Temps mieux!


Retour à la base de départ, je suis passé entre les gouttes.

Cet après-midi, j’ai tenté le coup malgré le temps incertain.

J’ai commencé par longer le massif et je me suis offert le raidillon de Rammersmatt depuis Roderen.

Une fois le plus difficile fait, j’étais en confiance. A Bourbach, j’ai pris Sentheim et rejoint la vallée du Soultzbach. A Mortzwiller, je me suis laissé couler jusqu’à Balschwiller.

Balschwiller et son beau lavoir remis à neuf. Trente planches! Il ne manque que les lavandières…

lavoir XIXeme de Balschwiller
Laver son linge sale en public n’attire plus

A noter le site des Lavoirs de France

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s