Jour : 10 janvier 2019

Quand Bloctel débloque

Le fameux Bloctel n’est plus qu’un lointain souvenir.

Bloctel nous a délivré du mal. Jamais un gouvernement n’avait autant pris conscience de l’intérêt qu’il y avait à interdire les appels téléphoniques indésirables.

C’était en 2014.

Depuis nous déchantons.

Le fameux Bloctel n’est plus qu’un lointain souvenir.

Sous les tropiques, un nouveau sous-prolétariat est né, la génération du clic ou encore le digital labor, auxiliaire de l’intelligence artificielle censé suppléer provisoirement à la venue du grand remplacement technologique. Il suffit d’un doigt et d’un casque sur les oreilles pour rendre dingue les trois-quarts de la planète.

Dans les années 80, on a tenté d’installer des centres d’appels téléphoniques en France dans les zones en voie de désertification. Peine perdue, le personnel a vite compris qu’on avait réinventé un nouvel esclavage.

Chaque jour, le démarchage téléphonique reprend à l’heure des repas, l’heure où l’on a le plus de chance de trouver un interlocuteur chez lui.

Je me suis fait une raison.

Une grave anomalie a été détectée sur mon isolation thermique, ma consommation téléphonique, de gaz, d’électricité…je ne sais plus.

J’abandonne, je me rends.

J’avais tenté au début de savoir si le temps était beau à Madagascar, histoire de passer un bon moment avec ma télé enquêtrice. Puis j’en ai eu marre. Je suis carrément devenu méchant, j’ai joué les inspecteurs de police, nom, prénom, adresse, date de naissance, profession du père, de la mère, nationalité,…il était devenu impossible à mon enquêteur d’enquêter, j’avais pris l’ascendant sur cette nouvelle génération du clic qui débitait son télé-scénario devant une console d’ordinateur.

La nana de Tananarive

Je connais la chanson.

Chaque oui, chaque non prononcé amène le télé-prospecteur au graal: il obtient de vous enfin une promesse de rendez-vous pour remplir tout votre grenier d’une épaisse couche de laine de verre.

Finalement, j’ai débranché mon téléphone fixe pensant me mettre à l’abri définitivement des appels émanant de l’océan indien. Peine perdue, maintenant on m’appelle sur mon smartphone.

Vous aimerez peut-être aussi…

...et aussi

Publicités

La bonne affaire du siècle

Gilets jaunes ou effet de serre, deux combats diamétralement opposés

Quatre organisations viennent de collecter 2 millions de signatures, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France, Notre Affaire à Tous et Oxfam France ( à lire ici)

Je ne peux pas passer à coté de cette nouvelle sans réagir.

Ensemble, les signataires disent « stop à l’inaction » climatique. La pétition pour « l’Affaire du siècle », c’est un recours contre l’État devant son manque d’action face au réchauffement climatique.


Ed Hawkins, un spécialiste du climat britannique, rattaché à l’université de Reading, a synthétisé en un GIF les températures de ces 166 dernières années.

Je connais la réponse de l’Etat: « allez vous brosser avec votre pétition! » La réponse de notre écolo-ministre compatible LREM De Rugy n’a d’ailleurs pas tardé « ce n’est pas dans un tribunal qu’on va faire baisser les émissions de gaz à effet de serre »

Cette mauvaise humeur en rappelle une autre diamétralement opposée, celle des Gilets jaunes (encore eux!)

D’un coté, ceux qui veulent sauver le climat tout en faisant comme avant et de l’autre ceux qui veulent du pognon pour vivre…et rouler en bagnole, diesel inclus.

On n’est pas sorti de l’auberge.

Glacier du Rhoneglestcher (cliché vélomaxou)

Mais derrière cette opposition contestataire se cache en fait un mépris de classe. Ne tournons pas autour du pot, ceux qui signent pour le climat les yeux fermés ont du fric et n’en ont rien à cirer des gilets jaunes autour des ronds-points qui émargent à Pôle Emploi ou qui font la queue pour gratter la Prime d’Activité généreusement offerte par Macron.

CADReS Thur-Doller, l’assoc

J’en avais parlé en septembre dernier.

La petite sœur du CADRes Mulhouse est née. Elle s’appelle CADRes Thur Doller.

Avec l’ambition de défendre et promouvoir l’usage du vélo et des transports doux comme la marche, CADRes Thur Doller va exercer son action sur nos deux vallées haut-rhinoises débouchant sur la plaine d’Alsace. Représentant 46 communes et 68.000 habitants, CADRes Thur Doller tombe à point: sa venue coïncide avec la publication du Schéma Directeur Vélo Thur Doller le 20 décembre 2018.

L’association CADRes Thur Doller a son siège à Ranspach (68470), 20 rue du Général de Gaulle.

On peut la joindre sur sa page Facebook …et aussi y adhérer (10 euros/an ouvrant droit à réduction d’impôt au titre des œuvres ou organisme d’intérêt général) profitons-en avant que Macron ne s’en occupe!

Thur-Doller, le schéma vélo

Thann, le vélo y a sa place à la condition qu’on sécurise la traversée de la RN66

Le Schéma Directeur Vélo Thur Doller est publié (document accessible ici)

Destiné à développer la pratique du vélo, il vise aussi indirectement à peser favorablement sur l’enjeu climat-air-énergie.

Le Pays de Thur-Doller, c’est la conjonction de deux vallées vosgiennes coté haut-rhinois comprenant 46 communes et 68.000 habitants.

Tout est dit!

Y’a plus ka!

la voie verte de la Thur a des potentialités touristiques indéniables, mais son usage reste difficile en certains endroits notamment dans la traversée de Thann

Facile à écrire, mais les connaisseurs des lieux comme Vélomaxou en mesurent en même temps les difficultés.

Les freins à l’usage du vélo, on les connait!

Deux vallées où les villages se succèdent et où deux axes routiers d’importance remontent vers la Lorraine, d’où un trafic soutenu, et surtout des engorgements consécutifs au trafic des navetteurs, ces usagers qui se rendent chaque jour travailler vers Mulhouse et qui en reviennent le soir…sans parler d’une résistance naturelle à prendre son vélo pour se déplacer dans les quartiers ou les villages.

Du coté des ouvrages cyclables, des installations existent. Notamment avec la véloroute VV31 de Vieux-Thann à Kruth (25km) et la voie verte de la vallée de la Doller (20km). Du coté des communes, de nombreux progrès restent à réaliser sur le plan intra-urbain comme à Thann, à Cernay, à Saint-Amarin ou à Masevaux. Il reste en particulier à délimiter et à sécuriser les axes menant aux établissements scolaires qui dissuadent les parents d’engager leurs enfants à prendre le vélo…et rendre plus aisé l’accès à la gare de Thann avec son vélo.

Logo de la nouvelle association CADRes Thur Doller

L’association CADRes Thur Doller qui vient de voir le jour à Ranspach aura sans nul doute toute sa place à jouer dans la mise en œuvre de ce schéma directeur vélo.

Ombre au tableau qui laisse planer un doute sur les intentions du schéma directeur vélo Thur-Doller, la possibilité d’affecter la voie verte de la Thur aux véhicules lorsque la nationale RN66 est paralysée. Une éventualité à laquelle s’opposera fermement le CADRes Thur-Doller. voir mon billet du 10 novembre 2017.