Fennematt à VTT

La Croix du Schlumpf

C’est un tour de 15km avec 600m de dénivelée. Etonnamment, je suis passé à travers la pluie et j’ai même eu du soleil à la Fennematt

Je quitte Kirchberg entouré de brumes

A Kirchberg on commence par la montée au plan d’eau du Lachtelweiher. C’est goudronné donc c’est plus facile que les cailloux. Au lac on a exactement 4 km de grimpée avec 8% permanent.

Le Lachtelweier est calme

Le Lochberg est désert

Le chemin jusqu’à la ferme n’est pas difficile. De la cote 740 à 920 à la stèle du Lochberg.

Les bouquetins du Lochberg

Puis après le Lochberg, un chemin où l’on pousse jusqu’à la partie sommitale.

Ferme-auberge du Lochberg
col de Fennematt 946m

Je descends jusqu’à la Fennematt. Déserte aussi! Incompréhensible car les travaux semblent terminés.

Au passage la source de la Doller, cette fois je ne l’ai pas manquée.

La Fennematt: 6 chambres, 7 gites. Principe écologique d’aménagement Feng Shui (installation électrique blindée, éthernet, …)

Sur cet itinéraire là, les vététistes sont priés de porter les vélos par-dessus les chicanes très étroites.

Je monte ensuite au Schlumpf pour atteindre le sommet de la remontée mécanique.

descente du Schlumpf le long du téléski

La descente est sportive avec 25 à 30%

Je tente un grand zigzag pour amoindrir la pente et je plante dans un roncier. Le vélo s’arrête et moi je cours tout seul sans pouvoir contrôler ma vitesse. Boum! ça s’arrête d’un coup une fois à terre. J’ai encore mon pied droit qu’a flanché.

Dolleren en bas. Content d’arriver

Je repars le ventre sur la selle pour empêcher l’arrière de décoller.

sacrée dégringolade!

C’est un parcours sympa, mais j’ai été un peu juste en descente. Une selle basse m’aurait facilité la tâche.

https://www.openrunner.com/r/13357771
La descente du Schlumpf: 25 à 30%, ventre sur la selle

Session de rattrapage

C’est ma session de rattrapage. Je ne suis pas doué. Vous avez vu nos jeunes? des scores au bac dignes d’une République soviétique. On est vraiment bons pour délivrer des parchemins. Faut pas croire, la génération Facebook est très capée.

Arrivé 16 heures, il est temps de réagir. Trop tard pour le vélo. Je saute dans mes baskets et je cours. Après 5 km, bien liquéfié, j’ai bon. C’est une conduite puérile mais elle me permet de ne pas me laisser avachir par le farniente.

J’écoute l’arrivée du Tour dans la voiture et à la maison, je vois un Belge de feu Wout Van Aert gagner à Malaucène après deux Ventoux.

Bravo Wout.

Wout Van Aert. Bravo mon gars!

En rentrant, je croise Jean sur son vélo qui monte à Michelbach. Demi-tour. Je le dépasse et je me poste aux quatre routes. Il arrive…je lui fais de grands signes pour qu’il s’arrête…Le monsieur vient moi: « oui!… » Ce n’est pas Jean. Je suis confus. Je m’excuse. « Y’a pas de mal »

En chemin dans la dernière montée de Guewenheim-Roderen, un cycliste qui pousse à pied. Je lui propose de l’emmener. Non merci, je monte juste à pied.

A Roderen, un autre qui pousse. Pneu à plat. Je lui propose de l’emmener. Non merci, ma femme arrive.

Je pense à ce pauvre Axel Kahn vaincu par la maladie qui le défait, lui qui était si expert. Ce n’est pas juste, la maladie.

Je me suis lancé dans un nouvel auteur du 19eme siècle. Dostoïevski avec l’Idiot. Les auteurs russes parlent beaucoup de la France. Lui parle de la peine, de mort de la guillotine. C’est terrible pour Dostoïevski cette fin de vie brutale. Plus terrible selon lui qu’un soldat qui monte au front dans allégresse.

Avant, j’étais avec Guerre et Paix (tome 1) de Tolstoï. Napoléon dont on commémore le bicentenaire de sa disparition était un envahisseur craint et respecté. Il a mis la pâtée aux Austro-Russes à Eylau. Les vaincus faisaient en sorte de se faire passer pour vainqueur en rentrant chez eux. Les nobles-généraux reprenaient leurs occupations civiles comme de rien.

Posséder des villages, des gens, c’était quelque chose de normal dans cette Russie là.

Il faut que j’atteigne 70 ans pour me lancer là-dedans. C’est passionnant.

Après Chateaubriand et Victor Hugo, je vais devoir changer de siècles.

Prix des VTT: le délire!

VTT Tout-Suspendu Trek Fuel EX 9.9 27.5 » Sram X01 Eagle 12V Raw Carbon/Rage Red 2021: 8000 euros

Je n’ose même plus présenter mon VTT chez mon vélociste. Il le regarde comme un objet antédiluvien. Puis se tourne vers moi déplorant que j’en sois encore là.

Pour un peu, mon VTT serait dépassé. Ce que je concède, c’est la manque de tube télescopique pour la selle

Alors je suis allé voir la gamme 2021 des VTT chez Alltricks qui s’est fait un nom sur le net (et pas que!). Chez mon vendeur local, il est en effet impossible de savoir quel est le véritable prix d’un vélo car les étiquettes valsent du jour au lendemain avec des soldes de 30%…je plains celui qui achète un vélo 5000 euros et qui le retrouve le lendemain affiché à 3500 euros. Ce genre de pratique me déplait particulièrement au point que cela me dissuade de lui acheter un nouveau vélo.

Essayons d’y voir clair dans la jungle des prix

Premier constat dans les tout-suspendus (amortisseurs avant et arrière), l’entrée de gamme est à 2200 euros avec un Cube … à ce prix là vous pouvez être assuré d’avoir déjà un bon vélo avec des composants de marque reconnus et éprouvés.

VTT Tout-Suspendu Cube Stereo 120 Race 29 Shimano Deore/XT 12V 29 » Gris Noir 2021: 2200 euros

…et le plus cher à…9000 euros!

VTT Tout Suspendu Trek Slash 9.9 29 » Sram XO1 Eagle 12V Lithium Grey 2021: 9000 euros, le prix d’une Dacia Sandero!

C’est un vrai délire. Je ne rentrerai même pas dans les détails. Comment peut-on consacrer autant d’argent à un vélo aussi rustique qu’un VTT? Quand je dis rustique, je parle d’un vélo qui n’a rien d’urbain mais qui doit revêtir d’autres qualités de solidité, de confort, de manœuvrabilité.

Je ne serais pas honnête si je ne signalais pas cet autre vélo vendu par Alltricks en bas du catalogue au prix de 350 euros. Pour comprendre qu’on ne joue pas dans la même cour, il faut considérer les composants un à un et les comparer. Disons qu’à ce prix là on est dans le cheap et que votre vélo ne résistera pas longtemps aux descentes dans la rocaille vosgienne.

Moma Bikes Vélo VTT, EQX 26 5.0, Aluminium. SHIMANO 24V, Freins a Disque, Double Suspension 350 euros

Au terme du premier trimestre 2021, le statut de voiture neuve la moins chère du marché hexagonal est endossé par la Dacia Sandero, actuellement affichée à partir de 8 890 euros (n’est plus vendue actuellement).

Dacia Sandero

Mais comparaison n’est pas raison.

Metz, le temple

acrylique sur toile 55×46 (10F)

Déambuler à Metz, depuis le Moyen-Pont et on tombe automatiquement sur l’ile qui contient le temple, la préfecture, le conseil départemental et la place de la Comédie.

Fleurs matinales

acrylique sur toile 40×50

Au moins ça passe le temps lorsqu’il pleut comme ce matin.

Pas de blague: c’est un travail suivant un tuto YouTube d’Elsa Weiss. Je lui dois donc beaucoup.

Au départ on commence par le fond.

Couteau et pinceau.

Et run! il faut se jeter à l’eau.

Le tuto défile et le peintre prof va plus vite que le peintre élève, alors il faut jouer de la touche k « mettre en pause » ou « lire ».

Je connais les passages « casse-gueule » comme à VTT. Les redouter ne suffit pas, souvent je rate. Alors je repasse.

L’harmonie de la mise en page est aussi primordiale.

Au départ on commence par le fond et ça surprend

Mon atelier est à présent fonctionnel.

Sur l’ordi de récup, j’affiche mes modèles ou mes tutos…et mon pupitre est devant, la lumière dans mon dos.

Je travaille essentiellement avec du matériel bas de gamme, c’est à dire des acryliques pas chères et des toile pas chères non plus achetées chez Action. Il n’y a que les teintes rares que j’achète en boutique spécialisée…et aussi les pinceaux.

Pour les pinceaux, j’utilise des plats, des langues de chat, des ronds et aussi des éventails.

mes couteaux

Les potins du lundi

Noyau dur et fracture

En 2012, lors de mon séjour à Barcelonnette

Je ne sais toujours pas si j’irai en septembre rejoindre mes amis du Club des Cent Cols sur les bords de l’Ubaye à Barcelonnette. (Mon précédent séjour date de 2012) Le club fait comme si on allait enfin reprendre nos voyages. Alors on ouvre la location des chambres et les hébergements. Mais en septembre on peut craindre de nouvelles mesures d’isolement si le fameux variant Delta du Covid se répand.

le gouvernement s’attaque au noyau dur des réfractaires à la vaccination.

Parmi eux toute une galaxie de gens plus ou moins informés où se côtoient des objecteurs de conscience et des adeptes de théories complotistes et de rumeurs, sans oublier les craintifs qui préfèrent au vaccin, on l’imagine, prendre le risque de la maladie et d’une réanimation incertaine. En dresser la liste serait trop long. Mais dans le pays de Pasteur il faut le constater, les opposants aux vaccins forment une sorte de plafond de verre au-dessous duquel il serait illusoire d’atteindre une couverture vaccinale collective satisfaisante pour nous protéger du virus et de sa propagation. C’est la France.

la carte de l’obligation vaccinale

Dès lors, mais c’est déjà un peu tard, le gouvernement n’a plus que la carte de l’obligation vaccinale à jouer s’il veut éviter un nouveau confinement à la rentrée et alors même que plus d’un Français sur deux sera vacciné. (52% de vaccination dans le Grand Est-1ere dose au 30 juin).

Il commence par les soignants dont on dit que la moitié sont opposés. Le comble! On mesure ainsi le manque d’exemplarité crasse de ceux qui sont amenés à nous porter assistance autour de notre lit de malade. On se demande ce qu’on apprend dans les écoles de soignants…et pourquoi l’on tarde tant à être coercitif.

Dans ma profession du domaine électrique, il y avait des règles intangibles, des prescriptions, des modes opératoires, des conditions d’exécution du travail et des habilitations pour travailler. Y déroger, y contrevenir et c’était la porte. A l’hôpital non! Chacun fait comme il veut dans un cadre de prescription laissé à l’appréciation personnelle et alors même que d’autres vaccinations sont déjà obligatoires pour exercer.

Le premier écueil pour le pouvoir sera donc de se lancer dans la coercition avec le risque de voir se dresser en face un contre-pouvoir politique trop heureux de pouvoir en découdre avec ce libéralisme mou qui nous dirige.

Élément nouveau et parfaitement dilatoire, le Président des directeurs d’Ehpad avance l’argument de personnels sous-payés et méprisés par l’État pour expliquer le peu d’entrain à se faire vacciner. Ainsi donc infirmiers et assimilés feraient du réactif imbécile.

voir le pays entier se fracturer?

Mais l’autre danger sera celui de voir le pays entier se fracturer entre les pros et les anti-vaccins. Fracturé le pays? il l’est déjà sur de nombreux sujets de société où viennent se télescoper pêle-mêle les questions sécuritaires, l’immigration, l’intégration, la PMA, les théories du genre, l’anti-racisme,…qui sapent la République.

Étant vaccinés, comment accepter qu’on nous reconfine au nom des autres? ni les individus, ni les entreprises ne l’accepteront. Il faudra donc fatalement décider de mesures discriminatoires pour isoler les non-vaccinés capables de contracter la maladie et de la colporter. On sera alors dans un vieux schéma moyenâgeux où l’on assignait les lépreux à résidence à l’écart des villes.

La rentrée de septembre promet de belles empoignades.

Faut-il fonctionnariser les maires?

dans ma commune la seule borne de service aux camping-caristes est hors fonction jusqu’à fin juillet alors qu’elle vient d’être renouvelée

J’ai inventé ça dans un rêve. Fonctionnariser les maires.

On n’a pas besoin de gens élus à grands frais par 20% des électeurs pour diriger une commune. Il suffit d’une compétence de directeur comme dans une grosse boite commerciale ou industrielle et de faire en sorte que le type (e) puisse être révoqué(e) s’il (si elle) ne fait pas l’affaire. Avec indemnités.

Ma commune de 8000 habitants est-elle bien gérée? qui ne se pose pas la question des communes où l’essentiel n’est pas fait ou laisse à désirer?

Faut-il mobiliser les citoyens pour obtenir in fine un conseil à faible compétence qui ne représente souvent que quelques notabilités peu tournées vers les nécessités de la communauté pourvu qu’on ne change rien à leurs habitudes.

Un fois les dépenses contraintes de la commune déduites, frais de personnel, remboursement d’emprunts, il reste peu d’argent pour les utilités de la ville:

  • les réfections de voirie
  • les bâtiments scolaires
  • les parcs et jardins
  • les dépenses liées à l’assainissement, à l’eau, à l’éclairage public
  • …et aussi les décisions qui relèvent de la défense de l’environnement comme privilégier le vélo en ville et les espaces piétons.

On pourrait presque dire que ce sont là-aussi des dépenses imposées. Pourtant nos maires oublient vite les promesses de campagne et le contrôle du travail bien fait sur le terrain.

En ce sens Macron a bien fait de supprimer la taxe d’habitation puisque, comme disait l’autre, « où passe le pognon? ». Il est permis de s’interroger lorsqu’on voit le délabrement de certains équipements publics.

Il faut donc gérer au plus juste pour dégager les axes prioritaires en fonction de choix assumés.

Il faut des indicateurs qualité, des aides à la décision et des contrôles internes ciblés pour mesurer l’efficience des communes. A commencer par les personnels et les cadres et mesurer le service rendu quotidiennement.

une demeure ancestrale (et classée) avec un oriel au centre-ville frappée d’un arrêté de péril et laissée à l’abandon. est-ce normal?

Pour ma ville, on peut s’interroger. Faut-il construire un giratoire ou entamer une rénovation urbaine du centre historique? voila par exemple une question où manifestement ma ville a pris de mauvaises options.

Car les maires n’ont souvent pas les moyens de faire des choix pertinents.

Faut-il entretenir à grands frais des massifs floraux sans s’interroger sur la priorité qu’on leur accorde? Une fois un massif floral en place, ce sont des centaines d’heures de travail engagées chaque année par le personnel communal et donc un service entier de personnels qui pèse sur la latitude d’action communale. Externalisons tout ce qui peut l’être en terme de masse salariale…mais ne laissons pas les décisions à d’autres.

Dans une ville touristique, accorde t-on assez de place à l’accueil des visiteurs et à leur bien-être?

Les promesses de campagne? rien que pour le vélo qui n’est pas énergivore en moyens, ma commune est incapable de mettre en œuvre son programme. Pourquoi?

C’est la paresse d’une fonction, l’absence de contrôle, qui font qu’une fois élu, le maire s’endort sur ses lauriers.

C’est pourquoi je pense qu’on devrait nommer à la place des petites communes jusqu’à 20.000 habitants par exemple des administrateurs civils dotés d’un brevet de compétences comme peut l’être le directeur des services techniques et surveillés par un conseil d’élus.

Alors j’entends ceux qui disent que la commune est le berceau de la nation. Oui et les intercommunalités? que sont-elles sinon une façon de détourner le maire de ses responsabilités sans le contrôle des citoyens?

Les déchets? ce n’est pas moi, c’est l’intercommunalité

le prix de l’eau? l’assainissement? ce n’est pas moi, c’est Véolia cet énorme trust qui avale tout cru les communes

L’éclairage public? ce n’est pas moi, c’est délégué

Les salles culturelles? ce n’est pas moi, c’est délégué

Et dans tout ce méli-mélo, c’est le citoyen qui casque.

Fat Cruiser assisté

Je le trouve beau, ce Cruiser assisté avec ses beaux pneus de 26×4 à flancs blancs, poignées cuir.

L’assistance ne doit pas être superflue pour aborder les pentes.

Je crois l’avoir trouvé en vente ici à 1375 euros. Un prix tout à fait acceptable pour une belle machine qui rappelle la moto.

Résistance à VTT

Ce matin, mon club ne s’est pas levé. Alors je suis parti tout seul.

Aujourd’hui je tourne autour du Steinby. Les bois sont délicieux, les chemins recouverts d’humus qui sent bon.

Le monsieur étudie son itinéraire devant la Croix toute neuve. Le chien patiente. Il vont à Belfort par le GR5 accompagnés de deux ados. Ce soir ils comptent bivouaquer au chalet du Rossberg….puis Ballon d’Alsace.

Faut pas croire: ça grimpe pour accéder à la Croix de la Résistance et j’en bave.

Y compris pour poursuivre au Roi de Rome. Je me fais peur en surprenant mon cardio à 157 puls. Faut pas abuser avec ça. Parfois les bosses à VTT sont courtes alors j’hésite à descendre du vélo. Après je relâche au plus vite car je suis épuisé.

J’emprunte un petit single en rentrant. Des banderoles Crédit Mut tous les 100 mètres, C’est la rando organisée par Thann (5/10/20km). Les marcheurs pourtant se concertent, est-ce bien par là?

Après le château d’eau, je prends le raccourci étroit et, bzing, une éraflure sur le bras. Je cautérise à l’arrivée.

17km et 400m.

La croix de la Résistance s’est offerte une beauté





D’après la datation au carbone 14, cet ensemble avec effet « vieux bois » permet aux paléontologues de situer la date de la table à 6000 ans. Ainsi on a la preuve que l’australopithèque s’adonnait déjà aux joies du pique-nique.
L’abri du Plan Diebold commence à accueillir quelques arbustes en toiture

https://www.openrunner.com/r/13336717

Faites-vous la sieste?

image Roman Bonnefoy

Faites-vous la sieste?

La question pourra paraître saugrenue voire infantile si l’on n’a jamais fait la sieste ou même en avoir éprouvé le besoin. Moi je la fais presque régulièrement. Le fait de l’âge? oui, mais pas uniquement. J’en ressens le besoin car je dors peu la nuit, dérangé par toutes sortes de bruits extérieurs, d’inconfort lié à la température, surtout l’été. Bref, j’ai le sommeil léger…alors que j’ai besoin de 7 à 8 heures de repos.

Faire la sieste ne doit pas conduire pour autant à entamer une deuxième nuit. Au bout d’une demi-heure, je m’assoupis volontiers après le déjeuner, je reprends vite mon dynamisme ensuite. Il est vrai que je consomme pas mal d’énergie avec mes joggings et mon vélo. Forcément ça fatigue. Mais je fatigue aussi du fait d’être tôt devant mon écran parfois à 6 heures car je ne veux pas manquer d’écrire ce à quoi j’ai pensé durant la nuit.

Je connais des amis pour qui la sieste est complètement hors de propos, ils ont de l’énergie jusqu’à la fin de la journée. Et pour eux, faire une sieste pourrait même les conduire à avoir « une gueule de bois » sans même les excès d’une table festive.

Sieste veut dire la sixième heure du jour, c’est à dire à midi

A vélo sur de longues journées, on éprouve parfois le besoin de faire une pause. Si je suis seul, pas de problème, je sors mon imperméable, je m’allonge dessus au bord d’un chemin et mon sac à dos me sert d’oreiller. En groupe c’est plus difficile car tout le monde n’a pas besoin de sa sieste.

On dit que

  • la sieste favorise le diabète et l’hypertension au-delà de 30mn
  • c’est un temps de récupération qui permet un rattrapage du manque de sommeil nocturne
  • une sieste trop longue rend de mauvaise humeur. Je l’ai vérifié.

En règle générale, ma meilleure sieste est celle effectuée dans mon lit.

J’ai tout essayé

circuit à refaire en l’étudiant avant de partir

Il est rare que j’aille courir hors de la cité. Je suis monté en voiture jusqu’aux hauts de Roderen.

Traverser le Michelbach hors des sentiers, impossible aujourd’hui. Je me suis engagé dans des broussailles, des ronciers et des champs d’orties, traversant des barbelés pour aboutir aux bords d’étangs sauvages où les carpes se doraient la pilule.

En conclusion j’ai du courir bien au-delà de mes prévisions, soit 10 km.

Mon parcours improvisé

J’avais mal commencé car voulant faire le sentier des Moineaux, au bout de 500m, j’ai perdu la trace. Me voila grimpant dans la prairie jusqu’à Rammersmatt. Puis j’ai contourné le mont vers Bourbach …pour aboutir aux quatre routes en haut de Guewenheim.

deux tentatives pour traverser le Michelbach.

1h40 les 10km, pas de quoi pavoiser!

La mer

acrylique 8F sur carton

Je ne perds rien.

Sur le fond de mon carton, j’ai découpé un rectangle pour tenter de l’écume de mer.

Un horizon lointain et incertain.

Une mer sombre

Une côte parcourue de courant marin et d’écume.

Trois pétales

A ne pas confondre avec pédales

acrylique 8F sur carton d’expédition

Je m’entraîne sur du carton à peindre des pétales au couteau.

  • Un, deux, trois, virgule.
  • Ce sont des fleurs à trois pétales
  • C’est la virgule qui me pose problème: c’est à dire un troisième pétale qui entoure le bas des deux premiers.

Mais comme je ne veux pas gâcher la toile, je prends un carton récupéré. L’exercice est à faire dans toutes les directions. Avant de songer à l’art, il y a la technique, je m’en rends compte. J’admire les artistes-nés, s’ils existent.

Marquage des vélos le 1 juillet

le marquage Paravol est accessible aux particuliers (12euros)

C’est aujourd’hui premier juillet que le marquage des vélos est obligatoire.

Pour les vélos neufs et d’occasion achetés chez un détaillant.

Six opérateurs de marquage sont agréés dont celui de Décathlon qui fera le marquage de votre vélo pour 10 euros. Pour les vélos de la marque achetés en magasin, le marquage est compris dans le prix d’achat.

Avec près de 300 000 vols de vélos chaque année – dont 7 % sont retrouvés et seulement 2 % rendus à leur propriétaire faute d’identification –attendons de voir si le dispositif va fonctionner.

Autrement dit:

  • ce marquage va t-il dissuader les voleurs?
  • les vélos volés vont-ils retrouver leurs propriétaires?

J’ai mon propre avis sur la question mais je me trompe peut-être.

Un voleur ou un receleur qui roule sur un vélo volé va t-il être contrôlé à chaque coin de rue?

Comment reconnaître un vélo volé d’un vélo normal dans la masse circulante d’une agglomération?

J’attends de voir…

Mi 2021

Nous sommes au milieu de l’année.

En ce premier juillet, le temps est mi-figue, mi-raisin. Les pluies ont considérablement détérioré la température avec 13°C seulement au départ.

Ran-tan-pont!

Rémy Neumann, le maire de Lutterbach, est fier. Il hérite tout près de la prison d’une belle passerelle refaite à neuf. Les taulards pourront se barrer par là et sauter dans le tram. Un conducteur de camion étourdi a accroché l’ouvrage et c’est la commune qui pavoise sans rien débourser. Sonnez fanfares et trompettes!

466000 euros! c’est le coût de réparation de la passerelle de Lutterbach accrochée par un engin en février 2020 (en traversée de la RN1066) . Autant dire le prix d’une passerelle neuve. Tout le monde se félicite de voir cet ouvrage piétons/vélos revenir en exploitation. Relativisons: les cyclistes qui se hasardent à passer par là sont peu nombreux: les accès sont bien trop raides…et les abords peu évidents.

Didenheim en perspective

Didenheim qui a longtemps protesté des effets du trafic automobile de l’agglo a engagé des travaux de normalisation. Après tout cette commune serait sympa si on ne l’empoisonnait pas.

Vous reconnaissez? c’est Didenheim.
L’aménagement du giratoire de Didenheim route de Hochstatt est un modèle de complication pour les cyclistes venant du Morschwillerweg…ou y allant. Pour ne pas faire prendre le giratoire aux vélos on vous expédie rue du Vallon Fleuri et ensuite vous devez traversez deux fois à vos risques et périls.

Transhumance

Paisiblement, les cyclo-campeurs prennent la direction du sud

Élevage gazier à Traubach

Méthaniseur en construction à Traubach. On y met du fumier, de l’herbe, et quelques déchets de cultures. On y fabrique du gaz méthane qui est transformé ensuite en électricité. Pour passer du gaz à l’électricité, il faut un moteur de 150 à 250 kW entraînant un alternateur couplé au réseau EDF. Une installation hautement sophistiquée et coûteuse. Le problème c’est que l’agriculteur manque parfois d’herbe et de maïs. Alors les Allemands bien en avance sur nous ajoutent du maïs. 800.000 hectares en Allemagne de maïs sont cultivés rien que pour la méthanisation car le lisier et le fumier ne suffisent pas au processus bactériologique. de Même qu’on coupe l’herbe trois fois par an au lieu de deux. Le méthaniseur rapporte autant que le lait. Ce genre d’installation sert « surtout de caution écologique à un élevage industriel »…et concourt à l’effet de serre en produisant du CO2
Je m’offre la petite pente de Gildwiller le Mont pour finir

Certificat COVID

le certificat est disponible sur l’application Ameli de la Caisse Maladie

On y est presque. Pour voyager en dehors de l’hexagone, il faudra présenter un certificat de vaccination si on nous le demande.

Avoir cette attestation papier ou la télécharger sur son téléphone va donc devenir un sésame instaurant, qu’on le veuille ou non, deux catégories de personnes, celles qui sont vaccinées et celles qui ne le sont pas.

Pour nous les frontaliers de la Suisse et de l’Allemagne, c’est presque une nécessité.

Ceux qui défendent la liberté d’être opposé au vaccin risquent de voir peu à peu le périmètre d’aller et venir se restreindre.

Je ne vais pas polémiquer. A quoi bon!

Personnellement, j’aurais rendu ce vaccin exigible en mai avant les vacances d’été et le débat n’existerait plus puisqu’il s’agit d’une mesure de santé publique. Mais la France tergiverse comme à son habitude avec toutes sortes de questions.

Pour ma part, j’attends encore que les organisations sportives et de tourisme exigent ce certificat pour réunir leurs membres lors des séjours.

Saintes-Maries de

église fortifiée (aquarelle 24×32)

J’ai tourné autour de l’église. La gitane s’est approchée de moi en crachant par terre.

Je suis parti.

ThirtyOne, l’hybride

C’est fabuleux. On a inventé le mouvement perpétuel. Vous descendez le Grand Ballon et le ThirtyOne vous remonte gratuitement sans effort. Je n’arrive pas à le croire.

Arrêtons de rire! le moteur se recharge avec l’énergie cinétique emmagasinée lors des descentes. Pour fournir l’équivalent de 80km en assistance électrique, il faudra d’abord trouver pas mal de descentes.

  • VÉLO A ASSISTANCE ÉLECTRIQUE (VAE)
  • SE RECHARGE A LA DÉCÉLÉRATION OU AU SECTEUR
  • CONNECTÉ A VOTRE SMARTPHONE
  • PUISSANCE D’ASSISTANCE RÉGLABLE DE 0 à 100%
  • MOTEUR VERROUILLABLE ELECTRONIQUEMENT (ANTIVOL)
  • SELLE CONFORTABLE ET ANTIVOL
  • 3 VITESSES ET PAS DE DERAILLEUR
  • CONÇU ET ASSEMBLÉ EN FRANCE

18kg/2660 euros

voir le site

Cent cols, la revue

L’édition 2021 vient de paraître.

Toujours de belle qualité, la revue est attendue par les chasseurs de cols à vélo qui aiment retrouver leurs amis et leurs aventures passées.

On apprend que 38 nouveaux membres ont rejoint la Confrèrie dont 27 Français, 3 Hollandais, 2 Allemands, 2 Anglais, 1 Belge. Tant mieux!

Mais notre moyenne d’âge a tendance à reculer, 57,8 ans contre 55.8 l’an dernier. Pourquoi les plus jeunes ne nous rejoignent pas?

Les Cent Cols Suisses font preuve de dynamisme. Normal, la Suisse est aussi une terre de vélo pour qui aime la montagne.

Un récit de séjour aux Canaries avec Jean-François Gerlier ou en Espagne avec Hubert Court, dans les Pyrénées avec Jean-Louis Blanchard,…

Adhérer au Club des Cent Cols, c’est rejoindre une grande famille de passionnés de montagne, des grandes et des moins grandes.

Commencer par les Vosges à deux pas de chez nous, Grandestiens (quel vilain mot), et puis poursuivre par quelques cols alpins ou pyrénéens afin de postuler au Club.

En 2014, on comptait 431 cols dans les Vosges. C’est dire qu’il y a de quoi faire!

Tout est dit ici pour adhérer au Club des Cent Cols

Vélomaxou CC6785

Pneu tubeless, oui mais…

Faire un tuto, Maximilien s’y entend. Influenceur est un art
Rouleau adhésif de fond de jante pour Tubeless

Je n’ai jamais eu à me plaindre de mes pneus VTT sans chambre autrement dit tubeless. Mais sans raison apparente ma roue arrière s’est mise à fuir.

On regonfle…

On démonte…

On remonte en remplaçant le liquide d’étanchéité…

La fuite est toujours là.

Dans l’eau, c’est la valve qui fuit.

Valve Tubeless. Sur certaines valves Tubeless, l’obus est démontable ce qui permet d’injecter le liquide sans démonter le pneu

Mais la fuite est autour de la valve.

Je remplace le fond de jante adhésif après avoir bien nettoyé la jante.

J’attends la suite…

Le fond de jante vendu 18 euros le rouleau de 10 mètres, mon détaillant a eu la main lourde: 8 euros les 2 mètres!

La prochaine fois, j’achèterai le rouleau. Chez Amazon.

VTT bobotte

Avec le mec normal j’arriverais presque à suivre.

Avec bobotte, je suis plutôt deux crans en-dessous. Je n’ai pas assez d’influx et de résistance pour enchaîner les successions de pièges…et je sais que les chutes pardonnent rarement.

Abonnez-vous si vous trouvez les épisodes sympas. Ces gars là le méritent bien

Les potins du lundi

L’Alsacienne 2021

L’Alsacienne, la cyclosportive organisée hier à Cernay a convaincu. Ses participants étaient plus de 2000 à vouloir affronter les cimes vosgiennes. Après une année de restrictions sanitaires, les éloges ne tarissent pas…

Un grand merci pour avoir organisé de nouveau cette belle Cyclo ! Nous avions l’impression de reprendre une vie un peu plus normal en revivant ces beaux moments de sports. Merci à tous, bénévoles, organisateurs d’avoir fait le pari d’organiser à nouveau un tel événement dans le contexte actuel si particulier. À l’année prochaine!

L’Alsacienne est un événement cycliste comportant une rando-sportive chronométrée avec des limites horaires et une randonnée touristique à départs et allures libres. La rando-sportive emprunte les parcours BRAMONT et PLATZER. La randonnée emprunte le parcours COL AMIC .L’événement, organisé par L’Alsacienne Événements sous l’égide de la FFC, se déroule le dimanche 27 juin 2021 au départ de Cernay (Haut-Rhin).

A noter que le coureur le plus rapide, Cousteur Corentin, a parcouru les 140km (4000m) en 5h05mn à 27.5km/h de moyenne.

Catastrophe sur le Tour

image France Télévision

Pas de chance pour les coureurs du Tour de France, l’afflux de cyclistes samedi a causé des embouteillages invraisemblables sur les routes de Bretagne. A un point tel que les compétiteurs peinaient à retrouver leur vélo.

Il faudrait instaurer un peu de discipline sur le Tour qui donne un très mauvais exemple aux cyclistes en herbe.

Plaisanter de cette mésaventure n’est pas de bon aloi, certes. Mais encore une fois il est difficile d’être populaire et de repousser en même temps les gestes des badauds qui pensent bien faire en agitant des pancartes.

La dame qui a fabriqué son panneau « Allez Opi Omi » doit se morfondre d’être à l’origine d’un tel désastre.

Catastrophe à trottinette

C’est arrivé. Deux femmes circulant à trottinette ont renversé une femme italienne à Paris alors qu’elles roulaient sur le trottoir à deux sur l’engin. Pour aggraver la chose, les deux trottinetteuses se sont enfuies….alors que la piétonne est morte. Moi je ne dis rien, mais je désapprouve en silence le laisser-faire. En province, on voit des individus débouler droits comme des i sur ces engins dans les rues de la ville. Habillés civilement on peine à les distinguer contrairement à un cycliste qui occupe un certain périmètre avec sa machine et qui va en principe moins vite. Car les trottinettes sont électriques et très rapides à la fois.

J’attends que les pouvoirs publics mettent un frein à ces excès de nouvelles mobilités comme par exemple en exigeant le port d’un gilet de signalisation. Ce qui serait un minimum car l’engin lui-même est souvent indiscernable.

A voté

Mon vélo s’est abstenu. Mais j’ai voté en sachant que le tiers qui vote ne ressemble pas à la France. Avec 40% des voix, la liste Rottner est élue avec seulement 30% des inscrits soit 12% des suffrages exprimés! Une légitimité qui ne permet pas de pavoiser.

Mon vélo a tenu absolument à m’emmener voter.

Parcours sanitaire au top dans le bureau de vote. Pour les Régionales, une seule liste de gauche réunie (ou presque) avec Romani. Aurélie Philipetti n’a pas voulu faire cause commune…A Cernay, bureau de vote « les Hirondelles », Eliane Romani n’a eu droit à ses bulletins de vote qu’à 10h (DNA)

Face aux trois listes de droite de la quadrangulaire grandestienne, LREM, LR et RM, je me suis dévoué à gauche.

Pour les locales, le machin CET de l’Alsace, deux listes: la LR et la RM. Les deux dans le même panier. Ça va faire un vote nul au dépouillement. Un truc étonnant, le député du lieu Raphael Schellenberger se présente sur la liste de conseiller départemental. Faudra qu’on m’explique comment c’est possible moi qui croyais que le cumul n’était plus possible.

Cela dit les chroniqueurs et les politologues se désolent en même temps que les candidats de cette désaffection pour les urnes. Admettons-le, le vote est une chose ringarde pour les nouvelles générations qui ne connaissent pas la plupart du temps les tenants et les aboutissants de cette représentation qu’on veut démocratique…et encore moins les découpages territoriaux comme cette région Grand Est dont l’Alsace ne veut toujours pas.

Si les choses en sont là, reconnaissons aussi que les politiques « caméléon » (genre LREM) ont achevé de faire perdre tout espoir de changement puisque les grands dogmes de gauche et de droite se sont fondus dans une invraisemblable bouillabaisse où plus personne ne retrouve ses valeurs.

Faudra t-il réinventer la politique? sa façon d’intéresser le peuple aux enjeux locaux, nationaux et mondiaux? les jeunes générations ont des idées pour leur avenir…mais la politique semble se complaire dans de vieilles idées éculées.

J’en veux pour preuve que rien que dans ma commune les promesses de la dernière campagne sont loin d’être mises en œuvre.

Voila ce à quoi s’engageait notre candidat-maire Gilbert Stoeckel en février 2020

Multiplier les garages à vélos sécurisés

Mieux signaler la priorité aux piétons et cyclistes dans les zones 20 et 30

Instaurer des samedis « piétons »

Faciliter les déplacements en mode doux à pied ou à vélo, pour accéder au centre-ville, aux commerces, aux services publics

Matérialiser des itinéraires cyclables visibles

Multiplier les animations avec les écoles et tous les citoyens désireux de s’engager pour des déplacements plus doux et une ville plus respectueuse des cyclistes et des piétons

Aucune trace matérielle de ses engagements actuellement!

De quoi faire rester mon vélo au garage lors des prochaines élections!

Ne nous étonnons donc pas si la parole politique est devenue si peu crédible.

Un p’tit tour de VTT du coté de l’Alsacienne

Ce matin tour de VTT réduit because élections. Sébastien tient le bureau. On part donc plus tôt. On va jusqu’à Cernay et on tombe sur le départ de l’Alsacienne, la cyclosportive.

voir le tour

On attend le départ . On dit qu’il y a eu 2200 gusses sur les deux jours.

on débouche du sentier bucolique et on tombe sur une manif cycliste

J’ai pas compté. Mais effectivement il y a beaucoup de monde. Le « chauffeur de salle », c’est Christophe Meyer, candidat aux dernières municipales de Cernay. Il chauffe Christophe et commence par m’engueuler parce que je roule avec mon VTT sur les câbles de la sono.

2000 mecs prêts à en découdre et quelques gazelles

  • « Vous êtes en forme? »
  • « ouiiiiiiiiiiiiiii! »
  • « Plus fort! »
  • « ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii! »
le chauffeur de salle Christophe Meyer dans son élément à la sono. Y speak pas English, ni Niederdeutsch, il a une traductrice avec lui.

Un p’tit coucou quand vous passez sous l’arche

Finalement, on reprendra notre chemin jusqu’au col de l’Amselkopf

montée de la vallée de l’Ertzenbach
Notre assesseur sera à l’heure au bureau de vote

TDF: c’est parti

TDF 2021 AVEC PAPERCLIP TROMBONE et MARQUE PAGE MAGNETIQUE pour le vélo balai

Vestige civilisationnel

C’est étrange, c’est souvent dans le midi de la France que je rencontre ce genre de vestiges abandonnés.

En Alsace, on se débarrasse de nos ordures à proximité des périphéries. Ici, c’est loin, il faut se donner le mal d’aller « planquer » la camionnette sur les pentes cévenoles.

Peu à peu, la végétation devrait faire son œuvre.

Pente et vitesse

Je veux en avoir le cœur net, mon GPS indique t-il des vitesses fausses?

Quand je monte en sous-bois, j’ai l’impression qu’il indique moins que la vérité. S’il indiquait plus, ma fierté en serait récompensée.

Mais il indique moins et mon estime en prend un coup.

Alors je le surveille du coin de l’œil dès que je sors du bois…

Et hop! 2km/h de gagnés dès que le ciel bleu réapparait. 2km/h ce n’est pas rien lorsqu’on grimpe à 8 ou 10.

Oui, je sais, les jeunes vont se marrer. A cette vitesse là, mieux vaut courir à pied à coté du vélo!

Bref, je ne sais pas comment le GPS se débrouille, mais il corrige évidemment l’absence de signal en sous-bois, puisqu’à la fin il doit donner un compte juste.

Le zinzin Garmin se débrouille comme il veut, il doit restituer une vitesse juste dans la base de temps

Calcul:

Sachant que le col Amic fait 11 km en partant (à jeun) de la cave viticole et que le cycliste moyen met 55 minutes pour l’atteindre,

1/à quelle vitesse roule t-il?

2/ sachant que le col est à 826 mètres et la cave viticole à 293 mètres, quelle est la dénivelée positive?

3/ quelle est la pente moyenne?

Réponses:

1/ 12 km/h

2/ 533m

3/ 4.84%

Mes performances en grimpée ressemblent un peu à ça. Autant dire que j’ai de quoi admirer le paysage!

Alsacondriaque

Humaniste rhénan, l’Alsacien?

Une identité purement fantasmée!

Pierre Kretz une fois sorti de la maladie démonte de A à Z ce concept d’identité alsacienne qui l’a emprisonné.

Il revisite l’histoire de ses ancêtres. Jusqu’à ce jour du 11 octobre 2014 où Philippe Richert convoque les Alsaciens place de Bordeaux à Strasbourg pour entériner la disparition de l’Alsace.

Si vous ne la savez pas, il faut savoir qu’il y a pour les Alsaciens des dizaines de millions de Français qui sont de l’intérieur sans savoir qu’ils le sont.

Bref des Français malgré eux comme les Corses, les Bretons pourraient l’être aussi sans le savoir.

Pierre Kretz est devenu à force de travail sur lui-même Grandestien.

Enfermé dans son rectangle, l’Alsace ne devrait-elle pas pousser au bulldozer le massif vosgien? il s’interroge…

C’est passionnant. Je vous recommande la lecture de Je suis Alsacien mais je me soigne de Pierre Kretz (éd.Héliopoles)

Procès-verbaux

Ce matin , j’avais des admiratrices

Notre société, on le sait, est devenue un grand foutoir. Tous les citoyens en profitent. Moi y compris.

Voie verte de la Thur, le droit de saloper sans retenue

Il est vrai que les sociétés libérales n’ont vraiment pas l’intention de mettre un flic à chaque coin de rue. Ça coûte trop cher et ça rapporte peu. Alors chacun fait comme il veut. Tant et si bien qu’on sait comment les choses vont évoluer: à coups de poings et en délit de fuite.

Les délits de fuite, ils vont de pair avec la défiance de l’individu vis à vis des règles. Les seules règles qui intéressent encore l’Etat, ce sont les règles du commerce. Le reste est superflu. On l’a vu lors des dernières élections, la société se défie du système démocratique puisque la politique a abandonné le citoyen.

Passons au concret de la journée!

La voie verte de la Thur, belle et agréable aux marcheurs

Mon vélo tout propre est recouvert de boue instantanément

je vais devoir le contredire: ce matin un bourbier organisé par des camions. Sans précautions, sans balayeuses, sans panneaux. On fait donc ce qu’on veut sur une voie verte.

Au rond-point du Nouveau Monde

le cyclo arrive à ma hauteur…et engage la conversation tout en réduisant les gaz du VTTAE. Comme pour s’en excuser alors que je ne lui demande rien, il me dit souffrir d’arthrose et c’est pour ça qu’il pilote un vélo à assistance. Rien à dire! Puis il vante son engin « j’ai un moteur de 500 watts et une réserve de 100 watts ».

Étonnant, je croyais que les VTTAE était limité à 250 watts.

Hier Jacques, m’a fait une remarque

« je t’ai croisé en voiture et tu avais ton flash avant clignotant; sache que c’est interdit, tu éblouis trop!… » Je m’en fous, ça évite qu’un connard déboite en face et me frôle pour doubler, il ne pourra pas dire qu’il ne m’a pas vu!

Tous ces procès qui échappent à l’Etat, il faudrait recruter au moins plusieurs milliers de militaires pour les rédiger.

J’arrête là, on va me taxer d’être devenu un adepte de la fachosphère.

Nat and Co

Il s’appelle Nathanaël Schaeffer.

C’était en 2007. Je l’avais rencontré en haut du col du Hundsruck.

Il tractait son fauteuil et son bagage.

Je suis ému par la vitalité de ces blessés de la vie.

Nat m’avait écrit à la suite de la parution de mon billet

Bonjour !
C’est seulement aujourd’hui que je découvre votre blog, c’est donc moi sur la photo.
C’était le dernier col de notre traversée des Vosges, première expérience qui en appelle d’autres !
bonne continuation !

Je retrouve sur la toile le récit de l’accident qui l’a conduit à cette paralysie…et aussi son investissement actuel dans LE TRACTAGE DE MONTAGNE qui est une belle leçon de vie.

On peut accéder ici au site NATNCO

Staffelfelden 2007

Y’a rien à dire

Je me demande si je ne vais pas devoir remonter le klaxon Airzound sur mon vélo

Y’a rien à dire: qu’on sonne ou pas, certains promeneurs prennent toute la voie.

Dissertant avec lui-même, ce cycliste torse nu ne semble pas jouir de toutes ses facultés. Deux coups de sonnette n’y feront rien. Tant est si bien qu’arrivé à sa hauteur, il me contraint à sortir de la bande goudronnée, j’atterris en pestant sur l’accotement, manquant de l’accrocher. Il me dévisage ahuri, comme s’il sortait d’un songe.

Et moi je lance un p’tain rageur car j’ai manqué m’affaler.

Trois minutes après, les deux dames devisent entre-elles. Deux sonneries n’y feront rien non plus. Je frôle. J’imagine que le choc émotionnel peut-être difficile pour celle la plus proche de moi.

Mais je ne peux quand même pas m’arrêter tout le temps ou m’armer d’une corne de brume. Déjà avec les chiens c’est galère puisqu’il est convenu qu’ils sont libres d’aller et venir comme bon leur semble autour du maître.

Le vélo, c’est pas une vie.