Étiquette : Doller

Parcours de mémoire à VTT

Loin du tohu-bohu de la reprise « après-covid »

C’est un parcours « pépére » qui sans aucun doute décevra les compétiteurs dans l’âme et qui en outre n’ont nullement envie d’associer VTT et histoire des lieux.

A ceux-là, je déconseille donc cet itinéraire qui plus est est plat!

quiétude et ordures absentes

Pas de route= pas de voitures! cela nous évitera d’être renversé.

Je commence par aller revoir la retenue de Michelbach. Elle est toujours là. Elle m’a manqué depuis qu’elle était fermée à cause du Covid-19.

Puis après je rejoins la Doller…

Des single sympas pour les amateurs de verdure
Je longe la Doller jusqu’à l’échangeur d’Aspach et je contourne l’ancienne minoterie

Ensuite je m’enfonce dans la forêt pour voir les blockhaus de la Hartdwald, puis je longe le canal d’alimentation du lavoir du Dick. On peut faire à partir de là le circuit des Bunkers de Burnhaupt

Le maillage des Bunkers allemands de 14-18 est impressionnant
ancien lavoir du Dich

Une fois arrivé à Reiningue, prendre l’allée des Chênes. Un nouveau circuit circulaire de bunkers est accessible dans la forêt

Dans la forêt de Reiningue, encore des Bunkers!

On terminera la balade par les plans d’eau de Cernay.

Circuit similaire https://velomaxou.com/2019/11/10/bunkers-bis/

Trace GPS de ce parcours https://www.openrunner.com/r/11463837

Fennematt à VTT

Je pars de Kirchberg

Je n’étais pas retourné par là depuis 2014. Comme le temps passe vite!

En ce temps là, je ratissais les cols avec mon VTT. Au col de Fennemat, j’avais obliqué vers le col du Chat. Aujourd’hui je vais rejoindre Fennematt et le Grand Langenberg. (Voir mon parcours de 2014 avec 4 cols au palmarès)

A Kirchberg, c’est facile, c’est tout droit, il suffit de grimper au lac de Lachtelweiher à 750 m d’altitude.

La montée au lac de Lachtelweiher. Beau goudron roulant. J’ai de la chance et je regarde derrière moi…je suis seul
Je m’offre un tour du lac, histoire de me délier les jambes

Puis je repars en direction de la ferme du Lochberg. Plus de goudron mais le large chemin est praticable

Après la ferme, un dédale de cailloux, seul tronçon à pied
Francis Dollfus n’a pas eu de chance
Me voici au col de Fennematt (946m), la source de la Doller est juste derrière, mais je ne la vois pas. J’en rage!
La ferme-auberge de Fennematt en reconstruction qui fait tant polémique actuellement. Manifestement ça va être le grand luxe.

Ce qui semble déplaire, ce sont ces rabotages en forme d’espaliers destinés à la permaculture
source de la Doller, je ne remonte pas. Tant pis!

Mais j’ai trouvé une vidéo de Télé-Doller qui fera l’affaire

Dernière grimpée au Grand Langenberg.
Je pique-niquerais bien là…mais non trop simple! Je poursuis…
Ferme-auberge du Grand Langenberg.Encore une fausse manœuvre, je voulais voir la station de ski, j’aurai du grimper derrière ce rideau d’arbres

Finalement je dévale la pente vers Sewen par la route
Une main mystérieuse prend appui sur le parapet
Finalement ça sera là, au lac d’Alfeld, que je mangerai mes trois sandwichs Monique Ranou
à la rosette et cornichons sur pain de mie complet classé ZeDiet 8/100

https://www.openrunner.com/r/9833124

30km/800m

Le massif et les grumiers

Vaste sujet pour les amoureux de la nature. La forêt est un carrefour d’enjeux, ceux des exploitants forestiers, ceux des chasseurs et ceux des randonneurs. La forêt, ne l’oublions pas est avant tout un biotope où le monde végétal, minéral et animal vit en symbiose. Comment concilier ces intérêts pas toujours convergents et respecter la nature?

Je ne suis pas expert et pourtant, je suis capable d’écrire cette introduction sans l’aide de personne. Plus pointus sont les experts. Transition et permaculture de la Doller nous invite à une réunion publique. En cause le Sprickelsberg où des dessertes géantes pour grumiers sont envisagées.


Au croisement de la question de la mobilité, des espaces de randonnées et celle de la gestion forestière, qu’en est-il de ces dessertes géantes en plein massif forestier destinées à faire pénétrer les camions grumiers et les pratiques de cultures industrielles intensives avec pesticides au coeur des massifs ? C’est la question qui se pose pour le Sprickelsberg dans la haute vallée où un collectif de défense du massif et des riverains impactés se constitue contre un projet de mise en place d’une desserte  entre DOLLEREN et KIRCHBERG (293 hectares).
Réunion publique vendredi 25 janvier 2019 à 20 heures à la Maison de Pays de Wegcheid.
Au programme, projection et débat. Le dialogue de sourd est-il une fatalité ?

Pascal Bitsch
Transition et Permaculture dans la vallée de la Doller

Mobil-Idées

Draisienne pour personne à mobilité réduite

Séance Mobil-Idées aujourd’hui à Wegscheid (vallée de la Doller).

Au programme, une réflexion proposée par le Collectif Festi-Débat. Quelles mobilités dans la vallée? Une vingtaine d’usagers, militants, élus réunis pour étudier les moyens d’améliorer nos conditions de transport et de faire des propositions alternatives en faveur de déplacements doux. Au cours de cette journée, plusieurs démonstrations de véhicules destinés aux personnes à mobilités réduites, comme cette draisienne tricycle, ou ce vélo-cargo pour personne en fauteuil…

Vélo-cargo pour handicapé en fauteuil. Le dispositif d’ancrage du fauteuil est particulièrement étudié. (appareil de marque Draisin fourni par la société Colibri)

Thann-Reiningue-Roderen à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
passe à poissons sur la Doller

En mars 2018, j’avais déjà réalisé ce parcours à VTT qui consiste à rejoindre Reiningue au départ de Thann par le sentier des pélerins, puis à remonter les rives de la Doller jusqu’à Michelbach en empruntant le sentier des bunkers à Burnhaupt.

On peut relire ce récit ici et accéder à la carte ici.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
je commence par Lutzelhof

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lutzelhof

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quand le Club Vosgien n’a plus de haie pour soutenir son fléchage, il installe une pointe de diamant dans le sol

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
chapelle de Deckwiller sur site ancien village

J’ai consacré un billet aux villages disparus ici

Aujourd’hui je récidive avec une variante qui consiste à remonter la rive gauche de la Doller depuis Reiningue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
je prends la rive gauche à Reiningue

On passe derrière l’abbaye de l’Oelenberg, on traverse le Klostermuehlenbaechlein et sa passe à poissons toute neuve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
elle a de la gueule notre abbaye de l’Oelenberg

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les vestiges de 14-18 sont enfouis dans la verdure

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on traverse le Klostermuehlenbaechlein ici

Puis on longe comme on peut le cours d’eau dans une forêt de Renouée du Japon.(à propos des plantes invasives)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
dans la jungle de Renouée du Japon

On côtoie plusieurs bunkers de 14-18 puis il faut se rendre à l’évidence: impossible de progresser plus loin au lieu-dit Hauserwald là où la Doller fait un angle droit au km 19 de mon parcours.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
vestige imposant de la guerre 14-18, front allemand face au Territoire de Belfort

Pourtant cette falaise de la Doller, je l’ai parcourue ici en 2017 en longeant la butte du Hauserwald. Y aller avec précaution!

Je reviens sur mes pas et je traverse Schweighouse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
sans le triangle rouge, le câble est quasi invisible

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
gué sur la Doller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
traverser Schweighouse

Je monte au relais hertzien et je rejoins le barrage réservoir de Michelbach.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Je termine par la grimpée du Hohacker et à Roderen, je rentre à Thann.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Bodenmatten à Roderen. L’arboretum se visite à pied en une heure.

Assez pour aujourd’hui.

trace GPS

Grisaille

P1190014.jpg
Les moutons de Bourbach-le-Bas

Je suis parti dans la grisaille.

Alors j’ai du mettre des couleurs renforcées dans mes clichés pour redonner du relief au paysage.

D’abord je vais jusqu’au grand giratoire de Burnhaupt. Poursuivre la lecture de « Grisaille »

L’eau des pluies

P1020019.jpg
La Doller à Masevaux

J’ai pris la route de Rammersmatt.

Inutile de penser au VTT, les pluies ont transformé les chemins en bourbier.

A Rammersmatt, les nuages épais retiennent encore la pluie.
Poursuivre la lecture de « L’eau des pluies »

Doller-Michelbach-Roderen à VTT

Quand Leimbach apparait au sortir du bois, c’est un ravissement, mais la pluie s’annonce derrière

Je quitte Thann en direction de Reiningue.

Je passe derrière l’institut Saint-André à Cernay, puis je me dirige vers les étangs de la Croisière. (histoire de Saint-André) Poursuivre la lecture de « Doller-Michelbach-Roderen à VTT »

Plan d’eau de Reiningue à VTT

Parcours facile, varié et agréable.

On longe la Doller depuis l’Espace 110 à Illzach jusqu’à Reiningue au km 11. Poursuivre la lecture de « Plan d’eau de Reiningue à VTT »

Mulhouse-Michelbach à VTT

Barrage-retenue de Michelbach

J’avais fait ce voyage en juillet 2014 en longeant la Doller. (voir mon article)

Le retour avait été un peu chaotique car je connaissais mal les lieux.

Aujourd’hui, je pars dans le sens anti-horaire. Poursuivre la lecture de « Mulhouse-Michelbach à VTT »

Tour de Mulhouse à VTT

Aujourd’hui, je commence par le plus facile avec les berges de la Doller.

Quel temps magnifique! je n’ai pas su résister à mon vélo qui piaffait d’impatience dans le garage.

Encore un tour de Mulhouse!

Oui, pourquoi pas? Poursuivre la lecture de « Tour de Mulhouse à VTT »

Berges de l’Ill à VTT

Quai des Pêcheurs, Mulhouse

Ce coup là n’était pas prémédité.

Je vous le déconseille. Enfin, c’est vous qui voyez…

Bien qu’aucun panneau d’interdiction n’y figure, se promener dans le lit de l’Ill à Mulhouse est risqué. Poursuivre la lecture de « Berges de l’Ill à VTT »

Illzach-Zillisheim-Riedisheim à VTT

Les berges de la Doller sont sauvages et agréables

Le parcours est plat jusqu’à Morschwiller.

On longe la Doller depuis Illzach.

Puis à Morschwiller, on quitte la vallée de la Doller pour rejoindre celle de l’Ill. Poursuivre la lecture de « Illzach-Zillisheim-Riedisheim à VTT »

Barrage de Michelbach à VTT

Michelbach (Haut-Rhin) au pied du massif vosgien

Timide éclaircie ce matin.

J’en profite.

J’ai été bien inspiré car cet après-midi, il pleut.

Au programme aujourd’hui, le barrage de Michelbach. Poursuivre la lecture de « Barrage de Michelbach à VTT »

Les blockhaus d’Heimsbrunn

Le chêne Saint-Louis vieux de 700 ans à Heimsbrunn

Ma balade à VTT n’a rien d’exhaustif sur le plan historique.
Je vais simplement voir aujourd’hui quelques casemates dans la forêt d’Heimsbrunn.
Les randonneurs du Club Vosgien, les historiens sont beaucoup plus compétents que moi pour évoquer ces vestiges de la grande guerre qui regorgent ça et là en Alsace.
J’ai trouvé ce site documenté qui explique qu’en 1914, les forces allemandes avaient édifié plusieurs lignes de défense face au territoire de Belfort. Poursuivre la lecture de « Les blockhaus d’Heimsbrunn »

Schweighouse-Wittenheim à VTT

Abbaye de l’Oelenberg

C’est un beau parcours.

Mais on ne le sait qu’à la fin, après avoir accompli une jolie boucle dans la campagne aux portes de l’agglomération mulhousienne.

Même par temps gris, la campagne automnale est belle. Il suffit d’une bonne dose de motivation, de bien s’habiller et d’avoir un capital confiance dans sa machine. Poursuivre la lecture de « Schweighouse-Wittenheim à VTT »

Tour de roue, tour de boue

La Doller à Lutterbach

C’est un peu un mal nécessaire.

Rouler à VTT implique souvent une grande lessive au retour.

J’ai cette intuition que je vais rentrer tout crotté.

Gagné! Poursuivre la lecture de « Tour de roue, tour de boue »

Entre Doller et forêt

Découvrir des paysages inconnus tout près de chez soi avec son vélo, c’est un privilège et une chance.

Il suffit de se donner un peu de peine.

Je ne sais pas où aller…

Je pars le long de l’Ill.

Je traverse le pont de Bourtzwiller et je me faufile le long de la Doller. Poursuivre la lecture de « Entre Doller et forêt »

Schlumpf

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Schlumpf

vélomaxou

Objectif Schlumpf.

Atteint!

La vallée de la Doller est verdoyante et la piste cyclable
confortable à l’abri de la circulation.

A Dolleren, on oblique vers l’auberge du
Schlumpf
, seule difficulté de la journée avec 3 km d’ascension
pour rejoindre la petite station de
sports d’hiver
.

A 670 mètres d’altitude, on a déjà un beau point de vue sur
Rimbach et la tête du Rouge Gazon en face de nous.

Retour par les jolis lacets de Guewenheim et Michelbach.

94km.

L’eau, notre bien quotidien

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, L'eau, notre bien quotidien

Barrage réservoir de
Michelbach-vélomaxou

L’eau est actuellement en vedette en Alsace.

A juste titre. Car si l’eau est indispensable à la vie, elle
participe aussi à la beauté de nos paysages.

S’il est vrai que les mulhousiens et les communes voisines
disposent d’une eau irréprochable prélevée dans le massif vosgien
(l’eau de la Doller) au point même qu’on peut
la boire sans traitement, il n’en demeure pas moins vrai que les
eaux souterraines de la Hardt sont polluées pour des décennies
encore.

En cause, les excès de la culture intensive du maïs et l’usage
immodéré de l’atrazine, un herbicide désormais interdit en
Europe.

A un point tel que les communes en bordure de la Hardt,
comme Rixheim et Habsheim, doivent se
connecter au réseau d’eau mulhousien et mélanger l’eau polluée avec
de l’eau potable avant de la distribuer.

Ne pas « salir » l’eau, c’est aussi notre devoir à tous.

Ni la gaspiller inutilement.

 

 

Le Ballon d’Alsace

Le Ballon d’Alsace, c’est l’autre ballon, celui que l’on confond
parfois avec le Grand Ballon qui est le point culminant du massif
vosgien.

Le Ballon d’Alsace est le plus au sud du massif; il culmine à
1247m. Lieu de rencontre à la fois des amis vosgiens, alsaciens et
francs-comtois.

On s’y rendra par la vallée de la Doller qui mène à Masevaux,
puis on passera à Sewen avant d’aborder la montée au lac d’Alfeld
et de poursuivre jusqu’au sommet du Ballon.

10km d’ascension environ avec une pente régulière qui a
toutefois tendance à s’accentuer vers la fin.

La fin est interminable!

On a l’impression de ne jamais atteindre le sommet de ce ballon
bien rond…contrairement au Grand Ballon dont le sommet ressemble
à un col.

Temps idéal pour la montée avec un petit 22°C, mais le vent du
nord donne une impression de froid une fois le sommet atteint.

On redescendra coté vosgien jusqu’à Saint-Maurice sur Moselle,
tout juste assez couverts et sous un ciel chargé de nuages.

Puis l’on remontera en direction du col de Bussang non sans
avoir fait une halte devant « la source Marie », ancien site thermal
puis devant la source de la Moselle.

Retour à Mulhouse à la nuit tombante en empruntant la vallée de
la Thur.

Un beau parcours « coup de coeur » dans la bonne humeur malgré le
temps tout juste acceptable pour la saison.

130km

Matin gris

Ce matin, 14 juillet, il faisait frais. Tout juste 12°C.

Et l’humidité résiduelle de la veille accentuait
l’effet de fraîcheur.

Si bien qu’on acceptait volontiers manches et coupe-vent.

Sur la route d’Aspach le Haut…


La stèle de Roland Esslinger est à la sortie de
Leimbach au bord de la route.

Roland Esslinger était journaliste sportif au journal
« l’Alsace » et lors d’un petit matin gris comme aujourd’hui,en 2006,
il est tombé de son vélo dans cette côte de
Rammersmatt que les cyclos de la région aiment tant…


Rammersmatt est toujours là, perdu dans sa verdure…


La montée à Bourbach est désertique, ce
matin.

La route n’est pas encore sèche après la
dernière pluie…


Au Hundsrück, il ne faut pas manquer de se retourner et de
contempler derrière soi combien la vallée du Bourbach
et plus loin de la Doller nous offrent un magnifique point de
vue…


Et une vue sur le chaume timidement
ensoleillé…

Aller au charbon…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Aller au charbon...

Le train de la Doller si remarquable s’accompagne d’un ensemble
d’équipements ferroviaires sans lesquels sa bonne marche ne
serait pas assurée.

Il en est ainsi du système de chargement du charbon mu
à la force des bras grâce à une
démultiplication adaptée.

On ne sait pas si la « minette » est lorraine ou d’Afrique du
Sud…