Jour de montagne déconfinée


Le Treh

La montagne était confinée, toute seule. Elle a retrouvé ses touristes aujourd’hui. Le public habituel, motards en nombre, quelques coureurs automobiles aux turbos rugissants et des marcheurs à chiens le long de la crête.

Quand j’aborde le col Amic par Goldbach. J’ai trois options pour continuer. Soit Wuenheim, soit Uffholtz, soit le Grand Ballon.

Je l’aurai fait au moins une fois dans l’année écourtée par le confinement. Pas mal pour une reprise.C’est du vélo de ouf comme je n’en ferai plus, un jour.

En fonction de ma forme, de ma motivation, jusqu’au dernier moment j’hésiterai.

Il y avait deux cyclistes à la pause du col Amic, le déclic s’est produit: j’ai fait le kéké qui tourne à gauche en saluant de la main droite sans m’arrêter.

Montée à Goldbach

Voila, vous savez tout de l’ego du cycliste qui décide son parcours sur un coup de dé.

Montée au Grand Ballon

C’est vrai qu’après, je l’ai regretté, car j’avais pris l’option la plus difficile…et les deux types m’ont emboité la roue.

Je les entendais discuter derrière moi quand l’un d’eux s’est mis à tousser « comme une bête » (je ne sais d’ailleurs pas quelle bête tousse ainsi?).

Alors je me suis écarté car je craignais qu’il soit atteint du corona…prétexte fallacieux qui m’a permis de « lever le pied ».

Ensuite, comme vous le devinez, j’ai raclé « les fonds de tiroir » pour finir la grimpée. Surtout après l’auberge de la famille Bronner où la pente reste soutenue et où on se fait « rafaler ».

Rien à boire pour les motards, tout est fermé.

Toutes les enseignes sont fermées au Grand Ballon, les étals de Riche sont vides. Mais les randonneurs sont là, en voitures, en motos et…trois cyclistes avec moi.

Riche est toujours fermé
Entre Haag et Markstein
Vallée de la Thur
Le Treh

J’ai pris le Markstein, en grelottant. Même que le guidon tremblait tout seul!

Le Treh

Les 17 km de descente à Kruth m’ont achevé. Je suis allé voir le petit lac rempli à raz bord. On ne peut accéder à la digue en travaux, tous les accès sont fermés. Impossible de faire le tour.

Kruth en eau
Le petit barrage de Kruth est en service

Retour à Thann, un peu groggy en mode hibernation. Il n’y avait que les gros 40 tonnes pour me réveiller.

Parcours enregistré le 23 mai 2019… (voir mon parcours identique du 23 mai 2019)

https://www.openrunner.com/r/999913https://www.openrunner.com/r/99991322

Mes vitesses de tortue
3h20 de travail cardiaque. Un peu long pour moi après le confinement limité à une heure par jour de jogging

4 réponses sur « Jour de montagne déconfinée »

  1. Ben dis-donc pour un gars qui a pas fait de vélo pendant 2 mois !!
    Pour ma part, j’ai préféré démarrer par +80 km dans le Sundgau (bien vallonné quand même !) avant de m’élever vers cette montagne qui m’attire : que du bonheur ! et l’entretien de la forme via le vélo d’appartement a été salutaire car j’avais de bonnes sensations (un peu juste niveau endurance les 10 derniers kms mais c’est normal car 1 h de vélo d’appartement c’est pas pareil que 3 ou 4h de vélo de route). Beaucoup plus de cyclistes et de piétons que d’habitude sur les pistes cyclables; à tel point qu’on se demande s’il ne vaut pas mieux éviter les pistes cyclables (un comble !) pendant un certain temps ! c’est la même chose à pied ou VTT dans les collines de Rixheim. En ce mardi mon épouse (marche) et moi à vélo avons croisé ou doublé plus de monde que pendant toute la durée du confinement !!
    As-tu constaté cela toi aussi ?

    1. oui sans aucun doute l’appel de la montagne était là. Pour un mardi, beaucoup de monde qui montait sur la route des crêtes. Surtout des motards par poignée de dix! et des voitures stationnées dont les occupants s’étaient évaporés dans la nature pour marcher. J’en voyais redescendre depuis le monument des Diables Bleus au Grand Ballon et les « coureurs automobiles » étaient aussi de retour. L’équipement est occupé à retirer ses jalons bicolores. Derrière le Haag vers le Markstein, la route est recouverte d’un tapis de feuilles mortes glissantes. C’est vrai que je n’avais que mon jogging pour entrainement et passer de une heure à trois heure et demi de vélo, c’est un bond douloureux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s