Dimanche, le Slow Up à Bâle

Snif, c’est dimanche 18 le SlowUp de Bâle et je n’y serai pas.

J’aime tant y être pour la ferveur cycliste, la gentillesse des gens, le coté altermondialiste de la formule qui réunit les cyclistes des Trois Frontières.

Je vous encourage à y être au moins une fois.

Tout est dit ici.

On part d’où on veut, quand on veut et c’est gratuit.

Voir mes images de 2019

l’extravagante vache Milka vous accompagnera

Bâle, le SlowUp fait le plein

Bienvenue au départ de Huningue
Le SlowUp de Bâle, trois boucles inter-frontalières et le long du Rhin

Je ne sais pas combien nous étions. Trente mille?…quarante mille?…Seuls les organisateurs pourraient le dire. Chapeau à ces centaines de bénévoles présents aux intersections pour garantir la sécurité et le succès du SlowUp de Bâle 2019.

on passe en Suisse sans montrer patte blanche exceptionnellement

Nous avions donc au choix trois boucles à parcourir autour de Bâle.

31 km : Bâle – Riehen – Lörrach – Weil am Rhein – Huningue – Saint-Louis – Bâle

21 km : Bâle – Birsfelden – Muttenz – Pratteln – Augst – Wyhlen – Grenzach – Bâle

18 km : Augst – Wyhlen – Herten – Rheinfelden – Kaiseraugst – Augst.

les faubourgs de Bâle sont occupés par l’industrie

On partait d’où l’on voulait et on parcourait une, deux ou trois boucles. Une seule obligation: tourner tous dans le même sens. Pourtant on a croisé quelques cyclistes dans l’autre sens qui prenaient de grands risques de collision.

baisse de pression dans portique pneumatique
Attention au tram!
dès qu’un ralentissement intervient, de gros bataillons de cyclistes se forment
il fait déjà chaud dès 10 heures ce matin
idéal pour les familles d’être mis à l’abri du trafic
bonjour Madame

Ce qui est bien dans le SlowUp, c’est que la route est à nous. Tous les accès sont neutralisés et le balisage est parfait. Heureusement car les itinéraires sont compliqués. Passer d’un grand axe à quatre voies à une simple piste génère automatiquement des bouchons.

nous voici sur les bords du Rhin
à vélo et faire des photos
peu de tandems, mais beaucoup de VTT et VAE
transport familial
Une petite bosse pour quitter le rivage

Le voyage nous fait découvrir Bâle et aussi ses extérieurs bucoliques le long du Rhin.

Une moitié d’avenue rien que pour les cyclistes, c’est abusé…
silhouette étonnante animée
promotion de produits suisses. Miam!
la vache Swissmilk monte sur ses grands chevaux

Il faut cependant être vigilant: tout le monde ne roule pas de façon disciplinée à droite, non. Beaucoup tiennent la gauche et empêchent les dépassements. Les cyclotouristes « patentés » piaffent parfois d’impatience derrière. Mais en venant au SlowUp, on sait que c’est d’abord une fête, alors restons tolérants!

pour petits et grands
je présume que c’est du bio…
on retraverse le Rhin
tour Roche
transport combiné
vous avez votre vignette?
Bâle
Comme au Tour de France
Une connaissance amicale

On n’échappera pas aux immenses « ravitos » qui jalonnent le parcours, dotés de jeux pour les petits et de restaurations généreuses.

C’est où déjà?
un des innombrables bouchons
je confirme, il y a de la verdure autour de Bâle
usine électrique
j’ai pas encore essayé, mais ça me semble pas facile
il n’est pas très content
police à vélo
Pub pour Skoda, j’ai gagné combien?
qu’est-ce que c’est que tout ce monde?
arrêt obligatoire
A l’Ardéchoise aussi ça bouchonne?
ambulant déambulant
ce cyclo s’est échappé et je lui ai filé le train un bon moment
cherchez l’erreur…

Amusant de voir ces petits enfants à vélo et ces parents tractant la remorque des tous-petits. Respect à toutes ces familles qui ont choisi de promouvoir la nature, à pied, à vélo, à roller.

y’a pas plus petit?
des échappés
un échappé
Huningue, la passerelle

https://www.openrunner.com/r/10513432

Stop ou encore?…

Je pars.

Où?

Je ne sais pas, mais je pars. Continuer à lire … « Stop ou encore?… »

Fantasque

 

Je sors. Je ne sais pas où, mais je sors.

Bonne initiative!

Quel vélo me demande ma femme? Continuer à lire … « Fantasque »

Retour de Forêt Noire

Notre joyeuse équipe cyclo

Après l’aller, le retour en compagnie de nos amis suisses.

Continuer à lire … « Retour de Forêt Noire »

Bâle-Grafenhausen à vélo

La météo en Forêt Noire est parfois capricieuse

Je reviens d’un séjour en Forêt Noire depuis Bâle.

Deux jours dans le sud du massif en compagnie de cyclos suisses.

Quitter Bâle en direction de l’Allemagne n’est pas toujours drôle tant la banlieue bâloise est envahissante.

Continuer à lire … « Bâle-Grafenhausen à vélo »

Bateau taxi bâlois

Huningue

Débarrassée des voitures, la place Abbatucci offre un espace de quiétude aux promeneurs

Les zones frontalières ne sont pas toujours belles.

Elles possèdent souvent les stigmates des extrémités d’un pays et ceux du pays voisin.

Des entrepôts de stockage, des rails en fin de parcours, des commerces d’opportunités.

Pourtant Huningue fait des efforts à proximité de la cité Bâloise. Continuer à lire … « Huningue »

28 octobre 2013

Société Barrisol

28 octobre 2013.

Une date banale.

Avec 23°C au thermomètre, je me dis que quelque chose ne gaze pas dans notre univers. Continuer à lire … « 28 octobre 2013 »

Bâle-Dreiland, bientôt le slowUp

Bâle

C’est dimanche 15 septembre qu’aura lieu le slowUp de Bâle.

Une formule de balade familiale à vélo dans un univers dépouillé des bagnoles comme savent le faire les Suisses.

Au cœur de la grande métropole bâloise.

Le Rhin à Rheinfelden

Continuer à lire … « Bâle-Dreiland, bientôt le slowUp »

Autour de Bâle

Le Rhin à Rheinfelden

Départ du pont du Palmrain à Village Neuf.

Pas facile de dénicher les itinéraires sauvages autour de la grande métropole suisse.

On file déjà par l’Allemagne pour affronter un raidard à Otlingen. Continuer à lire … « Autour de Bâle »

Demain Slowup à Bâle

En 2011, la pluie avait gâché la fête (vélomaxou)

L’idée est la suivante… Continuer à lire … « Demain Slowup à Bâle »

La tentation allemande

Le débat fait rage ici en Alsace depuis que Madame le recteur Armande Le Pellec-Muller a décidé de sabrer dans les heures d’enseignement d’allemand qui permettait aux élèves de suivre un cursus bilingue de 12 heures en français et 12 heures en langue allemande. Continuer à lire … « La tentation allemande »

Frédérick, Guy et Denis

De Bruxelles à Bâle en juin 2010.

De belles images des trois compères.

Pour ceux qui aiment les balades à vélo.

%d blogueurs aiment cette page :