Étiquette : Geishouse

Grand Ballon à VTT

En général pas de beaucoup de vélos traînent par là, d’autant qu’ils sont interdits hors chemin.

C’est un beau parcours qui permet de monter sur le toit des Vosges à 1424m et d’admirer le paysage. Penser à prendre ses jambes avant de partir. Je pars de Thann à 9 heures et je suis au Grand-Ballon à 13 heures.

Je prends la direction de Geishouse et je grimpe par la route.

Monter à Geishouse n’est pas le plus difficile

Après Geishouse, la montée est toujours éprouvante. D’autant que la route est dans un état déplorable. Je croise cependant deux motards qui descendent au pas et un vététiste. Puis un Anglais et son camping-car qui monte. C’est tout. Pas de quoi me distraire.

on peut considérer que la route du Haag est morte

Cette montée là m’épuise surtout après le hibou sur son totem. Je ne triche pas avec moi-même, je fais des sets à pied…tant et si bien qu’un marcheur aguerri me rattrape et me met quelques centaines de mètres dans la vue.

je fais deux fois le tour du hibou pour prendre mon élan

Au Haag, je consulte mon vélo. Il s’en fout.

Devant la ferme, j’hésite…Est-ce que je casse-croûte là ou plus haut? J’entame le GR5 rectangle rouge avec les marcheurs. Des jeunes et des moins jeunes. Les jeunes ont mis la radio et du rap pour s’encourager, j’imagine.

Finalement je quitte le Haag en poussant. Mon vélo respire.

Un groupe de locaux mangent au soleil le long du sentier. Vous ne vous êtes pas trompé d’itinéraire? Non! Ce dédale de cailloux me rappelle le Mercantour, je porte souvent pour franchir les murs d’escalier.

Ce genre de sport intéresse peu de vététistes. Je suis un marcheur à vélo.

Puis je m’installe confortablement face à la vallée, au soleil. Et je sors mes casse-croûtes. Saucisson, jambon, fromage. Il ne reste rien pour atteindre le monument des Diables Bleus.

la route du Grand Ballon et la plaine d’Alsace au loin
un homme volant au-dessus du Grand-Ballon

Je pousse jusqu’au radar de navigation aérienne qui ne sert plus, dit-on. Mais un véhicule 4×4 de l’EuroAirport est là. Je parcours le belvédère en gravissant les escaliers. Et je m’en vais. Riche a fait un super-établissement avec porte-vélos et salon de thé. Toilettes publiques gratuites. Il va faire son miel.

voici le radar du Grand-Ballon que j’appelle le Gros Miko
les marches majestueuses
insouciance
Vue sur la plaine d’Alsace
J’attache mon cheval devant les fleurs chez Riche
L’établissement a de la gueule

Je descends par les pistes vers l’Auberge du Ballon. Les vaches se baladent sur la route.Les Bronner sont fermés. J’appelle jusqu’au poulailler, personne, mais les poules rappliquent dare-dare derrière moi ! Les chiens roupillent au soleil et manifestement je ne les intéresse pas.

Les Vosgiennes de la ferme Bronner
je slalome un peu, j’ai perdu la trace
arrivée à la ferme auberge du Ballon
le parcours fait 45km et 1400m

Je descends par les pistes vers l’Auberge du Ballon. Les vaches se baladent sur la route.Les Bronner sont fermés. J’appelle jusqu’au poulailler, personne, mais les poules rappliquent dare-dare derrière moi ! Les chiens roupillent au soleil et manifestement je ne les intéresse pas.

Au Firstacker, je traverse la route avec prudence
…et je prends Goldenmatt

Une fois au col du Firstacker, je traverse la route et je prends Goldenmatt. Le site de Goldenmatt est en cours de réhabilitation et on peut suivre les travaux sur www.goldenmatt.fr. Dans les parages, ne pas se tromper, bien suivre le tracé GPS, il faut aboutir à Goldbach et pas à Altenbach.

Goldenmatt est en travaux. Une belle terrasse a été ajoutée
la petite mare à coté est poissonneuse

A Goldbach, on descend en direction de Freundstein, légère remontée et là-aussi se tenir au tracé pour aboutir à Willer-sur-Thur au pont du Wissbach.

Goldbach est en vue et Freundstein en face

Retour par piste cyclable à Thann.

Rando de 45km et 1400m. Il faut du peps pour un parcours comme ça…et faire gaffe dans la descente, cailloux, rigoles traversières, portillons, escalier bois, barbelés, clôture électrique chez Bronner et une bonne prune qui réveille!

Sur le plan cardiaque, c’est yo-yo tout le temps
au revoir Goldbach, je descends à Willer

https://www.openrunner.com/r/10493740

Haute-Thur

Je quitte Thann

Je quitte Thann tôt après la pluie de la nuit. Il fait encore frais. Direction Kruth. Mais en chemin, je fais un détour par Geishouse. Rien que pour le paysage et aussi pour avoir un peu de dénivelée sur le parcours. Je descends par Meerbaechel à Moosch. Les voiles se posent à Fellering. C’est magique. Puis à Kruth je fais le tour du lac. Il est déjà étrangement bas…vraiment ça interroge sur le degré de sécheresse. A Urbès, je prends Storckensohn. Le torrent est à sec…Mollau, Wesserling et la suite.

Geishouse dans son écrin
écolage à Fellering
Ces deux cyclos vont bon train, à Kruth ils prendront le Markstein
Kruth, le lac
Storckensohn, le torrent à sec

https://www.openrunner.com/r/10223149

Dernières neiges au Haag

Montée de Freundstein, le Grand Ballon en arrière plan

Temps magnifique, grand ciel bleu, le thermomètre flirte avec les 22°C.

Vignoble du Rangen à Thann

La route du Grand Ballon au Markstein est toujours fermée, même si la neige a disparu.

On montera par Geishouse où la route est ouverte jusqu’au Haag. Poursuivre la lecture de « Dernières neiges au Haag »

Brevet de Randonneur des Vosges 2014

Le Brevet de Randonneur des Vosges (BRV) aura lieu les 28 et 29 juin 2014 au départ de Eguisheim, le village préféré des Français.

J’ai étudié le parcours sur la carte. Poursuivre la lecture de « Brevet de Randonneur des Vosges 2014 »

J’aurais pu vivre tranquille à Geishouse

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, J'aurais pu vivre tranquille à Geishouse

Geishouse-vélomaxou

On n’attendra même pas le 2ème tour des Cantonales.

Le nouveau conseiller général du canton de Saint-Amarin a été
élu, haut la main avec 53,57% des voix.

Il s’agit de Jean-Jacques Weber. Il le dit lui-même,
« j’aurais pu vivre tranquille à Geishouse », mais le démon
de la politique l’a repris.

Un homme politique qui a un long passé politique derrière lui et
en qui les électeurs ont eu confiance. En dépit d’aléas.

Ce matin, le journal DNA dresse un portait flatteur de l’ancien
Président du Conseil Général du Haut-Rhin, et ex maire de
Sausheim.

On ne sait pas si les itinéraires cyclables vont prospérer dans
la vallée après cette élection surprise. Mais nul doute que
Jean-Jacques Weber est attendu pour déméler l’imbroglio compliqué
qui plombe le devenir de la vallée.

Au premier plan, l’emploi et l’économie exsangue, puis le 
désenclavement et les transports routiers et ferroviaires et enfin
le tourisme.

Un vrai job à temps plein!