Jour : 12 février 2020

En avoir le cœur net

Les averses se succèdent. Je m’habille en cycliste. Et je pars en courant entre deux grains.

3km/22 minutes dans le quartier.

J’ai fait deux courts segments marchés (km1.8 et km 2.19) qu’on voit très bien au cardiographe et pourtant je rentre malgré tout « nettoyé ». Je ne sais pas quel est le vocabulaire de la discipline en pareille situation. Oui, pas de doute, je suis un amateur de la course à pied. J’ai en partie l’explication de cette fatigue: quand je cours j’ai le cardio à 160 en permanence…ce qui équivaut sur mon vélo à grimper une pente sévère.

Est-ce que je « roule » trop vite à pied? Je m’interroge…quelle est la bonne vitesse à adopter pour débuter?

bleu vitesse-rouge rythme cardiaque

Il me faudrait une montre cardio pour contrôler en route…encore une merdouille en perspective, comme dirait qui vous savez.

Macron propose l'avion+vélo

Interview surréaliste ce matin du président Macron dans les journaux du groupe EBRA (L’Alsace, les DNA, l’Est Républicain,…)

Nous devons favoriser le vélo avec la possibilité de le trouver à l’aéroport, à la gare routière ou ferroviaire.

Franchement, imagine t-on descendre de l’avion, prendre un vélo avec son bagage puis filer sur la rocade?

Que Macron essaie lui-même de quitter Orly à vélo!

Encore une proposition complètement dénuée de bon sens.

Puis plus loin on lit: Nous devons également remettre sur pied notre modèle SNCF

Après avoir dézingué la SNCF au bazooka, c’est de la provoc?

Cyclotourisme

Cyclotourisme février 2020

Je le feuillette … Cyclotourisme de février 2020 vient de paraître. Il est beau sur son papier glacé et je suis sensible aux belles images comme celle de Mostar et son célèbre pont sur la Neretva.

La petite lettre qui est jointe me met en garde: « plus qu’un numéro avant la fin de votre abonnement! »

  • je suis licencié, tarif préférentiel de 25 euros
  • je ne suis plus licencié, 47 euros.

Page 22, un vététiste traverse un gué sur un fond de verdure. Méfiance, j’ai déjà éprouvé ce genre de situation et je suis tombé sur le fond de mousse glissant.

Page 38, le chasseur de coupes. Je me suis marré. Michel Jonquet narre l’histoire de l’octogénaire qui rafle toutes les coupes du vétéran remises lors des challenges. Mais ce dimanche, lui qui était sûr de revenir avec « sa » coupe n’en aura pas: un plus vieux a concouru lors de la Randonnée des Touristes de Trémoulet.

Justin crut qu’il s’agissait d’une erreur et demanda à vérifier la date de naissance de l’intrus…

Et il rentra bredouille. La morale de l’histoire est qu’il se trouve toujours un plus vieux que vous sur un vélo.

Page 45, une belle veste d’hiver Décahlon comme je les aime (image ci-dessous). Elles sont de couleur jaune et rétroréfléchissantes. L’imperméable de la boutique fédérale (à droite) a aussi vraiment belle allure.

Terminons avec le courrier des lecteurs. On ne sait pas comment il est filtré par la rédaction, mais il témoigne parfois de l’état d’esprit des troupes. Je me reconnais assez bien dans le billet de Michel Fontayne ci-dessous…