Allez couché!


Patou68 et son Vélomobiel

Ils se reconnaîtront mes amis qui vont couché…et ceux qui rêvent d’aller se coucher sur ces machines à fauteuil. On devrait presque dire à fauteuil relax, tellement on s’y sent bien!

Couché et debout, le tandem Hase associe les deux postures

Bon arrêtons de plaisanter! Le vélo couché est une discipline qui a ses adeptes comme en atteste leur site internet. On parle aussi de vélo horizontal par différence avec le vélo conventionnel, le vélo debout.

Le trike, son maître et toutou

J’ai toujours eu de l’estime pour ces esthètes de la chose cycliste poussée au raffinement. Des vélos couchés, il en existe de toutes sortes. A deux roues, des tricycles, les fameux trikes, des combinés, « à bras » pour le handicap, « à jambes », et à carrosserie comme le Quest.

Les arguments en faveur du vélo couché:

Les avantages principaux de cette configuration viennent d’une part de la meilleure pénétration dans l’air, la surface frontale étant réduite de plus de la moitié par rapport à un vélo classique (et donc vitesse plus élevée à puissance égale), d’autre part de la position moins contraignante pour le squelette et pour le cœur : comme l’énergie à dépenser pour vaincre la résistance de l’air croît proportionnellement avec la surface frontale, l’économie réalisée est importante. (Wiki)

Il y a d’autres avantages : la récupération physique plus rapide, l’excellente visibilité naturelle vers l’avant sur 180° sans contrainte dans le cou, le confort du siège par rapport à une selle ; comme le véhiste ne s’appuie pas sur les mains, aucune contrainte ne s’exerce sur les poignets. On peut donc, à vélo couché, parcourir de grandes distances sans douleur. (Wiki)

Mais il y a des inconvénients, on s’en doute. Le dos qui est moins ventilé, l’engin est plus lourd, sa transmission génère un moins bon rendement avec sa longue chaîne, moins visible dans le trafic routier et aussi moins maniable en ville.

le vélo horizontal équipé pour la randonnée. Existe aussi en version plus légère.(Wikipédia)
A deux roues…
…ou à trois roues, le vélo couché est agréable

articles en relation

https://velomaxou.com/2014/04/24/mulhouse-strasbourg-en-velomobiel/

le site handbike de Mulhouse

https://velomaxou.com/2014/07/28/jai-rencontre-un-champion/

Publicités

3 réponses sur « Allez couché! »

  1. J’avais déjà visionné cette vidéo, jadis.
    Et si le vélo couché est sans conteste plus performant qu’un vélo classique sur du plat, qu’en est-il sur des parcours vallonnés ?
    Le vélo classique a l’avantage d’être plus polyvalent, on peut adapter sa position en fonction du contexte: tête dans le guidon, position relevée, en danseuse…
    Et puis le vélo couché semble réservé à la route, point d’expéditions dans la nature avec lui…

    1. En fait, on passe les bosses tant qu’on a un bon couple moteur! C’est après que ça se gâte quand la déclivité est longue. Moi je m’interroge sur la durée de la vie de la chaîne…quand on doit la remplacer, ça doit coûter bonbon, des bonbons acidulés vu qu’il faut monter trois chaînes bout à bout! Cela dit je regarde le marché de l’occasion, rien en-dessous de 500 euros

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s