Talon-pointe

S’évader tous près de chez soi pendant une heure

Talon-pointe, c’est une technique automobile pour pilote de course.

Pour moi, ce sera ma façon de courir en utilisant mes pieds. Une technique humaine de marche à pied et de course qui remonte à la nuit des temps.

Ce matin, pour délaisser un peu le vélo, j’ai couru 8 kilomètres.

Un truc qui me pompe à fond. Quand je rentre je suis liquéfié, la casquette ruisselle. Et je ne suis plus bon qu’au clavier.

Déjà 287 km avec mes pompes HOKA. Je suis un petit joueur, un petit grand-père qui n’en mène pas large dans les rues. Mais j’en suis pourtant fier. Mes scores sont dorénavant stabilisés et connus. Je cours le 8 km en un peu mois d’une heure avec un cardio moyen de 132. Sur le dur! sur chemin cabossé, c’est beaucoup plus difficile; je n’ai pas vraiment encore tâté ce terrain qui me semble accidentogène pour les chevilles…

Je vais en rester là sans chercher à faire mieux. Avec presque trente ans de plus que les quadras, inutile de tenter de les accompagner, ils sont beaucoup trop forts pour moi.

287km pour mes pompes HOKA. Les coussins mous en orange commencent à s’user. Le vendeur estime la tenue à 1000 km…on verra. Je pense avoir une légère pronation car l’usure est plus visible à l’intérieur du pied

Je regarde mes semelles…je vois que les coussins amortisseurs au centre de la courbure plantaire s’usent plus vite que les crampons avant et arrière.J’imagine que c’est normal.

Les tribulations de mon colis avec DPD

Mieux vaut en rire!

Je suis adepte de produits commandés sur internet lorsque le marché local ne propose pas d’équivalent.

Après la commande, le livreur intervient, et parfois les loupés s’accumulent au point de vous mettre les nerfs en pelote.

Les livreurs sont pourtant des pros avec pignons sur rue. La poste, GLS, DHL, UPS et…dpd. Tous disposent de services performants et rivalisent entre-eux pour défendre leur part du marché juteux de la livraison aux particuliers.

Les cyclos du coin connaissent l’entrepôt de dpd, il est situé à la ZI de Burnhaupt le long de la piste de la Doller.

Premier round

Hier, 6 heures du mat, SMS. Je me réveille en sursaut…

Nous allons bientôt prendre en charge la livraison de votre colis. Vous serez rapidement informé de sa mise en tournée de livraison.

Prendre en charge votre colis, pour moi ça signifie que le livreur vient seulement de le réceptionner de la part du vendeur. Non, pas du tout, cela signifie que mon colis est déjà sur site à Burnhaupt afin d’être livré.

Effectivement à 9h19, nouveau SMS de dpd. Ils sont véloces à dpd, je m’attends déjà à voir le fourgon s’arrêter devant chez moi.

C’est fabuleux, je vais recevoir mon colis aujourd’hui. Et en plus la livraison est sans contact, comme ma carte bleue. Donc le colis rentre dans ma boite à lettres et je n’ai pas besoin d’attendre…c’est ce que j’en déduis. Tiens, entre parenthèses, dpd à un passe pour ouvrir nos boites? comment est-ce possible?

Je pars randonner entre-temps…

Kolossale erreur: en guise de colis, je trouve dans ma boite un AVIS DE PASSAGE.

En guise de colis, un avis de passage. J’imagine que mon colis ne devait plus être « sans contact », qu’il ne rentrait pas dans la boite, que le livreur avait perdu la clé,… et que j’aurais du attendre le livreur, tout la journée au garde à vous devant chez moi.

Donc je rentre dans l’appli dpd fissa comme indiqué sur l’avis de passage et je tente de reprendre rendez-vous…

Rien à faire, l’appli dpd me shoote dehors à chaque fois comme un malpropre.

Second round

Ce matin, nouveau SMS

on me refait le coup de la veille…méfiance

Ce matin dpd me refait le coup du SMS livraison sans contact d’hier.

Je ne bouge pas, je tiens à réceptionner mon colis. La matinée se passe…rien!

A 14h30, un fourgon s’arrête devant chez moi, je me précipite…trop tard! le livreur est déjà parti.

J’ouvre ma boite à lettres, le colis est à l’intérieur.

Je n’ai rien compris de la stratégie de livraison de dpd. Que se cache t-il derrière ces faux-fuyants? n’est-ce pas tout simplement un moyen de réaliser un surplus de flux interne? ou alors le premier livreur ne trouvait pas mon colis dans son fourgon, ou bien l’avait-il oublié? déposé ailleurs?

Bref, c’est incompréhensible.

Un dernier mot:

DPDgroup est le réseau international de livraison de colis du Groupe La Poste.

Bikepacking à VTT

Le sac de selle sous sa forme « magnum »

Je vais expérimenter cette solution pour mon prochain voyage à VTT.

Etes-vous sacoche ou bikepacking? (voir mon article)

J’avais déjà testé les sacoches pour la route. La difficulté avec ce type de bagage, c’est le déport arrière de la charge qui génère un guidonnage désagréable en prime abord. Ce type d’équipement ne se prête pas au cyclo-camping. Il est juste destiné à rallier quelques étapes n’excédant pas la semaine.

Les sacoches Topeak peuvent contenir jusqu’à 22 litres. C’est un bagage qui ne convient pas pour les parcours sur sentiers en VTT. L’autre point névralgique, c’est le port de la charge uniquement par le tube de selle et la difficulté au bon maintien axial du bagage.

J’ai donc choisi le sac de selle de 17 litres de marque Zéfal pour mon prochain voyage à VTT. La fabrication semble être de qualité. La paroi intérieure est thermosoudée et l’ensemble pèse seulement 620gr.

Il me reste à tester le remplissage du bagage qui se présente sous une forme conique. D’abord faire l’inventaire du minimum à emporter, puis tenter de tout rentrer à l’intérieur…

En supplément éventuel, il me restera un sac à dos.

Produits similaires …

  • B-SOUL 12 L (22.50€)
  • Sacoche de selle bikepacking étanche Apidura Expedition 17L (150€)
  • RHINOWALK 10 L (68€)
  • NEWBOLER 2020 14l (35€)
  • Revelate Design Terrapin (138€)
  • Ortlieb Seat-Pack M 11 L (136€)
  • Backloader 10L de Topeak (138€)
Z Aventure R17 Zéfal 60€

Pourquoi courir?

Courir dans sa ville, un exercice physique qui tient en moins d’une heure lorsque l’emploi du temps est serré

J’ai parcouru un peu plus de 280 km à pied depuis que le Covid nous a confiné à domicile. Je me demande à présent si continuer à courir est utile. A quoi ça sert de courir? La première réponse est celle du bien-être. Un bien être corporel et mental et aussi une façon de posséder une pratique sportive pluridisciplinaire.

Parmi les inconditionnels du vélo, beaucoup ne comprennent pas la course à pied qui s’intercale entre marcher et pédaler. Or courir est une source immense de bonheur comme laisser courir sa plume, courir les chemins, courir le monde par la lecture, courir l’aventure,…

Je l’ai vérifié moi-même au cours de mes premières sorties. Trottiner à pied, c’est une façon de vaincre l’enfermement et de reprendre possession de son corps.

On m’objectera qu’on peut aussi faire du sport chez soi, c’est affaire de goût, j’ai besoin de voir du paysage défiler, de rencontrer des perspectives.

Je ne connais rien à l’académisme de la course à pied. J’ai tenté de savoir…combien de temps courir? à quelle vitesse?…j’ai constaté que la plupart des joggeurs s’en foutent un peu, la plupart ne savent même pas quels sont leur temps au kilomètre. Peu importe après tout!

Tenter de comprendre la course à pied, c’est aussi une façon de comprendre pourquoi ce sport est si populaire. Alors oui, courir c’est une façon ordinaire de lutter contre la sédentarité, un mal moderne, sans autre exigence qu’un vêtement léger et qu’une paire de chaussures adaptées.

En outre courir trois, puis quatre, puis cinq kilomètres « se loge » facilement dans un emploi du temps serré contrairement au vélo plus chronophage.

On pourra longtemps épiloguer sur les méfaits d’une respiration à grandes bouffées d’air pollué au centre des villes…mais comment faire autrement tant que les pouvoirs publics refuseront de prendre à bras le corps cette question de santé publique?

Ne pas se raconter d’histoire: courir est un sport debout contrairement au vélo où l’on est assis. L’engagement corporel est donc total lorsqu’il faut trottiner. D’autant qu’à pied la roue libre n’existe pas dans les descentes! Les prérequis sont là: tenter de courir avec un surpoids n’est guère raisonnable pour le squelette et le système cardio-vasculaire. Mieux vaut donc commencer lentement, quitte à marcher au début!

Il me reste à présent à tenter d’intercaler vélo et jogging dans un emploi du temps déjà encombré.

Waldkapelle-Hirnlestein- cote 425 à VTT

Montée à Walkapelle avec Jeremy

Parcours local sympa sur les hauteurs de Thann. La montée à Waldkapelle mobilise des ressources. A Hirnlestein, beau point de vue, puis descente au Silberthal, remontée à chapelle Saint-Morand et enfin la cote 425 et retour par l’oratoire Iffis.

Cet après-midi sieste!

https://www.openrunner.com/r/11353097