Étiquette : tram

Les potins du lundi

Aurons-nous un train-fantôme à Noël?

Noël approche et je n’ai pas encore repris mon vélo des champs. Ni celui des vicinales. Je m’y complais. J’ai des arguments et même des certificats à présenter en cas de réquisition.

Je dis avoir la tousse, pour m’amuser à dire la toux autrement. C’est mon langage d’enfance. La tousse de l’hiver venant va t-elle m’empêcher de remonter sur la bécane avant Noël? Non, je sens que je vais trouver un créneau cette semaine.

Mardi j’peux pas, j’ai manif

Pas mardi. Et vous, vous le suivez cet incroyable jeu de Bonneteau entre l’État et les grévistes? Moi oui.

Ce qui est passionnant, ce sont les intrigues de pouvoirs. Le pouvoir légitime de la rue de ceux qui actionnent le mécontentement et de l’autre le pouvoir de ceux qui actionnent les épouvantails en peau de lapin. La bataille du rail est loin d’être gagnée, c’est d’abord celle de l’opinion qui compte, l’opinion cette vague ondulante offerte aux courants contraires.

La bataille du rail, c’est une bataille des métropoles qui intéresse peu la France profonde qui a gardé ses bagnoles pour se déplacer. En bon théoricien, ce qu’il faudrait pour mettre la France à genoux instantanément, c’est l’absence de pétrole et les coupures de courant.

On n’en est pas là, heureusement.

Une réforme d’abord idéologique

Pour tout dire mon opinion est faite, cette réforme est d’abord idéologique: faire la peau aux régimes spéciaux, le totem de 1946 à abattre, et se délester de la dette sociale en direction des appétits voraces de l’assurance privée.

Macron pourrait réussir. Il a pour lui cet incroyable talent d’ignorer notre histoire sociale. Sa fascination pour le Nouveau Monde est une obsession. Heureusement pour nous, il traîne derrière lui une armée de serviteurs douteux capables de faire trébucher sa réforme à points en rase campagne tellement ils ne maîtrisent pas leur sujet. Cette semaine verra certainement sombrer son grand ordonnateur, le zélé Delevoye. Delevoye de garage? suggère le distingué magistrat honoraire Philippe Bilger. Oublier de déclarer ses salaires ? une enseignante rencontrant Jean-Michel Blanquer vendredi à Nancy s’en est émue : nous, nous n’avons qu’un seul métier, ancré dans le réel, et nous ne pouvons pas oublier que nous sommes profs…

Isabelle et le vélo se livre cette semaine sur son blog à une comparaison surprenante entre les transports en commun et la voiture en ville.

Elle a de l’à propos Isabelle. Surfant sur la grève des transports en commun, elle rassure ceux qui tentent de rallier la Capitale en bagnole. Selon Isabelle, les bus et les trams ne sont pas moins polluants ni moins chers que la voiture! De là à encourager l’usage de la voiture en ville, il n’y a qu’un pas. Ne le franchissons pas!

On sait bien évidemment que remplacer tout le trafic des bus et des trams par des voitures (même électriques) conduirait à une paralysie totale de la circulation faute de place suffisante.

Je vous laisse découvrir cette étude qui me laisse songeur.

La mixité sociale à l’épreuve des faits

 Thann, statue dédiée à Ettore Bugatti. A Thann le vroum-vroum n’a plus la cote

Le sujet revient immanquablement sur la place publique tous les quatre matins.

Après la belle envolée citoyenne du « Je suis Charlie », on atterrit.

En ce début d’année 2015, il faut à nouveau confronter nos vœux de bien vivre ensemble avec la réalité. Poursuivre la lecture de « La mixité sociale à l’épreuve des faits »

Vélo+tram, un mariage de raison

Le tram libère la ville de ses encombrements et de ses pollutions

Quand le tram survient dans la cité, le vélo prospère.

Moyen de transport réhabilité dans nos grands centres urbains, le tram révolutionne la ville. Poursuivre la lecture de « Vélo+tram, un mariage de raison »

Allo maman bobo…

Les chiffres de l’insécurité routière viennent de tomber.

3268 morts en 2013.

Pas de quoi pavoiser.

Voici les chiffres communiqués par la Sécurité Routière comparés à 2012…

 270 vies sauvées chez les automobilistes (1 612 décès en 2013), 33 chez les motocyclistes (631 décès), 20 chez les cyclomotoristes (159 décès), 24 chez les piétons (465 décès), 17 chez les cyclistes (147 décès). Seuls les conducteurs de poids lourds ne bénéficient pas de cette tendance, avec un mort de plus en 2013 (57 décès).

Les piétons paient un lourd tribut sur la route avec 465 décès soit trois fois plus que les cyclistes. Poursuivre la lecture de « Allo maman bobo… »

Un cycliste happé par le tram à Mulhouse

Ce n’est pas la première fois qu’un cycliste est happé par le tram à Mulhouse, hélas!

Hier, 6 février, un homme de 66 ans s’est engagé sur les voies avenue Robert Schumann à hauteur de l’usine Superba alors qu’une rame arrivait.

Il faut le dire et le redire, la conduite d’un vélo en ville ne donne pas tous les droits et la prudence est de mise. Poursuivre la lecture de « Un cycliste happé par le tram à Mulhouse »

Vialsace passe au vélo

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Vialsace passe au vélo

« Vialsace, le site de tous vos itinéraires«  en
Alsace, se met à la page.

En février 2010, Maxou s’étonnait que le site Vialsace
ignorait le vélo…et ne proposait que le bus, le car, le tram, le
train et…la marche à pied.

Il est maintenant possible de comparer ses temps de voyage à
vélo.

Avec une confirmation: en ville, les trajets à vélo sont les
plus rapides parmi tous les autres moyens de transport.

Le calculateur « vélo » de Vialsace est encore
en pré-production, une lenteur passagère est
constatée.

 

 

 

Mulhouse, rue des Romains

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Mulhouse, rue des Romains

vélomaxou

Un tram qui traverse un rond-point, ce n’est pas courant.

C’est celui de la rue des Romains dans le quartier de
Bourtzwiller.

Les autos sur le ring doivent donc s’arrêter au feu rouge
clignotant lorsque le tram est annoncé.

Les piétons et les cyclistes se débrouillent comme ils
peuvent.

Pas de signalisation pour traverser les deux chaussées et la
voie du tram.

Une traversée périlleuse…

 vélomaxou

Attention aux yeux!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Attention aux yeux!

5km à parcourir.

C’est justement la distance qui me sépare du centre ville.

A vélo, on trouve quand même le temps long.

Aux feux rouges.

Appuyé au potelet du feu piéton.

Mais c’est incomparable en efficacité.

Oui, je l’avoue: j’ai pris la voie du tram de l’avenue Kennedy.
Comme la police.

Persuadé du fait que le plus court chemin est bien la ligne
droite…

Je confirme. C’est bien le plus court chemin pour un engin mu à
la force du jarret.

Penaud, je me cachais derrière le cycliste qui me précédait.

Espérant échapper à je ne sais quelle réprimande, au suivi des
caméras qui traquent les délinquants criminels ou même à un tram
qui aurait choisi de changer de voie descendante…

« Fermez un oeil et lisez! » me dit l’ophtalmo avant que je ne
regagne le candélabre où m’attendait ma monture cerclée d’un U.

 

 

Le privilège du cycliste en ville

Le centre ville de Mulhouse?

C’est droit devant.

Aucune prétention avec cette vidéo.

Et pourtant, ceux qui sont coincés aux feux rouges à attendre un
hypothétique passage du tram pourraient me jalouser…

Ne le répétez pas trop: se déplacer à vélo est presque devenu un
privilège!