Quand la FFV découvre le vélo en ville


La FFV s’aventure dans le vélo en ville

La FFV c’est l’ancienne FFCT.

Depuis qu’elle s’est mise en tête d’embrasser toutes les pratiques cyclistes, la voilà qui se targue de nous initier au vélo en ville.

Comme si on avait attendu après elle!

Dans un article paru dans Cyclo-Tourisme Magazine le 1er juin, la FFV n’y va pas quatre chemins en nous invitant à l’aventure du vélo en ville…lire l’article

Vous souhaitez tenter le vélo en ville ?

Le titre a lui seul est lourd de sous-entendu pour une fédé dont l’essentiel de ses membres prennent la voiture pour acheter leur pain au bout de la rue.

Tenter de prendre son vélo en ville serait donc hautement anxiogène pour la FFV.

Normal, avec des pneus extra-fins comme les petits pois et gonflés à bloc, des selles en pointe de diamant, l’absence de tout équipement réglementaire comme la sonnette, les dispositifs réfléchissants, la lumière, difficile de se promener dans les centres historiques pavés de nos provinces françaises.

La petite musique des pouvoirs publics en faveur du vélo en ville serait-elle parvenue jusqu’aux oreilles des administrateurs de la FFV?

Subitement la FFV semble découvrir qu’il y a des cyclistes qui risquent chaque jour leur vie en ville alors elle tente de s’investir dans un domaine dont elle ignore tout.

Rien n’est obligatoire en matière de matériel dit l’article!…

Coucou, on est là

La preuve, on nous recommande même d’installer une sonnette…alors qu’elle est obligatoire.

 

Je tombe des nues. C’est sidérant de niaiserie d’écrire des choses aussi fausses dans un magazine spécialisé et fédéral.

Quand on est aussi peu au fait de la réglementation, on s’abstient de s’aventurer dans des terrains inconnus.

La FFV manque t-elle à ce point de rédacteurs avertis au point de confier sa prose à un dénommé Philippe Palleron d’AG2R La Mondiale?

Que la FFV reste dans son domaine, celui des cyclos du dimanche.

D’autres savent faire beaucoup mieux qu’elle ailleurs, notamment la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB),  la FUB que la FFV semble superbement ignorer.

 

 

Publicités

14 réponses sur « Quand la FFV découvre le vélo en ville »

  1. Bonjour à vous. Je suis Philippe Palleron co-rédacteur de ce sujet pour le compte de la FFCT. Je suis journaliste indépendant et non affilié à AG2R La Mondiale. Les forums de discussion ont leur limite quant à l’investigation et vous le confirmer. Ce sujet s’adresse à un public large et pas uniquement aux spécialistes que vous êtes. Je ne parlerais pas de la sonnette car vous semblez avoir de grosses lacunes quant à l’équipement et même la pratique du vélo en général. Je suis cependant , contrairement à vous, ouvert à toute discussion via mon mail pour que vous me fassiez partager votre expérience.

    1. Bonjour Monsieur Palleron,
      A la relecture de mon billet du 7 juin 2018, je comprends le ton acide de votre commentaire.
      Cela dit je confirme que la tonalité de votre article dans une revue spécialisée comme la FFCT semble enfoncer des portes ouvertes à l’égard des cyclistes usagers des voies urbaines auxquels tentent de s’adresser la FFVélo.
      Il ne faut pas en prendre ombrage car on voit bien que votre production n’était qu’une commande sans réelle portée à l’égard d’une population cycliste rétive dans son ensemble au vélo en ville.
      Pour le reste, notamment mes grosses lacunes en matière d’équipements cyclistes, je pense que mes lecteurs resteront juges de votre appréciation. Nul n’est parfait!
      Si j’ai bien compris, vous êtes donc rédacteur d’articles journalistiques pour la Compagnie AG2R La Mondiale sans en être salarié ou affilié.
      C’est donc moins grave? comme vous semblez le suggérer…
      Merci de votre attention pour ma modeste prose de blogueur amateur.
      Vélomaxou

      1. > Il ne faut pas en prendre ombrage car on voit bien que votre production n’était qu’une commande sans réelle portée à l’égard d’une population cycliste rétive dans son ensemble au vélo en ville.

        Les adhérents de la FFCT/FFC seraient donc littéralement des cyclistes du dimanche ?

      2. Je suis en effet journaliste et j’ai travaillé pendant 11 années chez VTT Magazine et Top Vélo puis en freelance pendant un an pour la FFCT. Je n’ai aucune relation avec AG2R d’où ma question sur votre investigation. Ce sujet a été organisé par une autre personne qui l’a proposé à l »époque à la FFCT je me suis seulement occupé de sa mise en forme. Je ne souhaite donc pas être associé à vos débats ainsi qu’à vos griefs contre la FFCT. Dans mon travail de journalisme je mise avant tout sur l’information (dire que certaines choses existent) sans prétendre être détenteur du savoir ultime. Je reconnais volontiers que certains sujets peuvent soulever une polémique mais de là à s’en insurger… J’ai eu au moins le mérite de m’être présenté et je ne peux en dire autant de vous. Alors si je puis modestement vous suggérer quelque chose, ne citez pas des personnes sans être sûr qu’elles en sont les auteurs et qu’il est inutile de citer un nom pour renforcer le fond d’une attaque.
        Sinon faites comme moi allez rouler n’importe où (en ville ou dans la nature) en gardant comme philosophie principale le plaisir

      3. Je pense qu’il y a un malentendu: je fais référence à un article paru dans CycloMag https://cyclotourisme-mag.com/2018/06/01/vous-souhaitez-tenter-le-velo-en-ville/, article signé signé de la façon suivante Texte : AG2R La Mondiale – Philippe Palleron
        Photos : Jean-Luc Armand.
        Si vous pensez que votre nom a été usurpé sous cet article de CycloMag, ne vous en prenez pas à moi mais à CycloMag. Moi je n’ai pas de débat avec la FFCT dont je ne suis d’ailleurs plus membre. S’il vous plait ayez le courage de consulter mon « A propos » pour savoir qui je suis avant de m’accuser de ne pas dire qui je suis.
        Vous êtes ici sur mon blog qui existe depuis 2006, alors de grâce si mes propos ne vous conviennent pas, passez votre chemin.

      4. Bref on tourne en rond et c’est bien le problème avec les blogs forums. Je passe mon chemin comme vous m’y invitez maintenant que je connais votre frustration par rapport à la FFCT. Je vous prie cependant de ne plus citer mon nom avant de connaître la typo journalistique des copyrights et autres crédits. Merci à vous.

      5. Décidément, cette nouvelle FFVélo loupe tout, sa communication lors du changement de nom, ces articles, que j’avais lu, mais j’y était passé par dessus, car j’avais averti que je ne prendrais pas ma 40 ème licence. Nous, les cyclotouristes qui roulons à bicyclette, nous suivons le code de la route, le respectons, c’est normal nous n’avons pas en permanence le nez dans le guidon ! Ma bicyclette de ville n’est pas ma bicyclette de randonnée, je ne parle pas de mon vélo, qui lui, reste au fond du garage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s