Pour le casque en ville


Dorénavant, je vais porter le casque en ville, convaincu qu’il est utile même s’il engendre des contraintes nouvelles. J’ai calculé dans le passé que je parcours entre 1500 et 2000 km à vélo rien que pour la ville. Le risque d’une chute n’est donc pas négligeable.

Encore hier, tout près de chez moi, un cycliste pourtant confirmé, « grand rouleur », adepte de « cyclosportives », a chuté et s’est gravement blessé à la tête. Il ne portait pas son casque, celui qu’il porte habituellement sur la route. Ne l’accablons-pas!

Force est de le constater, circuler à vélo n’est pas un monde de bisounours:

  • il y a de plus en plus d’usagers de la route en ville comme à la campagne
  • la complexité des infrastructures et des comportements « agressifs » accroissent les risques de chutes à vélo

Il ne faut donc pas se retrancher derrière le concept de « mobilités douces » pour tirer un trait sur une réalité: la conflictualité de la circulation routière existe. Face à nous sur la route, il y a des usagers qui n’ont aucun respect pour nous, pour notre fragilité, notre lenteur, notre appréhension, nos hésitations et nos trajectoires hasardeuses.

Le titre est explicite. Je prends le parti du casque à vélo en toutes circonstances.

J’ai ressorti mon casque Lazer des cartons. Je ne l’utilisais plus depuis l’achat de mon casque KED.

La nouvelle affectation de mon casque Lazer sera celle de la ville. Cette casquette en peau de poubelle que mon confrère Lomoberet n’échangerait pas contre son…béret, j’ai décidé de la porter et même d’y ajouter une couverture étanche et réfléchissante…

On ne pourra pas dire qu’on ne m’avait pas vu arriver au rond-point

C’est surtout en ville que les cyclistes ne portent pas de casque et j’observe qu’en ville aussi les menaces de chutes sont fréquentes. Les causes sont multiples: les encombrements et les mobiliers urbains constituent le premier danger, puis viennent toutes les malfaçons de revêtements routiers, les entrées de piste, les signalisations horizontales glissantes, les dos d’âne « assassins », les véhicules mal garés ou pas garés du tout, les portières qui s’ouvrent inopinément, les bornes anti-intrusion,… et j’en passe!

La montée en puissance du fait cycliste avec les dernières mesures sanitaires en faveur du vélo illustre un phénomène nouveau: plus de cyclistes en ville et parmi eux des novices du vélo manquant d’adresse et de compréhension des risques et des règles.

La position des organisations de vélo en ville (FUB) est intenable…

Un casque après une chute à vélo (image Vélomaxou). La protection de la tête avec un casque est indiscutable.

Soutenir que le port du casque doit être recommandé mais non imposé au motif que son imposition ferait baisser le nombre potentiel de cyclistes est un argument contestable et, a priori, un pari peu respectueux de la sécurité des pratiquants. Avec cette position, on accepte implicitement de « sacrifier » quelques cyclistes au nom de la cause cycliste.

Or la sécurité routière ne relève pas de choix individuels mais d’un cadre collectif de sécurité publique.

C’est une pratique constatée: sur route, les cyclotouristes et les cyclosportifs portent le casque, en ville non!

Comment l’expliquer?

On considère que rouler en ville n’est pas accidentogène, pas plus que d’aller à pied donc on ne porte pas son casque pour une simple course dans le commerce local. Et pourtant la ville est aussi porteuse de risques, au moins autant que la route!

« Un casque de vélo assure une protection efficace et atténue les traumatismes crâniens », selon Jean-Pierre Mondenard, médecin du sport.

C’est statistique: une chute à vélo, c’est dans un tiers des cas la tête qui est touchée, en ville comme sur route!

La Sécurité Routière recommande le port du casque du vélo. La loi ne l’impose pas encore mais la loi pourrait évoluer.

Voir tous mes articles relatifs au casque

9 réponses sur « Pour le casque en ville »

  1. Bonjour,
    Pour ma part le port est systématique, quelle que soit la monture et le trajet.
    Après, chacun fait son choix et assume les responsabilités de ses actes.
    Le casque n’empêchera pas un automobiliste de faucher un cycliste. Il atténuera les séquelles.
    Bonne journée

  2. +1
    Et j’ajouterai le port de gants qui atténuera bien les plaies aux mains en cas de chute.
    Chez moi, c’est systématique : ville, route ou VTT.
    Après les risques des bagnoles, ce que je redoute le plus : les bordures des trottoirs, les aménagements dits « cyclables » à la « one again », les trous, …

    1. Je ne suis plus tombé à vélo depuis ma petite enfance mais je me souviens encore des gravillons se fichant dans la paume et qu’on me retirait à la pince à épiler, brrrr… Bref, je porte bien évidemment des mitaines mais j’ai remarqué qu’il y avait dans le peloton professionnel une récente et étonnante mode consistant pour certains coureurs à ne plus en porter… Il leur arrive pourtant de prendre des gamelles monumentales !

  3. Je porte le casque en randonnée depuis ….1990, en ville depuis 5 ans environ. J’ai des petits enfants, moins de douze ans, port du casque obligatoire, montrons leur l’exemple. C’est une affaire d’habitude. Par contre je suis contre le port obligatoire, chacun doit être libre de son choix. J’ai choisi. Allez je vais cherche le pain, avec mon vélo et mon casque, la boulangère est habituée, je le garde dans la boulangerie et personne n’est gêné ! Merci Maxou. Prends soins de toi.

    1. Vous avez sérieusement besoin d’une étude pour croire que le casque apporte une protection et de relatives capacités d’absorption des chocs ?

      1. C’est certain : Une étude sérieuse sur l’utilité du port du casque devrait être menée, mais pas seulement sur la présumée protection en cas de chute, mais sur l’accidentologie globale des cyclistes qui portent un casque ou qui portent un béret ou qui ont des cheveux longs et qui zigzaguent sur la chaussée pour ralentir les crétins motorisés tout en surveillant leurs arrières avec un rétroviseur non visible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s