Ville et campagne


un tour vers le parcours Vita à Leimbach après avoir grimpé la rue du Panorama

C’est vrai que c’est un privilège d’être à la ville et à la campagne à la fois sans devoir prendre sa voiture; on peut varier ses parcours pédestres et y mettre un peu de trottoir et un peu de chemin forestier.

C’est ce que j’ai fait aujourd’hui. Je suis moins à l’aise dans les chemins pentus et gras. J’ai la hantise de la chute ou de la cheville tordue.

J’ai quand même arrêté le cardio car il s’affolait…et moi aussi. J’ai affiché l’écran distance et allure à la place.

Comme j’ai dépassé les 5 km habituels rien que pour voir, j’ai ressenti la fatigue sur les 2 km supplémentaires, une sorte de lassitude et de fatigue pour porter ma carcasse. Garmin m’attribue 615 kcal en plus de mon objectif quotidien à ne pas dépasser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :