Jour : 18 janvier 2019

Alsace, zones dangereuses à vélo

Les journaux DNA et l’Alsace font cause commune pour publier ce matin une grande enquête sur les zones dangereuses à vélo. Un exercice qui rassemble 472 témoignages d’usagers.

Ceux qui comme moi fréquentent la ville à vélo en connaissent tous les traquenards depuis vingt ans au moins.

On y retrouve la plupart des points noirs que nos connaissons tous.

A savoir ces itinéraires hachés avec piste, sans piste, sur trottoir, ces bordures de biais, ces arrêts permanents donnant priorité aux usagers motorisés, ces tronçons abandonnés où l’on ne sait plus où rouler.

Bravo à nos journaux locaux!

Nos élus ne pourront plus se satisfaire d’aligner des chiffres en faveur du vélo lors de leurs vœux annuels. Il faut passer aux choses sérieuses: s’impliquer dans la construction de vrais itinéraires vélo sécurisés et homogènes.

PS: ce qui me fait plaisir, c’est de voir identifié sur la carte interactive les points dangereux de Vieux-Thann, Thann, Bitschwiller et Roderen déjà dénoncés maintes fois.