Étiquette : dopage

A l’eau le Tour?…

Le Canard Enchaîné du 24 juillet

Alaphilippe a battu de manière stupéfiante son record de puissance de 6 % dans des montées qu’on pensait trop longues pour lui et où il craquait, d’ordinaire.

Ce n’est pas moi qui le dit, je suis trop ignare pour émettre un tel avis sur le maillot jaune du Tour. Il s’agit d’Antoine Weyer, ancien coureur 1ère catégorie, ancien entraîneur de l’équipe Festina,

De son coté, Alaphilippe déclare dans l’Equipe « Je sais le travail que j’ai fait pour en arriver là, j’en suis le premier étonné. Si cela crée de la suspicion, c’est comme ça. Quand on réussit, ça fait forcément parler, ça crée de la suspicion.« 

Suspicion n’est pas preuve pour autant. Mais comme disent les chroniqueurs, Alaphilippe déjoue tous les pronostics.

En attendant les contrôleurs de la brigade anti-dopage ont rendu visite aux équipes Jumbo-Visma, Deceuninck-Quick-Step et Ineos, jeudi juste avant le départ de la 18e étape du Tour de France. Steven Kruijswijk, troisième du classement général, George Bennett et Laurens De Plus, ses deux principaux soutiens en montagne au sein de la formation Jumbo-Visma, ont même subi un contrôle sanguin dans l’autobus, à seulement une grosse heure du départ. (source RTL be)

Ces infos là ne filtrent pas sur les chaines télé partenaires (France 2 et 3) du Tour qui sont là justement pour faire de l’audience et donner une image idyllique de la Grande Boucle qui sillonne notre hexagone en long et en large.

Je ne suis pas compétiteur, mais je sais néanmoins faire du vélo. Pas seulement pour faire mes courses en ville. Quand je vois grimper ces coureurs dans le Tourmalet, je suis bluffé. Comment peut-on produire trois semaines durant autant d’efforts surhumains? je m’interroge toujours chaque année. Du coté des spécialistes de la chose, on parle cette fois de cétone.

Les esthers de cétones seraient à la mode sur le Tour…

L’équipe d’Alaphilippe utilise des flacons de 25 grammes coûtant moins de 30 euros. Leur fournisseur est en rupture de stock.

Cycliste et asthmatique

ASTHMEAsthmatique et cycliste est-ce compatible?

Oui, si l’on juge le nombre de compétiteurs à vélo qui souffrent d’asthme et qui pédalent quand même.

Le dernier en date qui fait parler de lui, c’est le vainqueur du Tour de France et de la Vuelta Chris Froome. Poursuivre la lecture de « Cycliste et asthmatique »

Chris Froome positif!

Vous me direz que ça ne me concerne pas, la compétition cycliste.

D’autres se chargent d’en parler bien mieux que moi.

Mais je ne résiste pas à relayer cette nouvelle qui sort après des mois de tergiversations dans les instances de ce sport professionnel. Poursuivre la lecture de « Chris Froome positif! »

Armstrong est revenu

Avec Christopher Froome, le Tour de France va t-il renouer avec ses démons?

L’aisance du coureur, son pédalage mécanique, son absence de rictus douloureux dans l’effort, tout démontre qu’on a trouvé un nouvel Armstrong pour relancer une épreuve mythique qui ne sait pas se départir de ses cotés sulfureux.

Déjà les gazettes s’en donnent à cœur-joie. Poursuivre la lecture de « Armstrong est revenu »

Le Tour est-il « propre »?

Nibali (image Le Monde)

La question revient chaque été.

Le Tour de France est-il devenu « propre », c’est à dire sans dopage?

Ceux qui posent la question sont souvent les admirateurs de la compétition cycliste en même temps qu’ils s’offusquent qu’on pointe le doigt vers leur sport favori.

Les autres, comme moi, sont persuadés que le Tour « propre » n’existe pas et ne se posent plus la question. Poursuivre la lecture de « Le Tour est-il « propre »? »

Dopage, la FFCT pas concernée

L’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) prend régulièrement des sanctions vis à vis de pratiquants cyclistes dopés appartenant à diverses fédérations.

La FFCT en est tenue informée au cas par cas.

En a t-on déjà eu connaissance dans la revue fédérale?

Je cherche…je ne trouve pas. Poursuivre la lecture de « Dopage, la FFCT pas concernée »

Pour le droit de monter à pied…

Et maintenant?

Oui, et maintenant qu’Armstrong a avoué qu’il s’était dopé.

Du début à la fin.

Qu’est-ce que cela change?

Rien!

Je ne crois plus depuis longtemps à ce sport spectacle qu’est le cyclisme de compétition.

Ni à tous ces Tartuffe qui font mine de ne pas savoir.

Dommage pour ceux qui n’ont pas triché, s’il en existe!

Non, je crois à celui qui fait du vélo pour lui-même.

Sans chronomètre, ni prime au vainqueur.

Celui qui reste sincère avec ses convictions.

Ses quoi?… Poursuivre la lecture de « Pour le droit de monter à pied… »

Armstrong quand tu broies du noir…

cliché vélomaxou

Armstrong quand tu broies du noir…je me fends la poire.

Mon toubib avait de grands doutes.

Depuis l’origine, il comprenait mal comment Armstrong sortant d’une chimiothérapie pouvait devenir une aussi grande vedette du cyclisme…

Non, ça ne me fait pas rire de voir cette perversion du monde cycliste éclater en pleine lumière après tant de dénégations maladroites des uns et des autres. Poursuivre la lecture de « Armstrong quand tu broies du noir… »

En marge du cyclisme propre…

Les déboires de Lance Armstrong n’en finissent pas.

Il entraînera peut-être dans sa chute l’UCI, l’Union Cycliste Internationale, qui l’a couvert par ses compromissions depuis le début.

Le rapport de l’USADA (l’agence de contrôle américaine) est accablant tellement « l’US Postal a mis en place le programme de dopage le plus perfectionné, le plus professionnel et le plus efficace jamais vu dans le sport »

Si vous avez du temps à y consacrer, lisez cet article dans Le Monde Sport

Pour les anglicistes, le rapport officiel

Les dégâts de la compétition

Il est des vérités pas bonnes à dire.

On savait que la compétition était une violence pour atteindre ce que l’on nomme pudiquement le dépassement de soi.

Jusqu’alors la gangrène du dopage a largement faussé la règle du jeu dans toutes les disciplines.

Hommes et femmes. Poursuivre la lecture de « Les dégâts de la compétition »

J’AICARrément fondu

L’AICAR, c’est le nouveau dopant dont on parle jusque dans mon club.

Connu depuis 1956 sous le nom d’acadésine, l’AICAR permet de brûler les graisses et fait bondir les capacités d’endurance.

(lire l’article de cyclisme et dopage). Poursuivre la lecture de « J’AICARrément fondu »

Vive Lance Armstrong!

Je vais surprendre.Encore une fois, hélas!

Surtout les inconditionnels du vélo de compétition qui sont nombreux en ce bas monde.

Ici ou là.

Surtout ici!

J’ai trouvé dans un recueil de Cioran une belle phrase que Lance Armstrong pourrait faire sienne:

Le succès, les honneurs et tout le bataclan ne sont excusables que si celui qui les connait sent qu’il finira mal. (in Ebauches de vertige E.M Cioran-folio) Poursuivre la lecture de « Vive Lance Armstrong! »

La chute d’une icône

Lance Armstrong déchu de ses sept titres de vainqueur du Tour de France par l’agence antidopage américaine et radié à vie du sport professionnel.

Voilà les adorateurs du grand champion orphelins. Poursuivre la lecture de « La chute d’une icône »

De l’insu du plein gré à l’empoisonnement…

Tentative d’empoisonnement sur le Tour…c’est la nouvelle du jour.

Pendant ce temps là, les chaînes publiques de France-Télévisions font le gros dos; elles font comme si le Tour se déroulait normalement, expurgé des affaires de dopage…le commentateur n’en finit pas de vanter ici un château médiéval, là une paisible vallée alpestre…tout cela avec l’argent du Service Public.

On m’aurait menti à l’insu de mon plein gré!…

On se souvient de la réaction désormais célèbre du coureur Virenque à l’annonce de son contrôle positif.

Il était un temps où les coureurs du Tour faisaient semblant de ne pas savoir qu’ils étaient dopés.

Moi dopé?

C’est pas vrai?

Mince alors! Poursuivre la lecture de « De l’insu du plein gré à l’empoisonnement… »

La Planche était-elle savonnée?

cliché vélomaxou

On les a vus à la télé les coureurs du Tour de France qui montaient la Planche-des-Belles-Filles.

Le premier, je ne dis pas. L’embrayage ne patinait pas et il montait en quatrième vitesse.

Etait-il en 39×19? Poursuivre la lecture de « La Planche était-elle savonnée? »

C’est pour de faux…

Je me tâte…pas de doute, c’est bien moi.

Se lever avec la gueule de l’autre en oubliant qui l’on est, c’est une histoire à la Mister Hyde et docteur Jekyll. Poursuivre la lecture de « C’est pour de faux… »

Roland Rolleau se défend de s’être dopé

Roland Rolleau est accusé par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) de s’être dopé.

La Presse s’en est fait largement l’écho. (voir l’article)

Ce coureur amateur, vainqueur de quatorze podiums nationaux et internationaux, qui s’est remis au vélo en 2001 après le décès de son épouse n’est pas un sportif comme un autre puisqu’il a été suspendu à l’âge de 66 ans après un contrôle positif le 3 octobre 2010 à l’issue d’une épreuve.

« Je fais de la narcolepsie-cataplexie. On a une sensation d’affaissement, d’étourdissement. En plus j’ai eu deux accidents. J’ai été renversé par une voiture durant une course en avril 2010 et par une autre quatre mois plus tard lors d’un entraînement avec perte de connaissance et traumatisme crânien. C’est comme ça que les traitements que j’ai pris ont été révélés dans mes urines. J’aurai dû les signaler, mais au niveau amateur il y a de la méconnaissance, on n’en parle pas. J’ai un traitement médical prescrit par les services du sommeil du docteur Calvet de la clinique Saint-Jean, à Toulouse. Je ne pensais pas qu’à mon âge il fallait que je fasse ce type de demande » a t-il déclaré au journal « la Dépêche » (6 décembre)

Après avoir épuisé tous les recours, Roland Rolleau envisage de se tourner vers le Conseil d’Etat pour, dit-il, « laver cette honte ».

Selon un rapport établi le 18 novembre 2010 par le Département des analyses de l’Agence française de lutte contre le dopage, les analyses effectuées ont fait ressortir la présence d’hormone gonadotrophine chorionique, à une concentration estimée à 18.6 unités internationales par litre, de modafinil et de modafinil acide, de bétaméthasone, à une concentration estimée à 426 nanogrammes par millilitre, et de dexaméthasone, à une concentration estimée à 2480 nanogrammes par millilitre.

Garçon, remettez-moi ça!

C’est l’ami Marco qui me l’a glissé à l’oreille, un cycliste amateur vient de se faire pincer par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD)…. Poursuivre la lecture de « Garçon, remettez-moi ça! »

Vous reprendrez bien un peu de sang de veau déprotéiné

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Vous reprendrez bien un peu de sang de veau déprotéiné

Il n’y a pas que dans le monde du cyclisme professionnel que le
doping sévit.

Les coureurs amateurs aussi s’y adonnent.

On apprend ainsi dans cyclisme et dopage que plusieurs
jeunes cyclistes bretons viennent d’être pris dans les mailles d’un
contrôle anti-dopage.

En cause, des anabolisants, des corticoïdes, de l’EPO et…du
sang de veau déprotéiné.

Le sang de veau n’est pas nouveau dans l’arsenal des produits
dopants; il était déjà évoqué en 2000 au sein de l’équipe US Postal de Lance
Armstrong.

Commercialisé sous le nom d’Actovegin, cette molécule trouve ses
origines en 1975.

Le milieu de foot-ball est aussi concerné puisque les noms de
Zidane et de Viera sont cités ici

 

Contador positif au remède de cheval

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Contador positif au remède de cheval

Alberto Contador a subi un contrôle antidopage au résultat
anormal lors du dernier Tour de France, remporté devant Andy
Schleck. L’Espagnol invoque une contamination alimentaire pour
justifier la présence de clenbuterol, substance vétérinaire, dans
des analyses pratiquées le 21 juillet (RMC Sport).

Cyclisme et dopage ne font décidément pas bon
ménage.

Une raison de plus pour se détourner du sport professionnel et
du sport business.

Le cyclisme vu par les Deschiens

Ce n’est pas tout jeune et pourtant c’est toujours
d’actualité.

Le coureur Lance Armstrong n’en finit pas avec les dénonciations de ses anciens coéquipiers.

Il pourra toujours dire qu’on cherche à le calomnier.

Les dopés du dimanche

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Les dopés du dimanche

C’est une nouvelle mode.

Les étuis en jonchent le bord de nos routes départementales et
même nos sentiers de randonnées vosgiennes.

Je veux parler de ces étuis bourrés de glycogènes censés nous
donner le coup de fouet salvateur capable de nous propulser sans
même pédaler en haut du Platzerwasel.

Je précise tout de suite aux néophytes que le précieux nectar
est à usage oral.

C’est même écrit dessus, pour ne pas se tromper la première
fois.

Ne nous laissons donc pas abuser par la forme fuselée de ce
berlingot!

Attention à ne pas vous étouffer!

Bref! quand vous aurez absorbé ce gel immonde au goût de
caca…huète, il ne vous restera plus qu’à vous précipiter à la
première auberge et à commander le pastis.

 

Le courage de Laurent Fignon

Laurent Fignon souffre de son cancer.

Il ne cache pas sa maladie. Ni ses prises de produits dopants alors qu’il
était coureur cycliste…

AFP

Respectons son courage!

Cependant, fallait-il que France 2, la chaîne publique
de TV qui retransmet les images, inflige à son public du Tour de
France, chaque jour, les commentaires à la voix cassée de Laurent
Fignon?

En quoi le cyclisme de compétition qui traîne déjà nombre de
gamelles sulfureuses peut-il sortir grandi de cette épreuve qui
consiste à « faire parler » un ancien coureur cycliste malade?

On peut se poser ces questions.

Sans toujours pouvoir y répondre…

Le Tour de France s’annonce, méfiance…

On en est assurés depuis plusieurs années, le dopage cycliste va
de pair avec la compétition.

Avant l’éthique sportive, il en est même devenu un ingrédient
incontournable des « professionnels » de la profession cycliste.

On lira avec délice cet article où le soupçon du dopage sur le Tour
2010 est déjà bien posé avant même son départ de Rotterdam.

Jour après jour le site cyclisme-dopage nous apporte les informations qui
démontrent que le dopage est toujours là, toujours plus inventif et
insidieux.

Le fait que l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD)
ne pourra pas cette année exercer de contrôles
sur le Tour de France en est une des illustrations.

Bien installé dans la pratique cycliste, plus personne ne
cherche à le nier. Et les adorateurs du vélo semblent d’ailleurs
s’en moquer.

A trois jours du départ de la « Grande Boucle », l’inexorable
chronique des faits délictueux se déroule dans les prétoires des
tribunaux.

Comme celle du coureur Riccardo Ricco qui vient d’être condamné pour dopage sur le Tour 2008  par
le tribunal de Foix…

Il reste une question: dans les courses amateurs et les
cyclosportives, quid du dopage?

Pour le docteur Jean-Pierre de Mondenard, le dopage est
aussi présent là où l’argent joue un rôle quasiment
nul
.

En cause dans ces courses, la notoriété du coureur, tenir le
coup face à un calendrier sportif chargé, l’absence de préparation
à l’échec, le besoin de faire face à des défis toujours plus
endurants.

Lance Armstrong, l’abus!

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Lance Armstrong, l'abus!

Alors que la grande boucle va de nouveau se mettre en marche, il
est bon de rappeler que le cyclisme et le Tour en particulier n’ont
en pas fini avec leurs vieux démons.

Lance Armstrong revient et « il se trouve que le come-back du
boss a comme décrispé le troupeau des bannis….Dans ses bagages,
comme à la belle époque du pire, on trouve de tout. Du lourd. Du
sale. Du rincé. Disons les grands tricheurs tombés au champ
d’honneur des années 2000…: le Kazakh Vinokourov, Floyd Landis,
Tyler Amilton, Ivan Basso…il faut se pincer fort pour y
croire
« .

Bref vous allez pouvoir retrouver dans  » Lance Armstrong,
l’abus! » de Jean Emmanuel Ducoin (ed.Michel de Maule) tous les
dessous nauséabonds que l’on nous réserve pour 2009.