Dès potron-jacquet, Thann s’éveille


Publicités

9 réponses sur « Dès potron-jacquet, Thann s’éveille »

      1. merci pour les photos. oui, je bombarde le paysage avec mes photos depuis que c’est numérique. dans le passé, on se retenait car on n’avait que 12 ou 24 argentiques impossibles à retravailler facilement et quand c’était raté, c’était raté. Avec le numérique, je peux ramener 50 clichés et n’en garder qu’une dizaine. Souvent je tiens un sujet sur la parcours et j’abandonne le reste. Je bombarde et avec l’iphone c’est encore plus simple on l’a toujours avec soi. je n’ai qu’un regret c’est de ne pas pouvoir travailler mes profondeurs de champ car il faut un matériel plus complexe et travailler le diaphragme/vitesse en manu. je ne peux donc jouer que sur le cadre et la succession de plans, portait ou paysage. je me limite à trois plans et j’évite l’aplat sauf quand c’est esthétique comme le street-art, je cadre toujours selon un nombre d’or et j’évite le sujets pauvres dont on ne tirera rien. les bagnoles sont une plaie. ensuite la lumière. parfois j’attends que le nuage passe pour accentuer les ombres portées, et pour les édifices en hauteur j’évite car je n’ai pas la focale et la parallaxe sera catastrophique. Une fois rentré, je retravaille vite fait le cadre et les couleurs. j’aime bien user des thèmes colorés fournis par Google photos. L’image numérique, faut pas s’en priver, je l’aime flashi avec du contraste qui donne le relief. Les images de mouvements, c’est pas mon truc, c’est trop compliqué; la vidéo non plus, trop de mise en œuvre.Plus bcp de vélos dans tout ça.

      2. Je l’utilise à l’imprimerie, en location directement chez Adobe, 19.99 € par mois
        Mais nous nous en servons tous les jours
        Pour le particulier il doit exister des versions peut-être gratuite qui font le boulot

      3. J’utilise photofiltre gratuit qui permet de retoucher certaines photos, floutage ou gommage de cables, de poteaux, de voitures polluant l’image.mais c’est moins bien que photoshop à n’en pas douter.

      4. Un client sort de là à l’instant, il me dit que maintenant il fait retoucher en ligne ses photos par des amateurs de haut niveau sur internet, avant il passait par Google aussi

        Il transfère la photo au gars qui lui transforme la photo gratuitement, généralement c’est des jeunes graphistes qui se font la main en retouchant des images.

        Comme tu dis, ne nous privons pas d’utiliser internet et le numérique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s