Chasse aux cols en vue

Je prépare quelque sorties à VTT du coté de cols vosgiens bas-rhinois

Je l’ai déjà exprimé, faire une razzia de cols à VTT nécessite de la préparation.

Je m’y attelle actuellement. Il faut d’abord recenser les cols restant à visiter avec l’outil CCWay de mon Club des Cent Cols.

un col que je n’ai pas encore visité

Voici comment la requête est restituée sur ma carto BaseCamp de Garmin.

mes cols restants à grimper dans les Vosges (67 et 88)

Les cols sont figurent sur la carte dans un cadre de la forme FR-67-0453 (qui correspond au col du Banc du Forestier) situé l’ouest de Villé. A noter qu’Openrunner répertorie aussi les cols sur sa cartographie (route ou VTT)

Col du Banc du Forestier. Je vois que mes confrères m’ont déjà précédé (image Cent Cols)

Le travail sur écran consiste ensuite à tracer un parcours reliant plusieurs cols entre eux. Il faut tenir compte de la distance et du dénivelé et faire en sorte de tenir compte de sa capacité physique « à faire ». Il est évident qu’un compétiteur pourra avaler 50 à 60km et 2 à 3000 de dénivelée dans sa journée.

Pour ma part, je deviens décroissant et je me limite à 30 à 40km et 1000 mètres sans trop m’embarrasser du type de revêtement. J’ai des amis qui exploitent les images satellites pour savoir où ils vont mettre leurs roues. Moi non. Je descends du vélo, je pousse,…je porte.

tracer sur Openrunner permet de conserver et de partager ses projets

Si mon traçage apparaît trop difficile, je dois le reconsidérer

  • en diminuant le nombre de cols à grimper, ce qui revient parfois à abandonner son projet s’il manque d’homogénéité
  • en changeant le point de départ, en éliminant un aller-retour inutile
  • en fractionnant l’itinéraire en deux
Suivre une trace bien préparée sur son GPS, le secret d’un voyage réussi

In fine je ne me retrouve parfois qu’avec un seul col en aller-retour.

Donc un col pas très rentable si d’aventure il est éloigné et pas facile à grimper. Mais en contrepartie on peut avoir un beau paysage à l’aller comme au retour.

Ce travail est méticuleux, d’autant que je prends soin soin de passer par des points remarquables, des stèles, des ruines moyenâgeuses,…

Je télécharge mes parcours sur GPS, préalablement déposés sur Openrunner.

Et ensuite je peux partir en connaissance de cause. Si mon GPS venait à tomber en panne, je pourrais me secourir avec mon Iphone et Openrunner en faisant des points de relèvement périodiques.

Comment se servir d’un GPS? (suivre le lien)

Je vais donc ces prochains jours parcourir avec bonheur quelques cols vosgiens

  • Rotenberg
  • Petit Haut
  • Altenberg
  • Banc du Forestier
  • Roffling
  • Gruckert
  • Crax
  • Seelacker

J’avance lentement pour ne rentrer le soir épuisé.

Mes traçages prévisionnels Openrunner qu’on peut retrouver sous ces numéros

Ne pas se perdre à VTT (suivre ce lien)

marquer un point de situation peut vous permettre de noter un point remarquable et de le communiquer si nécessaire (le drapeau bleu ici porte le numéro 28 et vous pouvez y ajouter une note)

Lorsqu’on part seul, ce qui est souvent mon cas, déposer ses parcours en un lieu connu comme Openrunner. Si par malheur il vous arrive un incident, on pourra facilement vous retrouver.

Par exemple: Vous faites une chute à l’arrêt dans un dévers de sentier suite à une faute de décalage pied et vous disparaissez dans l’abîme. Ni vu, ni connu. On retrouve parfois des vététistes plusieurs jours après leur disparition. Comme ici

Tout un programme!

Openrunner, le 20 km affiché

Openrunner, le créateur de parcours en ligne, ne perd pas de temps. Il affiche déjà le rond COVID de 20 km.

Lequel rond ne sera utilisable qu’à partir de samedi 28 novembre, rappelons-le.

Pour accéder à Openrunner (cliquer sur ce lien)

  • puis cliquer sur créer un parcours en haut à gauche
  • cliquer sur l’onglet COVID
  • déplacer l’onglet bleu sur le centre du cercle (votre point de départ) par exemple sur l’image ci-dessous le centre est placé sur Aspach-le-Haut
  • penser à « dézoomer » en cliquant sur l’onglet « moins » (au-dessus de l’onglet COVID) pour voir apparaître le cercle de 20 km
cercle de 20 km de rayon autour d’Aspach-le-Haut

Openrunner se met au Covid

trace automatique du cercle 1km avec l’onglet Covid

Construisez vos parcours confinés

Mon premier parcours de confinement est prêt: 18km

Ce n’est pas parce qu’on est confiné qu’on ne va pas faire de vélo.

Optimiser son rond de rayon 1 km, c’est possible.

Mode d’emploi:

  • rechercher ses coordonnées géographiques sur GoogleMaps
  • obtenir la trace klm de son rond de rayon 1km sur klm Circle Generator
  • reporter la trace sur Openrunner
  • tout est décrit ici chez Bike-café

Ensuite, tracer autant de parcours que souhaités dans votre rond avec l’assurance de ne pas le dépasser.

Une fois rentré, vous pouvez commencer le parcours 2 ou reprendre le même à l’envers. C’est moins monotone.

Ne pas oublier de renouveler l’attestation!

Important: ne pas oublier de télécharger le cercle de rayon 1km sur votre GPS pour pouvoir vous assurer que vous ne sortez pas de « la zone »

Avec de l’entraînement, vous n’aurez plus besoin que du cercle avec vous.

Perce-neige

Entre Cernay et Vieux-Thann les rives de la Thur

Je me suis glissé le long de la Thur sur une rive encore méconnue. Des perce-neige par milliers mais sans neige.

Bon je vais arrêter la pub pour cette appli Runkeeper qui ne la mérite vraiment pas, vu qu’on ne peut pas partager les parcours GPS et qu’on n’a même pas la courbe cardio.Sauf peut-être en s’abonnant pour 40€.

Bye-bye Runkeeper!

Je reste abonné à Openrunner, une valeur sûre. Et je ne vais pas sur Strava qui est un truc de compétiteur qui veulent se faire mousser.

J’entends déjà les récriminations arriver.

Merci beaucoup.

Openrunner ou GPSies?

Openrunner est-il à la hauteur de ses ambitions?

Pourquoi comparer deux sites de parcours de randonnées en ligne?

Personne n’aime avoir le sentiment de se faire gruger.

C’est pourtant mon cas avec Openrunner.

Jusqu’alors Openrunner

(500 000 utilisateurs – 4000.000 de parcours)

m’a donné satisfaction. Continuer à lire … « Openrunner ou GPSies? »

Openrunner, évolution réussie

openrunnerOpenrunner, le site de partage de tracés en ligne, a cette fois réussi son évolution, une application sur Apple Store et sur Play Store, ce que beaucoup attendaient. Continuer à lire … « Openrunner, évolution réussie »

Openrunner, opacité de la trace

openrunner.jpgC’est une astuce que vous ignorez peut-être.

On peut personnaliser la trace des parcours Openrunner tout simplement en cliquant  sur l’onglet Id en haut à droite. Continuer à lire … « Openrunner, opacité de la trace »

Dénivelée, comment s’y retrouver?

Les compteurs récents affichent la dénivelée

Quelle est ma dénivelée du jour?

C’est le sujet qui fait causer sur les forums.

Et il peut même fâcher à la fin car tout le monde est censé détenir la vérité.

Je n’ai pas la prétention de lever toutes les incertitudes.

De quoi parle t-on? Continuer à lire … « Dénivelée, comment s’y retrouver? »

Cartes en ligne, quel site choisir?

Après ma déconvenue avec Openrunner, mon ami Guy Garcin, centcoliste émérite et blogueur de talent, nous rappelle dans un article les fondements à savoir lorsqu’on cherche à visualiser des données géographiques, à les publier, à les importer, à les partager.

Tout est dit.

Inutile donc de chercher ailleurs!

accéder à l’article de Love-vélo

S’agissant d’Openrunner, j’ai découvert que ce site était l’œuvre personnelle d’Eric Thouvenin,
Fondateur et unique personne qui travaille sur ce projet comme il l’affirme lui-même sur sa page Facebook. Continuer à lire … « Cartes en ligne, quel site choisir? »

Openrunner, la suite du feuilleton…

Après la sortie de son nouveau site, la levée de boucliers des utilisateurs,Openrunner a choisi de revenir à son ancienne formule
Voici son message plutôt sibyllin…

Continuer à lire … « Openrunner, la suite du feuilleton… »

Openrunner, le vent du boulet

Les liens de mes traces VTT fonctionnent à nouveau avec un fond de plan acceptable…comme celui-ci au départ de Saales.Pas de précisions de l’éditeur, on ne sait donc pas si le retour des liens est pérenne…d’autant que les circuits VTT de l’OT Guebwiller hébergés également chez Openrunner ne fonctionnent toujours pas

Manifestement Openrunner a senti le vent du boulet passer.

A la suite de la parution de son nouveau site hier 2 juin (voir mon article), Openrunner a été victime d’une avalanche de critiques négatives sur Facebook qui l’ont conduit à fermer sa page. Continuer à lire … « Openrunner, le vent du boulet »

La mauvaise surprise d’Openrunner

Mauvaise surprise ce matin pour les utilisateurs d’Openrunner, les fonds de carte sont réduits à leur plus simple expression. Inutile de chercher les chemins parcourus à VTT, ils n’existent plus. Pour les voir, il faut acheter la carte IGN à Openrunner (25€/an)

Ceux qui ont l’habitude de tracer des parcours avec Openrunner ou encore de télécharger des traces vont avoir une surprise avec le nouveau site. Continuer à lire … « La mauvaise surprise d’Openrunner »

Openrunner en maintenance

 

Openrunner permet de localiser les cols routiers et muletiers et de déposer des traces GPS

Openrunner, c’est le site qui héberge mes parcours GPS.

Depuis longtemps et cela gratuitement.

En contrepartie des flux de visites générés, le site rémunère son service avec des publicités et des partenariats.

Je suis donc un contributeur ordinaire parmi des milliers d’autres.

Choisi au hasard à l’origine, Openrunner me donne satisfaction.

J’ai déposé au moins 250 parcours sur ce site et j’ai déjà figuré dans le Top5 des parcours du Haut-Rhin Continuer à lire … « Openrunner en maintenance »

Dans le top5 VTT Openrunner

Cette semaine, je suis encore dans le Top5 des circuits VTT du Haut-Rhin.

Avec mon parcours intitulé « Du coté d’Altkirch », je rivalise au classement avec la Bux Bike 2015.

On pourra avant de se lancer sur ma trace voir mon récit de cette balade ici.

 

Maxou dans le Top5 Openrunner

La gloire est éphémère alors j’en profite.

Actuellement mon parcours VTT « Sausheim-Réguisheim » figure en troisième place des parcours les plus consultés du Haut-Rhin sur Openrunner.

Inouï!

Comment un modeste circuit tout plat de 41km peut-il rencontrer autant de visiteurs?

Il faut croire que j’ai un public en recherche de balades VTT plan-plan où on ne se fait pas trop suer le burnous avec des dénivelées de malades.

Finalement, cela me rassure plutôt.

Fidèles utilisateurs d’Openrunner, vous y trouverez également les 231 parcours de Vélomaxou téléchargeables sur votre GPS.

aller sur Openrunner

L’avion d’Issenheim

Avion de ligne au-dessus d’Issenheim

Étonnant cet avion qui s’invite au-dessus d’Issenheim (Haut-Rhin) alors que je parcours Openrunner, le site de circuits de randonnées.

L’œil des satellites voit tout. Continuer à lire … « L’avion d’Issenheim »

Vélomaxou à la trace

Parmi les nombreux sites de planification de parcours sportifs, j’ai choisi Openrunner.

Il en existe d’autres comme Edp-parcours, Calcul d’itinéraires, Running,… Continuer à lire … « Vélomaxou à la trace »

Openrunner pour préparer votre parcours

Préparer votre parcours routier, c’est possible.

Avec Openrunner.

Le blog d’Olivier vous décrit comment ça
marche.

autres sites:

Routeyou.com

Databike.fr

%d blogueurs aiment cette page :