Étiquette : piéton

Le conflit d’usage à la mode française

conflits-d-usage-1455996778
Elle peut pas prendre sa bagnole comme tout le monde, celle-là!

Ce matin dans la Presse, une offensive anti-cycliste de FR3 Nouvelle Aquitaine intitulée

A vélo, tout n’est pas permis

C’est le titre choisi par la rédaction de FR3 pour rappeler que le vélo ce n’est pas l’anarchie joyeuse chère à Pierre Sansot et qu’il y a des règles.

Ah bon?…

giratoire pour cyclistes, une invention vosgienne

Il faut bien appâter le lecteur avec des sujets de société qui clivent.

C’est à la mode.

C’est étrange, j’avais commis aussi un article similaire en 2015 vis à vis des piétons qui prennent toute la largeur de nos bandes.

piste cyclable: le piéton est-il roi?

Cette fois FR3 caresse clairement les automobilistes dans le sens du poil en rappelant que le cycliste est aussi « amendable » s’il franchit les feux rouges ou les stop sans s’arrêter.

Comme quoi, nos conflits d’usage (bel euphémisme!) ne cessent de croître!

135 euros euros par ici, 35 euros par là,… l’arsenal de contraventions pour les cyclistes, rarement appliqué, devrait donner du baume au cœur des conducteurs coincés dans les embouteillages qui pestent contre notre relative impunité.

En ma qualité de « professionnel du vélo en ville », je n’approuve pas tous les comportements comme celui qui consiste à user des trottoirs pour s’épargner une rue étroite ou un feu trop long…ni celui qui consiste la nuit à se déplacer sans lumière.

Reste ceux qui traversent aux feux avec les piétons, ils devraient descendre mais ils ne le font pas par commodité. En Allemagne, c’est prévu. En France pas encore…

En Allemagne, on peut traverser sans descendre du vélo. Pas encore en France. Ceux qui osent traverser sans descendre font hurler les automobilistes. Pourquoi?

Mais j’ai bon cœur: comment ne pas pardonner à une petite grand-mère à vélo d’utiliser le trottoir pour rapporter ses courses de l’Aldi et ainsi lui éviter de se faire renverser à un carrefour par un abruti sans foi ni loi!

Le législateur comprend doucement que conduire un vélo, ce n’est pas comme une auto.

Doucement la loi progresse en notre faveur avec le Tourne à Droite aux feux et de le Double Sens Cyclable dans les sens uniques.

Il reste pourtant quelques féodalités, celles des maires rétifs à tout changement dans leur commune et qui ne comprennent pas que les dos d’âne et les stop(s) à chaque carrefour sont des handicaps pour le vélo.

lire l’article de FR3 Nouvelle Aquitaine (c’est quoi ça Nouvelle Aquitaine? un truc venu d’Amérique?)

Vous aimerez peut-être aussi mon billet consacré au train+vélo en Alsace

 

Piste cyclable, le piéton est-il roi?

Le piéton insouciant (La Dépêche)

Quel cycliste bien élancé sur sa machine n’a pas pesté après ces groupes de piétons qui prennent toute la piste pour converser sans se soucier le moins du monde de ceux qui arrivent à vélo!

Manifestement, il est de plus en plus dans l’ordre établi que le piéton est roi sur les pistes cyclables.

Il est temps de réagir.

Poursuivre la lecture de « Piste cyclable, le piéton est-il roi? »

Honni soit qui mal y pense

Mécontents!

C’est ce matin le qualificatif qui résume l’état d’esprit des cyclistes et des motards alsaciens.

Dans cette guerre larvée que se livrent les différentes catégories de citoyens pour défendre leur droit à circuler, il faut d’abord noter la victoire judiciaire que viennent de remporter les piétons strasbourgeois…vis à vis des cyclistes!

Non, les trottoirs ne sont pas faits pour les vélos.

C’est en substance ce que disent les juges administratifs qui condamnent la ville de Strasbourg pour avoir confondu les espaces piétons et vélos sans les délimiter. Poursuivre la lecture de « Honni soit qui mal y pense »

Ce n’est qu’un jeu

A vélo, le danger ne vient pas forcément d’où l’on croit.

Je longe à bon train ma bande cyclable en ville.

Très roulante, la bande; et pour cause, elle est neuve.

Sur le trottoir, trois jeunes adolescents.

Arrivé à leur hauteur, l’un d’eux pousse brutalement l’autre vers la bande…et le rattrape par la manche. Histoire de me jouer un sale tour.

Pas de collision. Poursuivre la lecture de « Ce n’est qu’un jeu »

Danger cyclistes!

Le danger ne vient pas toujours de là où l’on croit.

Demandez donc aux piétons ce qu’ils en pensent lorsqu’ils se baladent sur une voie verte…

On pourra toujours objecter qu’ils n’ont qu’à faire attention et pire considérer qu’ils n’ont rien à faire là.

Ne vous offusquez-pas: ce genre de remarques de la part de cyclistes n’a rien de caricatural.

J’en connais dont le raisonnement est tel. Poursuivre la lecture de « Danger cyclistes! »

Interdit aux piétons

Epinal (cliché CN)

Le code de la route a parfois des effets contradictoires.

Les passages protégés  réservés en principe aux piétons peuvent aussi servir aux forces de l’ordre pour y garer leur voiture…vraisemblablement au nom d’un impérieux besoin dont le vulgaire pékin n’a pas à connaître.

Circuler, y’a rien à voir!

Plus sérieusement, on ne saurait incriminer l’agent qui a garé sa voiture de service là; s’il se comporte ainsi, c’est parce que la Police ne lui a pas appris à discerner le bon comportement qu’il convient d’avoir et que surcroît, il ne prend pas le risque d’être verbalisé.

L’exemplarité?

Je ne sais pas si l’exemplarité est encore enseignée dans la police française.

La police affectée à a circulation se comporte comme le reste de la population: elle s’intéresse d’abord à l’automobiliste et peu au citoyen-piéton ou au cycliste qui sont souvent ignorés.

Bientôt des caméras embarquées sur les camions…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Bientôt des caméras embarquées sur les camions...

CB2820BRS

Des caméras et de détecteurs sur les camions pour signaler la
présence de cyclistes et de piétons à proximité « ce qui
permettrait d’éviter de nombreux accidents ».

La discussion est engagée au Parlement Européen…

source: Michèle Striffler, député
européen

 

 

Cyclistes, piétons et chiens: apprenons à cohabiter!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Cyclistes, piétons et chiens: apprenons à cohabiter!

vélomaxou

Les pistes cyclables ont les inconvénients de leurs
avantages.

Elles sont paisibles.

Si paisibles qu’aucune règle ne prévaut pour les piétons qui se les approprient à leur guise
comme un trottoir.

Beaucoup de pistes cyclables périurbaines deviennent des
zones de rencontre.

Comme ici sur cette photo où la dame promène son chien sur la partie gauche avec le chien
qui empiète sur la partie droite.

Dès lors, beaucoup de cyclistes « routiers » abandonnent ces
pistes et restent sur la route pour éviter conflits et
accidents.

Ceux qui continuent de rester sur la piste doivent avoir une
sonnette (obligatoire) et se signaler tout en observant la réaction
du piéton…et du chien souvent muni d’une laisse élastique…et
modérer leur vitesse.

A propos des chiens

Il y a 8 millions de chiens en France.

Un foyer sur quatre possède un chien.

Il est donc normal de rencontrer fréquemment des toutous lors de
nos balades.

chiffres sur les
chiens

Piste cyclable et piétons, comment cohabiter?

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Piste cyclable et piétons, comment cohabiter?

vélomaxou-VR6 grand canal de
Niffer

Le sujet n’est pas nouveau.

Certains jours, les pistes cyclables sont d’abord des aires
piétonnes.

A un point tel que les vélos n’ont plus la place de passer.

On peut comprendre l’insouciance des promeneurs.

Mais quand même, y’a des limites!

Surtout quand les coups de sonnettes suscitent des
récriminations…voire de l’indifférence.

Cette situation ne permet pas pour autant aux cyclistes de
frôler les piétons et les enfants à grande vitesse au point de
causer un accident.

Un peu de bon sens devrait prévaloir de part et d’autre.

Comme ici, sur cette portion de piste de la VéloRoute
VR6 Nantes-Budapest…

Cyclistes emmaillotés et piétons omnipotents

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Cyclistes emmaillotés et piétons omnipotents

cliché vémomaxou

Hier, il suffisait de se laisser porter.

Vingt cyclos au moins, en masse compacte, ça impressionne!

Se laisser porter par la vague cycliste. Une vague qui ondule le
long du bord de route comme une longue chenille fluo.

Se prêter à cet exercice là, une fois de temps en temps,
oui!

Pour le fun! comme on dit. Histoire de juste pédaler
une fois sur deux, aspiré par l’appel d’air de l’avant.

Tous les jours, non!

Trop de monde =  dangers.

Ceux du devant qui ne savent plus où aller au carrefour, et
paf!!! enchevêtrement de cyclos…et uppercut pour les
plus surpris…suivi d’un roulé-boulé sur le macadam de
cow-boy.

Mais l’homotomobiliscus n’apprécie pas aussi ce genre
de parade cycliste qui ne l’autorise pas à doubler sans avoir une
longue ligne droite dégagée…les cortèges d’impatients piaffent à
l’arrière…

Et les piétons?

Ceux que l’on dépasse le long des chemins de randonnée?

Je laisserai mes lecteurs apprécier ce texte d’anthologie
décrivant un groupe cycliste vu par un piéton…

Si on considère les groupes cyclistes
« emmaillotés » il est vrai que ces gens posent un réel problème ils
roulent vite .ils méprisent les autres utilisateurs voire ils les
insultent.ils ne respectent pas l’omnipotence du piéton (qui
d’ailleurs existe aussi dans le code de la route) .La solution est
simple et pas chère.et ne dénote d’aucune pseudo sur-information,il
s’agit de mettre des panneaux de limitation à 15 km/h ce qui est
déjà pas si mal .
Si votre laxisme continue à laisser les gens respectueux et dans
leur droit se laisser rouler sur les pieds ,ils feront la police
eux-même,en tout cas aucun de ces cyclistes ne m’insultera plus .(à
bon entendeur) Il se servent de la voie verte comme échappatoire à
la ville afin de relier l’est à l’ouest ou inversement et ce dans
un esprit de compétition .La voie verte n’est pas une piste de
cyclisme.Il s’agit souvent de « vieux » en plus ,non seulement ils
n’ont plus la sagesse des « vieux » d’antan mais pire ils courent
après leur jeunesse envolée ; »pitoyable! »
Par contre hormis une signalisation verticale de limitation de
vitesse par pitié pas de ralentisseurs non seulement ça ne sert à
rien car les cyclistes les contourneront mais en plus ça dénaturera
l’aspect convivial  de cette voie.

C’est paru ici dans le forum de la Communauté
d’Agglomération Périgourdine