Étiquette : Isabelle et le vélo

La Seine à vélo: peut mieux faire

Méfions-nous des images idylliques! Il semble que la Seine à vélo réserve de mauvaises surprises…

De la future véloroute nous n’avons d’abord vu que des zones industrielles et portuaires. Le reste fut sentiers tortueux, routes agricoles caillouteuses, côtes à 20%, descentes sur routes du même acabit, sentiers abrupts en forêt, et, heureusement, magnifiques vues, et même passage de la Seine en bac. (extraits du billet d’Isabelle et le vélo)

Le Seine à vélo, Isabelle connait. Elle peut donc en parler en étant experte des lieux. Manifestement ce n’est pas gagné. Vu de loin, on croit le paysage plat. Que nenni! On réserve aux cyclistes les itinéraires pentus, c’est bien connu…alors que pour les routes on gomme les déclivités à coups de bulldozers.

A lire dans Isabelle et le vélo

La semaine fédérale sans fard d’Isabelle

DCIM100MEDIADJI_0142.JPG
Le cyclotourisme de masse tel qu’il se pratique à la FFCT (Epinal 2018). On dit qu’un ULM forcené a réussi à se poser sur le terrain d’aviation

Moi je n’y étais pas.

Isabelle, si!

Isabelle peut donc se prévaloir de refléter fidèlement la façon dont elle a perçu cette semaine fédérale de cyclotourisme qui vient de se tenir à Epinal.

Je vous le dis comme je le pense: je suis très content de n’y être pas allé.

Lisez Isabelle et le vélo!

PS: vélomaxou n’est plus membre de la FFCT

Ne pas tomber dans le panneau

Wittelsheim (Haut-Rhin) une commune pro-vélo?
Wittelsheim (Haut-Rhin) une commune pro-vélo, vraiment?

Un pays où règne la « culture vélo » c’est un pays où la continuité est toujours assurée pour les cyclistes; c’est un pays où le confort du cycliste est systématiquement assuré, quels qu’en soient les moyens .

Poursuivre la lecture de « Ne pas tomber dans le panneau »

Quel diable de cycliste!

Isabelle sur son blog constate amèrement que depuis 25 ans l’image du cycliste n’a pas évolué: le cycliste est silencieux, il arrive par surprise et fait donc peur, écrit-elle.

Je serais tenté de lui répondre: et alors?… Poursuivre la lecture de « Quel diable de cycliste! »

Dans Paris à vélo

Dans Paris à vélo on dépasse les autos
À vélo dans Paris on dépasse les taxis

(Joe Dassin dans La Complainte de l’Heure de Pointe)

Isabelle a remarqué que les trains acceptent gratuitement les vélos en-dehors des heures de pointe…mais que la tendance est à l’interdiction dès que la formule rencontre du succès.

Elle s’étonne même de cette frilosité cheminote dans une métaphore… la boulangère arrête de vendre du pain dès que les clients le trouvent bon. Poursuivre la lecture de « Dans Paris à vélo »

Congrès de la Fubicy: Isabelle ronge son frein

La Fubicy vient d’achever son congrès annuel qui se tenait cette
année à Strasbourg.

Isabelle Lesens y était.

Elle nous en dresse un bilan en demi-teinte.

Toujours le même constat!

Les vélos peinent à progesser en ville alors que tout le monde
est convaincu qu’on peut faire plus et mieux.

Les politiques sont montrés du doigt: ils traînent partout des
pieds lorsqu’il s’agit de prendre les bonnes décisions.

Lire le compte rendu ici dans Isabelle et le Vélo.

Vélomaxou y adhère sans réserve.

Journée Cyclab Bordeaux: le vélo du futur et le futur du vélo

Journée Cyclab de Bordeaux du 4 février 2010.

Maxou n’y était pas. C’était trop loin pour lui.

Mais il aurait aimé y être rien que pour voir les innovations et
prendre part aux débats.

On se référera, avec bonheur, à l’article rédigé par « Isabelle et le vélo » et ses commentaires
ciselés et toujours aussi pertinents.