Étiquette : Vélorution

Vélorution de Guebwiller: vos papiers!

vélorution à Soultz

Ambiance bon enfant ce matin au carrefour du Nouveau Monde à Soultz où les vélorutionnaires  de la vallée du Florival s’étaient donné rendez-vous. Poursuivre la lecture de « Vélorution de Guebwiller: vos papiers! »

Dimanche 12 octobre, Vélorution du Florival

Dimanche, les cyclistes de tous poils sont invités à la Vélorution du Florival.

Départ depuis le carrefour du Nouveau Monde à 10 heures.

Ce carrefour giratoire hautement dangereux n’a toujours pas fait l’objet de mesures de protection pour les cyclistes.

Il faut pour le traverser une bonne dose d’adrénaline pour se lancer dans l’aventure.

Pourtant des mesures simples seraient envisageables, comme la délimitation de la traversée sur la chaussée, voire même des rétrécissements plus prononcés rendant la traversée moins problématiques pour les vélos.

Les détails de la Vélorution chez notre ami Regarder le ciel

 

Vélorution réussie au Florival

Ambiance bon enfant ce matin à la gare de Bollwiller où se tenait le départ de la Vélorution du Florival.

Malgré seulement 6°C, une bonne centaine de cyclistes, petits et grands, s’est élancée en direction de Guebwiller superbement escortée par les forces de gendarmerie.

Les automobilistes ont du patienter derrière, pour une fois!, le temps que tout ce petit monde rejoigne la vallée du Florival non sans avoir marqué une halte au redouté carrefour des Deux Mondes.

les images

 

Florival: coupez le moteur!

La Vélorution du Florival est annoncée samedi 13 octobre…

Qu’est-ce qu’une vélorution?

C’est un rassemblement de cyclistes qui veulent démontrer de façon récréative et ludique que le vélo constitue une alternative au tout voiture.

En choisissant de mener cette action dans la vallée du Florival, les adeptes de la petite reine entendent démontrer que « tout est à revoir pour qu’on en arrive à un véritable partage de la route » déclare Géraldine, animatrice de la Vélorution. Poursuivre la lecture de « Florival: coupez le moteur! »

A Paris, on achève bien les vélos

Paris n’y va pas par quatre chemins.

Lassés de voir des vélos abandonnés -ou supposés abandonnés- la municipalité a décidé de faire un grand nettoyage.

Le site Vélorution s’en émeut:

La « brigade » propreté des épavistes vélos, composée d’un agent de police (OPJ), d’un employé de la préfecture et d’un employé des services de propreté de la mairie de Paris, continue à rendre inutilisables les vélos saisis sur la voie publique, en complet désaccord avec ce qui a été dit lors des réunions avec les associations cyclistes, et avec les conventions signées par Vélorution et les Cyclofficines qui ont accès à la déchetterie des Lilas.

Cette affaire dure depuis maintenant trop longtemps : lors d’un comité vélo en janvier 2010, on nous annonçait avec fierté que 3 800 vélos avaient été enlevés et mis en déchetterie depuis le début de la campagne de propreté, et nous avions déjà dénoncé le fait que lors de l’enlèvement chaque vélo est systématiquement rendu irréparable par un coup de disqueuse tronçonnant le cadre.

L’association Action Barbès s’est même félicitée de ce nettoyage avant de se raviser: certains vélos considérés comme épaves pouvaient parfaitement être réparés alors même que leurs propriétaires retrouvaient leur vélo…coupé en deux à la disqueuse!

Cette action de « salubrité publique » n’est pas sans rappeler aussi que Paris s’illustre avec ses arrêtés anti-mendicité dans le quartier des Grands Magasins et des Champs-Elysées.

Cet ostracisme anti-vélo et anti-mendiant ne va t-il pas de pair avec une volonté de s’attaquer aux gens à faibles moyens?

Qu’en pense Monsieur Delanoë?