Les potins du lundi

sc09516_taz

Cochonou en tête, Carrefour Market en difficulté (TDF2009) cliché Vélomaxou Firstplan

Tour de France (1re étape) : un fuyard repris, les deux autres résistent

La métaphore s’est emparée du jargon journalistique pour exprimer ce qui recommence chaque année dans la torpeur estivale: le grand cirque du Tour de France.

La caravane du Tour passe, les chiens aboient.

Moi aussi je sais user de la métaphore.

Comme vous l’imaginez, je ne vais pas me priver de baver sur le Tour. Sinon je ne serais pas fidèle à mes principes là où d’autres s’assoient dessus.

Exit les grèves SNCF, la hausse de la CSG, exit les nuages annonciateurs de la fin de la réversion des pensions, tout le monde s’en fout, l’essentiel c’est d’avoir le Tour de France.

Le Pays peut sombrer en arrière-plan des nations puisque le Tour dessine ses contours sur toute la planète. Comme en Russie où Poutine force l’admiration avec son Mondial du football pendant que son peuple périclite.

Allez ne soyons pas bégueule, le Tour de France est populaire comme jamais!

Alors va pour le Tour de France et ses flonflons qui font chavirer le Pays et la France profonde en congés payés.

Tout est dit et je l’ai déjà dit maintes fois.

Puisqu’il faut l’ivresse, buvons le nectar empoisonné jusqu’à la lie!

Au diable, l’affaire Festina! Les pisse-froids n’ont qu’à se taire.

Les Français ont la mémoire courte. Ils n’ont même plus de mémoire du tout lorsqu’il s’agit de communier en cœur à la gloire du Tour ou encore du foot.

Alors?

Alors pourquoi raviver cette plaie du dopage dans le Tour et empêcher la ferveur de s’exprimer devant les efforts surhumains de types à vélo qui chaque jour forcent l’admiration?

Pensez-donc, disait cette femme à la TV, mon petit-fils de 23 ans est sur le Tour et j’en suis fière…

Et Laurent Bodin dans l’Alsace de préciser: « Tout est clair » a […] tranché l’Agence mondiale antidopage. Un bataillon d’experts scientifiques et d’avocats a peut-être sauvé la réputation, voire la carrière, de l’asthmatique Christopher Froome, mais il ne l’a pas réhabilité, ni parmi ses pairs, ni dans le grand public. 

Ni dans le grand public? j’en doute.

Réhabiliter Froome, le grand public s’en fout. Ce qu’il veut le grand public, c’est des jeux comme dans les arènes romaines où il fallait du sang. Contaminé ou non, le sang.

On est loin, très loin de la Petite Reine et des avantages qu’elle pourrait procurer à la planète si au lendemain du Tour, tous ceux qui s’aventurent en tong le long des routes décidaient au retour d’abandonner leurs bagnoles et leurs camping-cars au profit du vélo.

sc09496_itm
Même le diable prend ses vacances en tong

Il n’y a même pas dans le Tour l’ombre d’une morale capable de l’absoudre de tous ses péchés.

Mais le Tour est une religion et son pèlerinage immuable doit s’accomplir.

 

 

Publicités

Thann-Molkenrain à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
point de vue sur Thann chêne Wotan
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
point de vue sur Bitschwiller depuis Becherkopf

Le Molkenrain est un sommet vosgien prisé des randonneurs.

Il culmine à 1125m…et surplombe le Hartmannswillerkopf non loin de là où l’on aperçoit la croix sommitale.

Connu aussi pour sa ferme-auberge réputée, il l’est aussi pour son refuge des Amis de la Nature situé au pied des antennes radios.

Il existe plusieurs itinéraires pour grimper le Molkenrain au départ de Thann à VTT.

Par la route, on connait, un seul chemin: celui du col de Herrenfluh sur la route des Crêtes.

J’ai déjà expérimenté la voie nord par Ostein et Freundstein ici en mai 2017 (23km et 839m).

Une autre voie plus au sud qui monte par Waldkapelle et le camp Turenne tracée par le vététiste ntschudy (39km, 1300m) et dont le récit est ici

Aujourd’hui, j’ai essayé une voie médiane (33km, 900m)

Neuf kilomètres de grimpée depuis le km 5 jusqu’au km 14 et 700 de dénivelée, ce qui fait une pente moyenne de presque 8%.

Elle passe par le camp Turenne. Mais auparavant je monte par Bitschwiller jusqu’à la place Grumbach, le col de Grumbach, le chêne Wotan, l’abri du Baecherkopf avant d’atteindre Camp Turenne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le randonneur est-il hôte ou otage du paysan et de ses produits frelatés et des forestiers qui détériorent tout sur leurs passages? C’est irritant cette mise en garde du Club Vosgien. (chêne Wotan)

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le camp Turenne ou Thomannsplatz . Il existait de nombreux camps pour abriter les troupes françaises en 1915 sur ce versant de la montagne. Plus d’informations ici. Au camp Turenne, un monument a été édifié en mémoire des soldats inhumés.

Ensuite je prends le GR5 étroit et caillouteux sur un kilomètre environ qui mène au chalet refuge AN.

Je pédale jusqu’à Camp Turenne et ensuite à partir du camp Turenne, je pousse. Trop dur pour moi! Mais d’autres grimpent sur le vélo.

Au refuge des Amis de la Nature du Molkenrain, c’est jour d’affluence.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge AN Molkenrain

Je redescends par la route jusqu’au col de Herrenfluh et je longe la courbe de niveau 900m jusqu’à la gorge de l’Erzenbach qui me permet de descendre à Steinbach.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
retour par ce chemin

trace GPS

FC moy115/70/157

temps 3h00

Aïeux

img_7110
Les petits cygnes font leur footing matinal sur le grand canal de Niffer .

Si nos aïeux revenaient.

Je me suis souvent demandé, si nos aïeux revenaient, ce qu’ils trouveraient changé.

Les villages qui se sont agrandis, les voies élargies, le trafic routier envahissant…et un cortège d’échoppes fermées et de champs abandonnés remplacés par de laides zones commerciales.

Il me suffit de revenir dans mon ancien terroir au bout de quelques mois pour voir de tels changements.

Et aussi la même complexité pour le cycliste en milieu urbain.

Sur ce plan, je n’ai pas vu d’amélioration, toutes les chausse-trappes d’antan sont toujours là dès qu’il faut traverser l’agglomération mulhousienne.

Des giratoires à foison où le cycliste est drossé sur les trottoirs, des feux pédagogiques systématiquement au rouge à votre arrivée,…bref, la vie cycliste n’y est pas plus belle qu’avant.

Alors j’ai repris mes routes de campagne.

Contourné la ville et plongé dans la forêt de la Hardt, jusqu’à Grunhutte et au pont du Bouc. Le canon du Bouc pointe toujours son nez sur les visiteurs allemands. Charmant accueil européen!

Le canon de 115 Howitzer M1 identique à celui du Pont du Bouc

 

Nos ancêtres les Gaulois

Les visiteurs de notre belle région semblent parfois ignorants de son histoire.

– « Ainsi il y aurait eu une guerre en 15 à cet endroit des Vosges? on ne l’imagine pas!… »

– « Oui, m’sieur! c’était même une guerre mondiale, elle s’appelait la Guerre de 14-18 »

Je croyais pouvoir m’accrocher à quelques marqueurs de notre histoire proche pour expliquer les soubresauts vécus en Alsace au cours des derniers conflits.

Certes on peut se contenter du folklore local qui convient très bien à entretenir les clichés habituels, la choucroute, le Riesling, le dialecte et les  parcs à cigognes…en y ajoutant les géraniums.

Mais prenons par exemple le Vieil Armand, lieu de bataille sanglante.

img_7090
abri allemand construit de sacs de ciment pétrifié

C’est une bonne entrée en matière pour qui veut comprendre 14-18 et sa traduction concrète sur le terrain.

Parcourir les galeries, découvrir les abris, les vestiges de la mitraille, retracer les étapes cruelles des avancées et des reculs successifs, on peut se dire que c’est une bonne explication de texte pour l’été, une sorte de de devoir de vacances.

Pourtant, point n’est besoin de remonter aux Gaulois pour surprendre notre inculture crasse.

Comment passer d’une guerre de position sur un piton rocheux à l’explication des causes du conflit? l’exacerbation des nationalismes? l’expansionnisme économique des États? et le « revanchisme » de la perte de l’Alsace-Lorraine?

En 2017, j’ai parcouru le Vieil Armand à VTT.

Rien ne signale l’interdiction de le parcourir à vélo sur les panneaux, mais mieux vaut éviter la période touristique.

article en relation

 

 

Raconter sa vie cycliste

img_7097
Bourbach-le-Haut vous accueille avec des fleurs

Pourquoi raconter sa vie cycliste?

C’est vrai, ça!

A quoi ça sert?

A rien, c’est pour faire avancer le schimili, le schimili, le….

img_7099
Le panneau de col est devenu un exutoire de l’exaltation cycliste

Simone, une autre candidat.

Déjà pédaler, c’est suffisant. Si en plus faut tout dire, on n’est pas sorti de l’auberge.

Aujourd’hui, j’ai pris conscience que de nouveaux usagers étaient là.

Les cyclistes à VAE.

img_7101
Gare de Masevaux déclassée le 26 juillet 1973

Faut-il les appeler cyclistes d’abord?

Moi ça ne me dérange pas.

On aurait pu les appeler cyclomotoristes puisqu’ils ont un moteur.

En 1949, on avait les Derny

Des cyclistes, eux aussi avec un moteur.

En Alsace, le phénomène VAE prend toute son ampleur pendant l’été.

Au lac de Kruth, on voit de fiers septuagénaires s’attaquer à la montée du Markstein sur des VAE loués au lac.

Pourquoi pas!

img_7102
Masevaux, le cheval c’est son dada

J’en croise parfois qui montent le Schirm et je les retrouve en bas de Bourbach « frais comme des gardons ».

Le VAE est devenu le nouvel auxiliaire de vos artères.

 

 

La peur de Linky

img_7105
Non à Linky!

L’huissier a délivré une sommation à ne pas faire.

A ne pas faire quoi?

A mettre en place un compteur Linky.

Et le client a cadenassé symboliquement l’accès aux ouvrages.

En cas de danger, l’intervention d’un agent aux organes de coupure va se trouver ralentie; ce n’est donc pas très intelligent de pratiquer ainsi.

Entre EDF, pardon ENEDIS, et ses clients, c’est la guerre.

Le mastodonte EDF n’ose pas entreprendre la force de crainte de passer pour un méchant.

Pourtant n’importe quel agent assermenté d’EDF est capable de dresser un procès-verbal pour enjoindre le client de laisser accès au compteur qui est la propriété du distributeur, faute de quoi la distribution peut être interrompue.

Non, EDF joue le pourrissement.

Ce n’est pas grave, 35000 compteurs sont posés chaque jour…et les récalcitrants ne changeront rien au programme de l’opérateur qui est de remplacer ses 35 millions de compteurs.

Fin 2017, ils étaient déjà 8 millions à être posés.

Au total, ces compteurs comportent de nombreux avantages:

  • télé-relevé d’index à distance
  • télé-changement de puissance
  • mise en service instantanée en cas de changement de fournisseur

…et aussi des inconvénients pour les mauvais payeurs comme la télé-coupure.

articles en relation

https://velomaxou.com/2018/03/22/linky-pedale-dans-la-semoule/

https://velomaxou.com/2018/01/05/la-linkyite-gagne/

https://velomaxou.com/2017/11/30/linky-la-verite/

Die Norddeutschen Realisten am Hartmannsweilerkopf

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Cette toile exposée au musée de Thann ressemble fort à Kohlschlag au col Amic. mais je me trompe peut-être.

Une très belle exposition de peintures allemandes a lieu actuellement au Musée de Thann.

Elle retrace la vision du Hartmannswillerkopf par des peintres allemands contemporians venus tout spécialement pour le Centenaire de la bataille. Des lieux de guerre mais aussi des environs et en particulier de Thann et de son vignoble.

Voici ce qu’écrit le peintre Nikolaus Störtenbecker dans le fascicule de présentation « 1914-2014 » de leur exposition…….

Les cyclistes aiment les petite routes sur les versants des Vosges. C’est là que je me suis installé avec mon collègue Frank Suplie pour peindre la ferme en contrebas. Les cyclistes qui dévalaient la pente ne parvenaient pas à voir ce que nous étions en train de peindre. Les autres, qui grimpaient péniblement, le souffle court, en voyaient plus et se montraient impressionnés, ce qu’ils nous signifiaient en levant le bras et en criant quelque chose qui se terminait invariablement par un « bonjour monsieur » (Nikolaus Störtenbecker)

Exposition de peinture « 1914-2014, die Norddeutschen Realisten am Hartmannsweilerkopf »
Quand, Où ?
  • Tous les jours sauf le lundi de 14h00 à 18h00
  • jusqu’au 31 août 2018
  • Halle aux Blés Musée des Amis de Thann

24, rue Saint-Thiébaut Thann