J’essaie le footing


4.8 km en 40 mn pour mon premier test


Pour courir vite il faut courir lentement. C’est ce que j’ai lu sur un site spécialisé. C’est encourageant. (à voir ici)

Je croise tant de coureurs à pied quand je suis à vélo que j’ai voulu voir à quoi ça ressemble. Aujourd’hui, j’ai récidivé après avoir tenté hier de courir arnaché d’un gros manteau. C’est curieux, les cyclistes en principe n’aiment pas la course à pied sauf ceux qui font du triathlon par exemple. L’hiver, ils préfèrent la marche, en tous cas ceux de ma génération. Mes souvenirs de course à pied remontent au lycée! C’est dire si c’est loin. Je renoue un peu avec le passé. Ceux qui courent avec facilité doivent rigoler de me voir tenter une performance sur 5 kilomètres. J’ai dans ma famille un grand trailer qui a bouclé les 172 km de la Diagonale du Fou à la Réunion en 54h45! (voir l’article ici)

Moi, j’ai fait la course en tête. J’étais tout seul. Casquette, gants, collants, imperméable léger, j’ai couru sur l’accotement quand une voiture arrivait en face de moi et en essayant de ne pas me tordre la cheville avant de rejoindre la piste cyclable. Tout content de mon premier kilomètre arrêté, j’ai poursuivi en marchant. Puis j’ai repris le footing à petite vitesse. Mal aux cuisses et complètement lessivé à l’arrivée. Avec un tout petit 7 km/h.

Je lis à présent …
Et s’il peut paraître totalement contre-intuitif de courir lentement pour progresser, c’est pourtant bien plus efficace que n’importe quelle séance de fractionné pour progresser.

Bon la prochaine fois, je vais essayer le footing lent.

4 réponses sur « J’essaie le footing »

  1. Prudence Maxou, le footing pour un bipède n’ayant pas couru depuis une éternité et qui est cycliste à presque 100 pour 100 du temps ….. c’est blessure assurée, j’espère pour toi que le bas de ton dos au niveau des lombaires et tes hanches sont en bon état.
    Une petite blessure à ce niveau et c’est des fois 3 à 6 mois de mise au repos
    Stef

  2. Crois moi Gérard, je suis gainé comme une poutre
    J’en bouffe du gainage chez moi et à la piscine tous les dimanches matin lors de mes 200 longueurs de crawl (5 km)
    avec les jeunes à l’athlétisme j’en refais encore une séance par semaine
    J’ai deux boules dans le dos au niveau des lombaires et des abdos comme un culturiste, mais si je cours à pied plus d’une heure, je suis quasi certain d’avoir un début de sciatalgie dans ma jambe gauche
    Pas lourd et sec, 178 cm pour 68 à 70 kilos, masse graisseuse toujours sous les 10%
    J’ai abandonné la course à pied en compétition depuis que pour faire un semi marathon il faut que je me dépouille pour faire 1h30.
    50 ans, c’est cuit pour la CàP, par contre vélo et natation c’est porté, sans risque de blessure

    Bonne continuation les gars
    Stef 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s