Étiquette : audax

Contre la montre

Pour ou contre la montre?

L’heure tourne

La question n’est pas d’être pour ou contre la montre. L’heure tourne, un point, c’est tout. Le vélo est aussi un sport où chacun se mesure à l’autre et il est inutile de le nier. Sur la route, le constat est là: une nouvelle génération de cyclistes s’impose; la génération de cyclistes charpentés pour tenir à la fois la distance et la montre. C’est particulièrement l’hiver que le phénomène est remarquable. Pourquoi? parce que l’hiver, le randonneur hiberne. Ou alors il passe à autre chose comme la marche ou le VTT.

L’allure Audax n’attire plus (2008)

Les cyclo-sportifs ne s’abandonnent pas l’hiver. Si la route est trop mauvaise, ils roulent à la maison dans leur garage. C’est le home-trainer.

Deux pratiques, deux mondes aussi

On ne peut pas parler de rencontre. Je les croise ou ils me doublent. Deux pratiques, deux mondes. Moi aussi, j’aurais aimé tenir des moyennes fulgurantes de 30 km/h et rentrer chez moi au bout de trois heures avec 90 km au compteur. Mais je ne peux même pas invoquer mon âge car si je consulte mes carnets anciens, je n’ai jamais atteint de telles moyennes. Peut-être 25 ou 26 km/h, mais jamais 30.

Inutile de chercher, mes balades à vélo n’ont rien de performantes

Tenir une allure Audax à 22.5, c’était déjà une performance. C’était du cyclotourisme. Un concept qui peut paraître aujourd’hui complètement dépassé. Les cyclosportifs engrangent aujourd’hui des scores vertigineux de vitesse, de distance et de dénivelé. Il faut le constater, cette nouvelle génération est plus athlétique, plus légère, plus grande aussi.

Les grands deviennent très grands


Dans le même temps, les Français sont passés de 170,1 cm pour 72 kg en 1970 à 175,6 cm pour 77,4 kg de nos jours. Leur tour de taille est de 89,4 cm, leur tour de pectoraux atteint 102,2 cm et leur pointure oscille entre 41 et 42.
Plus étonnant, on voit apparaître un groupe de très grands, plus de 1,91 m. Ce phénomène inédit en 1970 concerne aujourd’hui les jeunes adultes de 15 à 25 ans. Les hommes se divisent ainsi en 19,5 % de petits (1,65 m en moyenne), 41,5 % de moyens (1,73 m), 30,8 % de grands (1,81m) et 8,2 % de très grands. « En résumé, les petits restent petits et les grands deviennent très grands » résume Patrick Robinet, responsable de la campagne mensuration pour le compte des l’Institut Français du Textile et de l’Habillement (IFTH). Les plus grands et les plus corpulents se trouvent là-encore dans le Nord-Est de la France. (Doctissimo)

Les années bonheur

il se reconnaîtra…

 

Qui n’a pas gardé un souvenir, aussi ténu soit-il, pour lui permettre un come-back!

Avec le temps qui passe, on songe parfois à se retourner derrière soi.

On a gardé un diplôme, un article de journal, une médaille, un carnet de voyage, des photographies. Poursuivre la lecture de « Les années bonheur »

Un circuit Audacieux

Je suis parti sur le 90km sans plus attendre au départ avec un bidon rempli à ras bord.

Ce parcours est audacieux, on commence à partir vers le Pont du Bouc puis l’on revient progressivement vers Mulhouse en aboutissant aux portes de la ville à Brunstatt.

Traversée de Rixheim pas évidente sous la voie ferrée, puis la côte du Clauser vers Zimmersheim, puis celle de Bruebach. Poursuivre la lecture de « Un circuit Audacieux »

Samedi 10 septembre, les Audacieux

Le Président des Audax Paul Winnlen donne ses consignes de route

Samedi, les circuits des Audacieux organisés par les Audax d’Alsace.

Départ club de football d’Illzach (ASIM) pour 60 ou 90km.

De 12h15 à 14h

voir les parcours

 

Conciliabules déjantés

La bicyclette accompagne la société. Ses joies, ses peines et aussi ses clichés colonialistes.

Je rentre complètement défoncé.

Sexa-cyclo, mais sexa d’abord!

Vous ne pouvez pas savoir comme je galère dans les côtes.

Je m’impose pourtant de les grimper, puis je rentre complètement défoncé.

C’est mon ivresse à moi. Poursuivre la lecture de « Conciliabules déjantés »

Les brevets de cyclo-randonneur

Départ de l’Audax 200 km Illzach 2014

« Je n’ai que 800 bornes, alors je viens faire des kilomètres… »

C’est effectivement un moyen pour ceux qui n’ont pas encore trouvé le temps de rouler cette année de se tester, de s’assurer qu’ils sont quand même dans le coup malgré leur modeste entrainement.

Pour d’autres, plus entrainés, c’est une façon d’engranger des kilomètres sans trop se poser de question sur l’itinéraire et la marche à suivre, bref une leçon d’opiniâtreté pour ces grognards de la route. Poursuivre la lecture de « Les brevets de cyclo-randonneur »

Audax 115 à Rixheim

Aujourd’hui, Audax 115km avec mon club de Loisirs Rixheim Vélos.

Un beau parcours à 22.5km/h comportant la montée du col Amic.

Pas de pluie malgré le temps maussade.

Voir le parcours

La formule audax reste exigeante car il s’agit de tenir le tempo en dépit des montées.

Heureusement, après les montées, il y a les descentes où l’on peut « refaire son retard ».

Je l’avoue, ce n’est plus mon truc « de sucer la roue » de celui qui est devant.

Une fois de temps en temps me suffit.