Jour : 29 février 2020

Nouvelle vague

aquarelle 24×32

Je regardais la vague arriver.

Elle ne m’a pas raté.

Le Ramahaye

La vierge et l’enfant de Notre Dame du Chêne. Un rai de lumière inattendu.

J’ai sauté sur la bécane fissa quand j’ai appris qu’on allait devoir affronter une nouvelle fois une tempête de vent cet après-midi.

Je n’étais pas seul, j’ai croisé des cyclos par dizaines qui ne voulaient pas sacrifier la sortie dominicale.

Dix-sept degrés au compteur!

« y’a plus d’saisons mon bon monsieur! »

Je n’avais rien à raconter sur un itinéraire ô combien conventionnel. Alors je me suis arrêté à Notre Dame du Chêne, ce lieu de piété entre Burnhaupt et Heimsbrunn aussi dénommé le Ramahaye.

Le 6 juin 1982, des vandales volent la statue. Elle ne sera jamais retrouvée. L’actuelle statue date de 1983. Elle est due au sculpteur André Bosshart.

Les ex-voto à coté de la chapelle sont émouvants. Moi qui suis incroyant, je les respecte car ils témoignent de parcours spirituels faisant suite souvent à des moments douloureux de la vie de ceux qui laissent un témoignage de grâce ou de remerciement.

Puis j’ai repris ma route.

un parcours de santé conventionnel ce matin avant la tempête annoncée avec tambours et trompettes dans les lucarnes.Le devoir de précaution devient aussi prégnant que le devoir de mémoire.

https://www.openrunner.com/r/11069724

Autre article en relation…

https://velomaxou.com/2019/01/19/merci-beaucoup/

Pour un vrai réseau cyclable à Thann

On a bien le droit de rêver.

A quelques jours des élections municipales, il est de bon ton de rappeler que nous sommes loin du but en matière de mobilités douces. Les élections auront lieu le 15 mars (sauf Coronavirus). Il n’y aura qu’un tour.

A Thann, deux listes s’affrontent

  • Thann Nouveaux Horizons, conduite par le maire sortant Romain Luttringer
  • Thann Demain avec Vous, conduite par le premier adjoint sortant Gilbert Stoeckel

Ces deux listes se gardent bien de revenir sur leur passé lorsqu’elles étaient aux affaires et préfèrent nous faire de nouvelles promesses. C’est commode.

Entre nous, que les deux premiers sortants s’opposent est déjà un signe de désaveu sur la bonne conduite des affaires passées. Le constat est là: la plupart des artères de la ville sont en miettes…et rien n’a été fait pour promouvoir de façon concrète les déplacements doux.

Inutile de dire que se déplacer à vélo dans Thann est une gageure. Aucun axe de la ville n’est en état d’accueillir les cyclistes de façon sécurisée. Et aucune traversée n’est aménagée pour franchir la route nationale qui partage la ville en deux.

Force est d’admettre qu’en dépit des graves problèmes d’environnement de la vallée, le Thannois n’est pas spécialement revendicatif…et on y voit peu de cyclistes se hasarder à faire ses courses à vélo dans le centre-ville. Et pour cause!

Les candidats ne se précipitent pas sur le sujet, on les comprend.

Pour le maire sortant, on nous promet le programme minimum…

Avec Romain Lutringer, on peine à sortir de la théorie…

le programme de Thann Nouveaux Horizons se cantonne à de vagues promesses sans consistance

Pour la liste du premier adjoint Gilbert Stoeckel, on a un peu bossé la question…ça fait plus pros!

Multiplier les garages à vélos sécurisés

Mieux signaler la priorité aux piétons et cyclistes dans les zones 20 et 30

Instaurer des samedis « piétons »

Faciliter les déplacements en mode doux à pied ou à vélo, pour accéder au centre-ville, aux commerces, aux services publics

Matérialiser des itinéraires cyclables visibles

Multiplier les animations avec les écoles et tous les citoyens désireux de s’engager pour des déplacements plus doux et une ville plus respectueuse des cyclistes et des piétons

Le 16 janvier, j’écrivais un billet intitulé Thann pour le vélo?

Voici selon moi les principales actions à mener à Thann pour promouvoir le vélo…

  • d’abord faire respecter la zone 20 au centre-ville dont les automobilistes se contre-foutent (beaucoup ignorent ce qu’est une zone 20)
  • généraliser les double-sens cyclables qui facilitent les déplacements aux vélos
  • définir des axes prioritaires cyclables et protégés
  • sécuriser les abords de la route nationale 66 et ses traversées face au lycée professionnel, face à la Poste notamment.
  • jalonner les itinéraires cyclables et notamment la Voie Verte le long de la Thur

Pour un vrai réseau cyclable à Thann

Pour un vrai réseau cyclable à Thann selon Vélomaxou

A Thann l’artère commerciale qui subsiste devrait être piétonne depuis longtemps. Or elle ne l’est pas. Pourquoi? Rien ne le justifie.

La rue Humberger le long de la ligne de chemin de fer doit être réservée aux riverains et cyclistes c’est une voie parallèle à la RN qui ne peut en aucun cas servir de voie de délestage.

Les accès à la gare centrale, à la Poste avec traversée de la RN doivent être aménagés jusqu’à la route d’Aspach

Le faubourg des Vosges est à l’abandon pour les vélos, il faut le réhabiliter

La Voie Verte est complètement délabrée et donne une image détestable aux cyclotouristes de passage.

La rue de la Paix, la rue Jean de Flory doivent être sécurisées aux carrefours nombreux

Étrangement la rue Moschenross qui mène au lycée et au collège est interdite à la circulation des vélos. Pourquoi?

Tout cela donne un goût d’à peu-près qui montre qu’on n’a pas de vrais cyclistes à la ville et aux services techniques.