Étiquette : Vieil Armand

Flânerie

Une De Dion haut-rhinoise. J’aime la valise sur le marchepied.

Une fois en haut, je flâne. Grimper le Vieil Armand, c’était mon exercice du jour. Je le sais, je n’aime pas ce machin là car je dois aller puiser au fond de mes ressources pour réussir. Je grimpe au mental. C’est comme ça quand on manque de puissance, il faut gérer habilement . Tantôt je vois un lacet arriver et c’est l’occasion de se reprendre car la courbe est souvent plate surtout si elle tourne à gauche. Mais les sections rectilignes, je les crains car c’est entre deux courbes qu’on doit se hisser plus haut. Bien sûr, je calcule pendant toute la montée, addition, soustraction, ce qui est fait, ce qui reste à faire.

C’est les vacances, les motards sont au rendez-vous de la montagne

Quand le col du Herrenfluh est là, j’exulte. Je descends et je grimpe sur la butte voir la plaine et les ruines du château.

Le Herrenfluh, ouf!
Au Vieil Armand, je suis un peu atteint

J’arrive à Freundstein. Je m’assois sur le parapet et je contemple la montagne. Un bruit de moteur étrange…j’ai juste le temps de saisir une De Dion-Bouton qui monte fièrement.

Ce parcours comprend quatre cols, on l’oublie souvent:

  • le Herrenfluh 835m
  • le Silberloch 906m
  • le Freundstein 860m
  • l’Amic 828m

Deux cyclistes allemands arrêtés devant l’auberge

  • Sind Sie müde? (ce sont tout mes restes germaniques)
  • Nein!…ils me désignent le Ballon… Weltraum

Au Nouveau Monde, la bâtisse des GJ est démontée. Le marchand ambulant de fruits me dit qu’ils vont reconstruire de l’autre coté du rond-point…

En attendant le Tour, on sort les reliques
Staff n’est pas en reste

Bollwiller attend le Tour. On a ressorti les vélos qui pourrissent dans les greniers. C’est marrant, quand le Tour vient en Alsace, toutes les communes sont cyclophiles…alors que le reste du temps elles ne font rien pour le vélo. Surtout Bollwiller!

Un nouveau bourg qui affiche son nom

https://www.openrunner.com/r/10207775

Publicités

Désobéissance civile

La plaine d’Alsace depuis le col Amic, une vue appréciée des cyclistes après la grimpée

La désobéissance est une caractéristique française. Franchir les interdits, on aime bien. Les Allemands sont sidérés de voir des cyclistes français franchir les barrières de travaux routiers. J’ai le souvenir d’avoir traversé un chantier en portant mon vélo et le grutier nous poursuivait avec sa pelleteuse munie d’un énorme godet. Aujourd’hui l’appel de la montagne était irrésistible, alors nous étions plusieurs à grimper la route du col Amic pourtant fermée à la circulation.

La route doit ouvrir le 1er avril, on est donc un peu en avance. Comme on pouvait s’y attendre les travaux forestiers battent leur plein.

Le chantier forestier s’étale sur plusieurs kilomètres

Je passe le long d’un gros engin et je n’en mène pas large. Chaque année, c’est le même problème, la route est privatisée par et pour les forestiers. On pourrait aussi imaginer que cette route soit réservée par la suite aux cyclistes…

vent d’est puissant au Vieil Armand

https://www.openrunner.com/r/9744421

Nos ancêtres les Gaulois

Les visiteurs de notre belle région semblent parfois ignorants de son histoire.

– « Ainsi il y aurait eu une guerre en 15 à cet endroit des Vosges? on ne l’imagine pas!… »

– « Oui, m’sieur! c’était même une guerre mondiale, elle s’appelait la Guerre de 14-18 »

Je croyais pouvoir m’accrocher à quelques marqueurs de notre histoire proche pour expliquer les soubresauts vécus en Alsace au cours des derniers conflits.

Certes on peut se contenter du folklore local qui convient très bien à entretenir les clichés habituels, la choucroute, le Riesling, le dialecte et les  parcs à cigognes…en y ajoutant les géraniums.

Mais prenons par exemple le Vieil Armand, lieu de bataille sanglante.

img_7090
abri allemand construit de sacs de ciment pétrifié

C’est une bonne entrée en matière pour qui veut comprendre 14-18 et sa traduction concrète sur le terrain.

Parcourir les galeries, découvrir les abris, les vestiges de la mitraille, retracer les étapes cruelles des avancées et des reculs successifs, on peut se dire que c’est une bonne explication de texte pour l’été, une sorte de de devoir de vacances.

Pourtant, point n’est besoin de remonter aux Gaulois pour surprendre notre inculture crasse.

Comment passer d’une guerre de position sur un piton rocheux à l’explication des causes du conflit? l’exacerbation des nationalismes? l’expansionnisme économique des États? et le « revanchisme » de la perte de l’Alsace-Lorraine?

En 2017, j’ai parcouru le Vieil Armand à VTT.

Rien ne signale l’interdiction de le parcourir à vélo sur les panneaux, mais mieux vaut éviter la période touristique.

article en relation

 

 

Méthadone

P2090006.jpg
A l’embranchement du camping de Wattwiller, je redescends.

Je n’avais pas beaucoup d’entrain aujourd’hui.

Mais le temps sec permettait une petite sortie.

A Uffholtz, je prends la direction du Vieil Armand. Poursuivre la lecture de « Méthadone »

Le tourisme mémorial

P6140036.jpg
Croix sommitale du Vieil Armand

Aujourd’hui, notre président Macron accompagné de son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier inaugurait l’historial du Vieil Armand encore appelé ici le Hartmannswillerkopf. Poursuivre la lecture de « Le tourisme mémorial »

Thann-Hartmannswillerkopf à VTT

Cimetière du Vieil Armand (aussi dénommé Hartmannswillerkopf ou HWK) au col du Silberloch (1256 tombes)

Je ne ferai pas ça tous les jours.

Rejoindre les vestiges militaires du Vieil Armand (Hartmannswillerkopf) depuis Thann sans prendre la route.

Portage assuré dans les méandres de cailloux  après la cantine Zeller avant de rejoindre la Croix sommitale érigée au sommet (956m) en 1930. Poursuivre la lecture de « Thann-Hartmannswillerkopf à VTT »