Tag: chalampé

La frontière franco-allemande est étroite

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, La frontière franco-allemande est étroite

Le grand canal du Rhin à Chalampé – cliché
vélomaxou

Ceux qui pensent que les frontières sont abolies se
trompent.

Le passage du Rhin pour les cyclistes est toujours une
épreuve.

Un exercice périlleux qui n’est pas à la hauteur de l’enjeu
inter-frontalier pour la promotion des randonnées cyclistes.

Depuis que nos élus franco-allemands ont mis en place le 15
juillet 2007 l’opération « Zwei Ufer, Drei Brücken » (2 rives, 3 ponts)
avec tambours et trompettes, la traversée du canal du Rhin à
Chalampé reste un étroit goulet d’étranglement entre les piles du
pont et la rambarde métallique.

Les cyclistes des deux rives du Rhin méritent mieux .

A quand une vraie passerelle pour les vélos?

Inauguration « 2 rives-trois ponts » – Cliché
vélomaxou

Le vélo rigolo

cliché Vélomaxou, usine
Rhodia

On imaginait bien qu’il y avait un truc. A l’approche du Rhin à
Chalampé, nous sommes pris de fous rires irrésistibles.

A un point tel qu’on doit s’arrêter pour sécher nos larmes de
joie dès la frontière franchie à l’emplacement de l’ancienne
douane.

Le journal « L’Alsace » de ce matin (6/02/10)
vient de nous en apporter une explication pour le moins
surprenante: nous respirons des émanations de protoxyde d’azote
(N2O) échappées de l’usine Rhodia située non loin de la route!

Ainsi donc, cette usine qui rejette 5000 tonnes de N2O dans
l’atmosphère, chaque année, participe non seulement à l’effet de
serre, 300 fois plus que le CO2 nous dit l’article, mais
en outre, elle nous dilate la rate!

Cyclistes qui passez par là, ne vous attardez pas, car en excés,
le protoxyde d’azote pourrait vous endormir debout!

 

Un ruisseau discret: le Muhlbach

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un ruisseau discret: le Muhlbach

On l’enjambe dans un grand fracas en franchissant le pont de fer
de Chalampé.

Le Muhlbach se fait tellement discret qu’on doute qu’un ruisseau
existe là.

Et pourtant, il joue son rôle écologique, fait 40 km de long
d’Ottmarsheim à Volgelsheim.

Sinueux, arbustif, doté d’une roselière, il abrite des mésanges,
des loriots, des pinsons, rousserolles,….

Dans les siècles passés, il desservait des moulins à grains,
souvent ensablés par les crues du Rhin et privant les habitants de
farine.

Bienvenue en France!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Bienvenue en France!

Les cyclos qui arrivent d’Allemagne ne manqueront pas de
remarquer notre attention à leur égard: une jolie flêche les invite
à emprunter le parking de la douane pour rejoindre Chalampé.

Pour l’instant, le passage du Rhin à Chalampé reste optionnel
pour les vélos, c’est à dire qu’on fait comme on peut avec du
bricolage le long du pont de fer.

Ce n’est pas mieux entre les deux ponts, ni coté allemand où les
cyclos sont déviés vers les jardins.

Malfaçon à Bantzenheim

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Malfaçon à Bantzenheim

La liste serait si longue qu’il faudrait embaucher des cohortes
de contrôleurs.

Mais, nous qui sommes des usagers « confirmés »du vélo, on se
demande encore pourquoi nos maîtres d’ouvrages publics ratent-ils
tant de réalisations cyclables?

Témoin, cette piste neuve qui mène de Bantzenheim à Chalampé:
pourquoi le fil d’eau n’est-il pas au niveau zéro?

Pourquoi? alors que toutes les recommandations de la FFCT à la
Fubicy le préconisent?

Idem pour la sortie de piste dans le sens Chalampé-Bantzenheim:
on nous fait prendre un rond-point sans visibilité par la droite
….alors qu’il fallait nous faire traverser avant le rond-point
avec une bande protégée et visible.

Voyage en Forêt-Noire

Nous étions sept au départ de Chalampé ce
samedi pour effectuer un beau parcours en Forêt-Noire.

Marie-Paule, Christian, Daniel, Jacques, Gaston, Sylvain et
votre serviteur.

Temps idéal, 22°C, vent de sud ouest, nuageux
à couvert.

L’itinéraire nous conduira à Kandern,  puis
vers Wieslet, Hausen, Raitbach, Schlechtbach et Gersbach…et
l’après midi, retour par Todtmoos, le Weissenbachsattel,
Schönau et Neuenweg pour finir par le Sirnitz et
Badenweiler.

120 km et 2350 m de dénivelée au compteur.

Récit en images de notre parcours dans ce paysage de
légende.

Au départ…


sur la route de Steinenstadt…


monter à kandern…


vers Steinen…


vers Weitenau…


Wieslet…


vers Hausen…


Hausen…


vers Raitbach…


un sympathique accompagnateur allemand nous rejoint, il nous
quittera à la fin de notre repas…


vers Schweigmatt…


vers Schlechtbach…

Schlechtbach…


Gersbach, station de montagne, choisie pour notre pause
méridienne, un repas bien mérité,
déjà 1150m de dénivelée en 50km…

Maître Daniel en pleine conférence…


La gastronomie allemande et son raffinement capable de nous
faire mentir…


Gaston…


vers Todtmoss-Au…


vers Todtmoos…


Todtmoos…


Strick…


Le Weissenbachsattel…


Herrenschwand…


vers Schönau…


Schönau…


Neuenweg…


est-ce bien là que Jacques, avant de rejoindre le
Sirnitz, va nous faire découvrir un « mur » de 25 à 30%
qui fera mettre tout le monde à pied à mi-pente?


Enfin, nous voici à Kreutzweg (Sirnitz); il ne restera
plus qu’à se laisser descendre jusqu’à Badenweiler en
un petit quart d’heure, puis Chalampé…


 

 

Ottmarsheim-Chalampé

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Ottmarsheim-Chalampé

La piste qui n’était qu’une ébauche le mois
dernier est à présent terminée. Il ne subsiste
que le raccordement à la voirie coté Bantzenheim
à terminer.

Vélomaxou figure certainement parmi les premiers
utilisateurs de cette nouvelle piste qui mettra les cyclistes en
sécurité.

Bravo à nos décideurs publics!

En revanche, la liaison Bantzenheim-Chalampé reste
indisponible: il semble qu’un ponceau soit encore à
construire…