Étiquette : Paris

Mobilités urbaines, la foire d’empoigne

Trottinette électrique E-Twow Booster Evolution S 500 W 36 V 7,5 Ah 850 euros

Une obscure association, l’Apacauvi (« Association philanthropique action contre l’anarchie urbaine vecteur d’incivilité ») vient de rencontrer un représentant du Ministère des Transports. Cette association est dirigée par Jean-René Albertin. Sa femme, pianiste à l’Opéra, avait été percutée par une trottinette électrique en mai, et souffre d’une double fracture du bras droit.

Pierre Sansot dans « Chemin aux vents » (Payot) ne se sent pas concerné par les associations des deux-roues avec poussettes, badges et pancartes…Il ne satisfait pas de la segmentation des flux et des espaces (à chaque véhicule sa bande, son parcours)…il préfère inventer au coup par coup (ses) règles, (ses) itinéraires, « faire l’indien ».

Je suis un apôtre, au fond de moi, des espaces indéterminés, comme Pierre Sansot qui revendique une anarchie joyeuse pour les vélos.
Si vous voulez voir une trottinette foncer dans Paris à 80 km/h, c’est à partir de la minute 4

En cause les trottinettes électriques.

Très bien! Laissons les choses décanter…Les trottineurs électriques sont des geeks paresseux qui veulent arriver au bureau avant les autres tout en roulant sur les pieds des piétons. J’ai essayé une vraie trottinette: je roule avec constance au mieux à 12 km/h soit deux à trois fois plus vite qu’en allant à pied sur un trottoir. Mais avec l’électrique, la trottinette roule non plus à 12 mais à 30 voire 40 km/h. Des vitesses qui relèvent de la route et pas des trottoirs, comme on l’imagine. Le problème c’est que la trottinette électrique, à ces vitesses là, n’est nullement adaptée sur le plan de la sécurité pour se fondre dans le trafic routier. En cause son instabilité, son absence d’assise, sa fragilité face aux imperfections du sol et son freinage aléatoire. On peut s’attendre à voir les accidents se multiplier.

Mais, car il y a un mais, voici que l’Apacauvi ressort du Ministère et fait cette déclaration « plusieurs pistes [ont été abordées] , comme l’assurance des opérateurs et des conducteurs, et l’immatriculation des trottinettes et des vélos pour rendre possible les poursuites »

Conclusion: en faisant montre de s’attaquer aux trottinettes, on s’attaque indirectement aux cyclistes.

plaque cycliste suisse

Il n’y a pas de fumée sans feu. En septembre 2018, le Plan Vélo envisageait déjà l’immatriculation des vélos: « Pour lutter contre le vol, chaque vélo, neuf ou d’occasion, sera doté d’un numéro d’immatriculation. «A l’image des motos, les vélos devront faire l’objet d’un marquage, comme un numéro d’immatriculation pour lutter contre le vol. Il sera réalisé à l’occasion de ventes par des professionnels » (source)

Le danger de l’immatriculation des vélos

Quand le Vélib devient cauchemar

maxnewsspecial210350-3662815.jpg
Quand le Vélib parisien devient un cauchemar (Olivier Corsan )

En Alsace, on suit le problème de loin.

Résumons.

A Paris existait le Vélib de Jean-Claude Decaux.

Un vélo en libre service comme en connaissent la plupart des métropoles.

Le Vélib donnait globalement satisfaction à des gens qui l’utilisaient souvent en continuité des transports publics.

Mais voila que la Mairie de Paris rompt le contrat avec Decaux et c’est la société Smovengo de Montpellier à capitaux espagnol qui enlève le marché.

Bien sûr, Decaux démonte son matériel.

Depuis c’est la catastrophe car Smovengo a du réinstaller des bornes de location et en même temps livrer des vélos à assistance électrique.

2150070_velib-smovengo-va-devoir-payer-deux-millions-deuros-de-penalites-web-tete-0301239229674.jpg
Une station Vélib Smovengo en marche normale

C’est d’une telle complexité que plus rien ne marche.

24000 bornes seraient concernées et la plupart des vélos sont inopérants.

Pour mieux comprendre, on lira cet article paru dans « le blog de Parigo »

C’était prévu…

neige paris

Être observateur des embarras parisiens à plus de quatre cents kilomètres, c’est facile.

Aucune action à mener, juste observer comment l’on nous rapporte la situation à travers le net, la radio, les medias TV.

Après les inondations, voici la neige et son corollaire la paralysie totale des transports et donc de l’activité économique. Poursuivre la lecture de « C’était prévu… »

Un crocodile verbalisé

La dame s’est portée caution pour son animal de compagnie (C.Lievens)

C’est en plein Paris qu’un crocodile a été verbalisé pour circulation sur une piste cyclable.

Il a fallu faire appel à une remorque pour déplacer le saurien qui ne voulait rien savoir. Poursuivre la lecture de « Un crocodile verbalisé »

A bas les Jeux Olympiques!

Quel sport mondial? Plus rapidement plus haut plus fort ou plus lentement plus bas plus sage?

Oui, je l’avoue je ne suis pas sport pour deux sous.

Alors pour des milliards d’euros, encore moins!

La dinguerie sur un vélo de tous ces athlètes en maillot suant sang et eau comme sur le Tour de France: très peu pour moi. Poursuivre la lecture de « A bas les Jeux Olympiques! »

Dans Paris à vélo

Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis

(Joe Dassin dans La Complainte de l’Heure de Pointe)

Isabelle a remarqué que les trains acceptent gratuitement les vélos en-dehors des heures de pointe…mais que la tendance est à l’interdiction dès que la formule rencontre du succès.

Elle s’étonne même de cette frilosité cheminote dans une métaphore… la boulangère arrête de vendre du pain dès que les clients le trouvent bon. Poursuivre la lecture de « Dans Paris à vélo »

15% de vélos à Paris…en 2020

Paris peut-elle vraiment devenir la capitale du vélo?

C’est sous ce titre qu’Olivier Razemon commente le projet de la municipalité parisienne de porter la part modale du vélo à 15%.

On peut toujours rêver. Poursuivre la lecture de « 15% de vélos à Paris…en 2020 »

Isabelle candidate cycliste, un exercice périlleux

On apprend sur son blog –Isabelle et le vélo– qu’Isabelle votera NKM ce week-end prochain aux Municipales (Nathalie Kosciusko-Morizet) (voir l’article)

Pourquoi pas?

C’est parfaitement honorable quand on est cycliste militant de s’engager dans la vie politique.

Isabelle fait même davantage: « Je suis numéro 40 sur la liste menée par Philippe Goujon, le maire sortant » (du XVeme arrondissement de Paris) écrit-elle sur son site.

Poursuivre la lecture de « Isabelle candidate cycliste, un exercice périlleux »

Tonton pourquoi tu tousses?

La circulation alternée à Paris?

Du grand n’importe quoi, selon les accros à la voiture.

Un chirurgien s’interroge, « alors lundi, comment je fais pour opérer mes malades si mon anesthésiste n’est pas là avec sa voiture paire? »

Une mesure stupide, selon Pierre Chasseray, le représentant de 40 millions d’automobilistes. Poursuivre la lecture de « Tonton pourquoi tu tousses? »

Paris: un tué à vélo

Le 11 octobre, un cycliste est mort à Paris.

Ecrasé par un camion qui tournait à droite.

Un mort de trop à cause d’un accident que la plupart des cyclistes redoutent; en tous cas ceux qui connaissent la dangerosité de « remonter une file » par la droite jusqu’à une intersection.

Mais comme le note Olivier Ramezon sur son blog : « c’est moins que le nombre de piétons tués. C’est beaucoup moins que le nombre de motards décédés. »

En 2009, 6 cyclistes sont morts à Paris, 2 en 2010 et aucun en 2011.

lire l’article d’Olivier Ramezon

Le col de la Chapelle

On n’imagine pas jusqu’où vont se nicher nos chers cols…si difficiles d’accès pour certains que les chasseurs (de cols) y renoncent.

Celui-là, le col de la Chapelle, se trouve dans un lieu inhabituel…« une station de taxis, une école, une station service, une trentaine de voies de chemin de fer, un hôpital, une caserne de pompiers,… » ( Métrol-Col de Joëlle Briot, in 40 ans d’histoire Club des Cent Cols)

Alors? vous avez trouvé?

C’est à Paris!

 

Je suis un peu euphorique en arrivant…

Ce n’est pas moi.

Mais je comprends Philippe, ce cycliste parisien qui va travailler à vélo.

Lorsqu’il arrive à son travail à Paris après 12km parcourus depuis Antony, il a besoin de décompresser un peu, mais il le reconnait, il est aussi un peu euphorique. Poursuivre la lecture de « Je suis un peu euphorique en arrivant… »

La traversée de Paris à vélo de Micka et ses potes

Cette traversée là me plaît bien.

On a affaire à des connaisseurs qui savent déjouer toutes sortes de pièges…tout en prenant des risques.

Alterner entre trottoir, chaussée, quai est-ce la seule méthode?

Je ne le sais pas.

Poursuivre la lecture de « La traversée de Paris à vélo de Micka et ses potes »

Casse toi avec ton vélo

Attention!

Les Verts de Paris tirent le grelot d’alarme…

A Paris, votre vélo risque d’aller à la casse si vous l’oubliez
un peu trop longtemps au pied d’un réverbère.

Motif non avoué: il empêche les chiens de pisser
correctement.

Toujours est-il, qu’une fois de plus, la xénophobie anti-vélo
pousse nos pouvoirs publics à observer deux poids, deux
mesures.

Si votre voiture part à la casse, vous pouvez espèrer en tirer
une prime; en revanche, s’il s’agit de votre vélo, vous ramasserez
une prune.

lire
l’article

Masse critique: un concept révolutionnaire

Wikipedia

Oui, c’est vrai les journaux en parlent de cette Vélorution dans
les rues de Paris samedi.

Mais cette manifestation non violente et pacifique risque fort
d’être récupérée par les tenants du lobby automobile…à notre
détriment.

Si l’on en croit le journaliste du quotidien l’Alsace,
la masse critique est traduite de la manière suivante:

« … ces manifestants se sont réunis pour constituer ce qui
est connu dans le milieu des militants cyclistes comme une « masse
critique », dont le principe consiste à imposer le rythme du vélo à
l’ensemble du trafic urbain. »(l’Alsace 4
juillet)

Autant dire une déclaration de guerre organisée par des
freluquets à vélos qui veulent imposer leur loi!

200 rues de Genève sans voiture

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 200 rues de Genève sans voiture

Alain Grandchamp

Tandis que Paris peine à convaincre ses cyclistes avec
la reconquête des voies sur berges, Genève
fait mieux en décidant de fermer 200 rues aux voitures soit le quart
de la ville!

Qui dit mieux?

Autre lien: info-vélo Genève