Montagne


Acrylique sur toile 46×55

Au début ça va, je tiens le pinceau et j’avance. Puis quand je touche à la fin, je me mets à patiner comme si je pédalais dans le vide. Plusieurs explications 1/ je fatigue vite après une heure 2/ je n’ai pas le bon matériel 3/ je ne comprends pas le modèle, ce que je vois et qu’il faut traduire 4/ j’ai hâte de finir et en général le haut est mieux que le bas.

Je ne cherche pas à tricher. Je vous dis la vérité comme je le ressens.

C’est comme la course à pied, je dois progresser.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s