Course au pain


Cette cagoule est faite pour le vélo, le tissu sous-casque est trop fin pour protéger du froid, j’y ajoute une casquette

Dès que l’occasion se présente de pouvoir sortir du rang rond, je sors.

Aujourd’hui course au pain au centre ville. Le matin est glacial avec à peine deux degrés. Je n’ai pas l’expérience d’un tel froid pour courir. Ma crainte, c’est les paquets d’air froid qu’il faut avaler.

J’expérimente ma cagoule toute neuve qui fait masque en même temps. Très utile pour respirer de l’air déjà chaud mélangé avec son propre CO2. L’inconvénient c’est qu’on doit aspirer beaucoup plus fort et plus vite pour « chercher » son air neuf.

L’autre difficulté, ce sont les lunettes qui se couvrent rapidement de buée. Alors je dois les enlever.

Les rues de Thann étaient peu fréquentées ce matin

Porter une baguette de pain chaud à la main, c’est sympa pour les doigts froids. Je passe ma baguette d’une main à l’autre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s