a fallu ajuster à la lime.
    Sur le deuxième vélo, ma randonneuse 650B, les vis de fixation des garde-boues venaient frotter contre le moteur… Ajouter une simple rondelle, direz-vous ? Que nenni ! Ce faisant on perd la fonction « anti-torque » assurée par un ergot sur le moyeu moteur… Il a fallu confectionner sur mesure deux rondelles spéciales.
    Le troisième , un VTT, fut le plus ardu. La configuration du BDP exigeait le montage du capteur pédalier du côté de la transmission… d’abord le disque aimanté était trop gros pour entrer dans le petit plateau et il a fallu un adaptateur…. Ce faisant, la surépaisseur induite a fait que le capteur frottait contre la base du cadre. Là aussi, recours au tour pour confectionner un disque sur mesure…

    Donc, pas d’impossibilité, mais des tas de petites emmerdes…

    Mais une fois monté ça marche bien !
    Charles

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :