Étiquette : Ottmarsheim

Les années bonheur

Avec cette saga des années bonheur où je revisite mes images vidéo, je retrouve une vidéo de 2011 où je m’exerçais à ce type de média.

La vidéo demande du matériel, du temps et de l’application.

Je me suis vite rendu compte que je ne pouvais pas tout faire…après le vélo. Poursuivre la lecture de « Les années bonheur »

Ottmarsheim, la piste rapiécée

Ottmarsheim, le rapiéçage

C’est du gros rapiéçage auquel auront droit les cyclistes à Ottmarsheim.

Quelques jours après la lettre du CADR, la piste a été rebouchée.

Sommairement et à la hâte. Poursuivre la lecture de « Ottmarsheim, la piste rapiécée »

Ottmarsheim, les cyclistes écrivent au maire

lettre du CADRes au maire d’Ottmarsheim

A la suite du démantèlement (voir l’article) de la piste de Grunhütte à Ottmarsheim, les Cyclistes Associés pour le Droit de Rouler de Mulhouse (CADRes) viennent d’écrire au maire d’Ottmarsheim pour exprimer le danger encouru par les cyclistes et s’étonner de cette dégradation aussi soudaine.

Affaire à suivre…

Retour à la vraie vie

Abbaye d’Ottmarsheim

Maintenant que la FNAUT s’en est pris plein la tête, revenons à nos moutons.

C’est bien fait pour elle.

Qu’elle s’occupe de ses trains et qu’elle nous foute la paix!

Bon alors, aujourd’hui ça caille. Poursuivre la lecture de « Retour à la vraie vie »

Capitalistique

L’architecture industrielle a des adeptes.

La preuve, j’en suis un.

Capitalistiques et fascinants, oui ces ouvrages le sont. Poursuivre la lecture de « Capitalistique »

Balade décousue

L’essentiel, c’est de participer, disait l’autre.

Participer à quoi, d’abord?

A la sortie dominicale des cyclistes qui font une sacrée concurrence à la messe.

Les curés doivent fulminer devant les dernières ouailles vaillantes.

Bon, allez! je vais voir à quoi ressemblent ces gites en toile pour cyclistes au camping de l’Ill.

Trois toiles carrées équipées. Poursuivre la lecture de « Balade décousue »

Cul blanc

Belle image pour mon retour en forêt.

J’ai commencé avec les canards le long du canal de Niffer…

Puis j’ai poursuivi jusqu’à Petit-Landau.

J’ai rejoint le grand canal.

Après l’écluse d’Ottmarsheim, j’ai fait un bout de chemin à coté du tanker Petrusse. Poursuivre la lecture de « Cul blanc »

Il était presque moins une…

Bon sang qu’il a fait froid!

La chute fut brutale, tellement rapide, que j’ai enfilé mon coupe-vent pour le retour et que je tenais mon guidon à l’aide de mes poings fermés! Poursuivre la lecture de « Il était presque moins une… »

Ottmarsheim et son marché de Noël

Peu de visiteurs dans ce matin glacial du marché de Noël à Ottmarsheim.

On se réfugiait volontiers dans l’abbatiale, histoire de reprendre quelques calories.

L’échassière avec son accordéon avait beaucoup de mérite

Abbatiale d’Ottmarsheim

Ottmarsheim (vélomaxou)

Aller visiter l’abbatiale d’Ottmarsheim.

C’est un but de voyage pas trop fatigant.

Le parc verdoyant où l’on peut s’y ressourcer y est agréable.
Nos voisins allemands apprécient venir la visiter depuis Neuenburg aux guidons de leurs gros destriers bardés de sacoches.
On n’est jamais assez prévoyant!


autre article en relation

Quelle cloche!

cloche de Fessenheim (vélomaxou)

C’est la sortie du mardi.

Banale.

Mais c’est la loi du sport.

On ne s’amuse pas toujours à pédaler.

Je n’ose imaginer l’ennui de ceux qui pédalent dans leur garage sur un home-trainer…

Alors, pour passer le temps, on observe les lieux. Même parcourus cent fois, on découvre toujours des choses nouvelles

Par exemple, la cloche de Fessenheim. Poursuivre la lecture de « Quelle cloche! »

A réserver pour la pluie

Il faut toujours garder avec soi quelques itinéraires de dépannage.

Des itinéraires pour mauvais temps.

Ceux qui conduisent pas très loin de chez soi; le temps de s’oxygéner…et d’avoir les pieds mouillés. Poursuivre la lecture de « A réserver pour la pluie »

Tourner court

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Tourner court

vélomaxou

Tourner court.

C’est le terme qui convient.

Après ces journées caniculaires dignes de l’été, on s’était un
peu trop habitués à aller et venir où et quand bon nous
semblait.

Ce matin, donc, cap sur Staufen et la Forêt Noire.

Avec un beau programme en pespective dans le Munstertal et
plus…si affinités.

Un gros orage sur Mulhouse nous incitait à partir au plus
vite.

Mais il fallut déchanter. Au fur et à mesure que Bantzenheim
approchait, de gros bouillons et des flaques meurtrissaient jambes
et pieds.

Le coup de grâce sera cette vilaine crevaison au carrefour du
village.

On se rangera à la sagesse.

Cuissards dégoulinants, gants en serpillière, jambes de
grognards ensablés, il ne restait plus qu’à se réfugier prendre un
café à Ottmarsheim et à rentrer à Mulhouse sous les ombrelles d’un
ciel toujours aussi menaçant.

Partie remise.

Le vélo rigolo

cliché Vélomaxou, usine
Rhodia

On imaginait bien qu’il y avait un truc. A l’approche du Rhin à
Chalampé, nous sommes pris de fous rires irrésistibles.

A un point tel qu’on doit s’arrêter pour sécher nos larmes de
joie dès la frontière franchie à l’emplacement de l’ancienne
douane.

Le journal « L’Alsace » de ce matin (6/02/10)
vient de nous en apporter une explication pour le moins
surprenante: nous respirons des émanations de protoxyde d’azote
(N2O) échappées de l’usine Rhodia située non loin de la route!

Ainsi donc, cette usine qui rejette 5000 tonnes de N2O dans
l’atmosphère, chaque année, participe non seulement à l’effet de
serre, 300 fois plus que le CO2 nous dit l’article, mais
en outre, elle nous dilate la rate!

Cyclistes qui passez par là, ne vous attardez pas, car en excés,
le protoxyde d’azote pourrait vous endormir debout!

 

41-33

41-33, c’était l’intervalle de température de la journée
d’hier.

Un vrai calvaire pour les cyclistes!

Sortis de la Hardt, à Ottmarsheim, on pouvait tout de suite
s’apercevoir de la canicule ambiante: 41°C au compteur!

Jusqu’à Schliengen, on cherche l’ombre à petite vitesse et on
frôle même les maïs assez hauts pour nous protéger des rayons de
soleil!

Après Schliengen, il faudra rejoindre Kandern…

Une vraie épreuve, tellement les forces nous manquent sous cette
chaleur accablante et alors que les riverains attendent, bien
installés, le passage du Regio-Tour…

Nous rejoindrons Malsburg en cheminant le long du ruisseau et
protégés par les hautes cimes du massif.

Il faudra un bon quart d’heure pour se reposer sous l’abri
devant la fontaine du village.

Comment comprendre cette inscription « kein trinkwasser » alors
que nos bidons crient famine…

La montée vers Marzell et la Rehaklinik, non loin du Blauen,
seront à portée de main et la température n’atteignant  plus
« que » 33°C, notre ascension sera facilitée…

Retour par Badenweiler dans la torpeur estivale.

Gris blanc

Un temps gris blanc aujourd’hui.

Le brouillard n’a pas daigné se lever et il a fallu se résoudre
à rouler dans la grisaille avec moins 2°C seulement.

Vent froid de nord-est pour commencer jusqu’à Ensisheim puis
s’engouffrer dans la forêt jusqu’à Munchhouse.


Et ensuite se laisser glisser jusqu’au marché de Noël
d’Ottmarsheim. Juste le temps de mettre à pied à terre et
de parcourir les échoppes… et les illuminations.

Retour par Grünhutte dans la nuit froide.

Nepomukfest n’est pas à la fête…

Neuenburg fête chaque année
Népomucène, prêtre catholique et martyr au
XIVeme siècle.

Mais Népomucène nous apporte la pluie
aujourd’hui.


Vélomaxou n’a vu que les préparatifs de la
fête et ses échoppes capables d’abriter nombre de
pélerins égarés autour d’un bon verre de
Markgräfler wein et d’une part d’Elsässer Gugelhopf.


Cette année, le Schmetterling est à
l’honneur…


Si le temps s’éclaircit, on pourra
toujours s’envoyer en l’air

On pourra toujours se balader sur la Marktplatz avant de
reprendre la route du retour
En passant par Ottmarsheim qui n’a pas
besoin d’arrosoirs par ce 13 juillet pluvieux.


En désespoir de cause, Vélomaxou rangera son
vélo et profitera du mauvais temps pour vous peindre
l’abbaye.


Bon après-midi à mes lecteurs!

Ottmarsheim-Chalampé

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Ottmarsheim-Chalampé

La piste qui n’était qu’une ébauche le mois
dernier est à présent terminée. Il ne subsiste
que le raccordement à la voirie coté Bantzenheim
à terminer.

Vélomaxou figure certainement parmi les premiers
utilisateurs de cette nouvelle piste qui mettra les cyclistes en
sécurité.

Bravo à nos décideurs publics!

En revanche, la liaison Bantzenheim-Chalampé reste
indisponible: il semble qu’un ponceau soit encore à
construire…