La FFVélo victime du Covid, mais pas que…


FFVélo, un modèle qui peine à convaincre les jeunes générations

Je ne m’étais pas penché sur la FFVélo depuis plusieurs mois. Il est vrai que 2020 n’a pas été une période faste pour le vélo avec les interdictions auxquelles nous avons du faire face par suite de l’épidémie de Covid et des confinements.

Mon dernier point date du 12 janvier 2020

Le vélo, souvenons-nous, a été particulièrement montré du doigt comme un objet de libération face aux mesures de confinement.Il ne fallait donc pas que le monde du loisir à vélo s’en empare pour contourner les règles liberticides.

Souvenons aussi que la FFVélo s’est aussitôt alignée spontanément sur le dispositif d’interdit du gouvernement puisque Martine Cano, la présidente de la fédération s’est fendue d’une vidéo pour nous intimer le conseil de ne pas sortir nos bécanes!

voir la déclaration de Martine Cano dans mon billet du 23 avril

Alors fin 2020, l’AG de la FFVélo s’est tenue en visioconférence le 12 décembre dernier.

Tout de suite on retiendra les chiffres

Pour 2020 le manque à gagner de la Fédération en 2020 a été de l’ordre de 1 million d’euros. Consécutif à la désaffection des membres et à l’arrêt des organisations prévues au cours de la période du fait de la Covid.

les clubs FFVélo
  • les clubs: en cinq ans, 258 clubs ont fermé le rideau. La fédé qui a compté jusqu’à 3145 clubs en 2006 n’en dispose plus que 2821.
  • les licenciés: la lente hémorragie se poursuit, en cinq ans 12200 licences en moins!

Licences

L’assureur Allianz qui souhaitait augmenter ses cotisations de 40% a été remercié. C’est désormais AXA qui a repris les contrats et la hausse sera malgré tout de 10%.

Certains licenciés qui réclamaient un remboursement partiel de leur licence du fait de l’absence de vélo se sont vus opposer un refus net. La licence étant un tout qui ne saurait être marchandé! Pourtant certains assureurs ont admis des ristournes par exemple sur les camping-cars empêchés de rouler…alors pourquoi pas les vélos? Au contraire Allianz a préféré augmenter ses coûts de 40%.

Pour faire taire la rumeur

A la question d’un membre qui souhaitait savoir si la FFVélo allait fusionner avec le FFC (la fédération française de cyclisme), la réponse a été cinglante

Cette question n’a jamais été à l’ordre du jour de nos comités directeurs depuis 1942 date où Vichy a voulu tuer la FFCT. Les bruits sont totalement infondés voire illusionnistes.

Il est pourtant difficile de masquer la réalité: la FFC est entourée de jeunes générations de cyclistes et elle a su prendre en main le phénomène VTT avec brio. Il suffit de constater que la plupart des circuits balisés dans le massif vosgien sont l’œuvre de la FFC et pas de la FFCT

La FFC a beaucoup d’atouts pour appréhender le vélo sportif et le vélo loisir tel qu’il est en vogue aujourd’hui.Sans parler de son envergure financière.

On ne tire pas sur une ambulance.

Martine Cano réélue pour la prochaine Olympiade.

Une réponse sur « La FFVélo victime du Covid, mais pas que… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s