Jour : 7 mars 2020

Knapphutte à VTT

chapelle Maria auf dem Rain Roderen

Mon accompagnateur était Jérémy du Club Etoile 78 de Vieux-Thann

Le parcours du jour a été dévié plusieurs fois du fait des chemins transformés en ruisseau.

A la chapelle Maria auf dem Rain de Roderen, impossible de prendre le GR rond bleu qui mène à Bourbach. Alors on montera par la route jusqu’à Rammersmatt. Puis le sentier botanique.

montée à Rammersmatt
sentier botanique de Rammersmatt-Bourbach

A Bourbach-le-Bas, on monte au terrain de sport et on s’enfile dans le chemin de Knapphutte.Je parle des mines de Knapphutte ici…

montée sévère au parcours sportif de Bourbach-le-Bas

Après la chapelle des Mineurs, descente à Lauw…le chemin est un ruisseau. On vise comme on peut les endroits les moins profonds…tout en évitant les cailloux.

chapelle des Mineurs à Knapphutte

A Lauw, on longe la Doller jusqu’à la chapelle Ste-Anne. C’est notre troisième chapelle! On renonce à aller jusqu’à la chapelle des Bouleaux à Guewenheim. On préférera longer la Doller jusqu’au camping de Guewenheim.

Descente à Lauw
chapelle Ste-Anne de Sentheim

Puis on rentre par la route. Couverts de boue. C’est un peu le but du jeu, non?

trace GPS du parcours

34km et 470m

Comment perdre du poids?

Une pomme de 210gr, c’est 109 kcalories, 10 gr de glucides, 4 gr de protéines et…0 lipides

7 kg400!

C’est ma victoire rapide de ce matin. Depuis que le 2 janvier dernier dans un sursaut salutaire j’ai décidé de frapper un grand coup en direction de mon surpoids endémique, (c’est souvent au lendemain d’une période de fêtes qu’on prend conscience qu’il faut arrêter la bouffe). Voici que ce matin j’atteins le score honorable de moins sept kilos et 400 grammes. Un peu plus de deux mois pour réapprendre, jour après jour, à maîtriser le contenu de mon assiette. On pourra penser ce qu’on veut des régimes amaigrissants. Le mien n’est pas punitif: je mange « comme avant » mais en surveillant les calories avalées et un bon ratio glucides /protéines /lipides. Moi par exemple je suis plutôt « lipidique » et c’est sur ce chapitre que je suis le plus vigilant. Cependant ne pas pavoiser trop vite, mon IMC est encore à 26,5 et je suis toujours en surpoids. Pour ne plus l’être je dois atteindre un IMC de 25 soit perdre encore…4kg!

En 2018, j’avais déjà écrit un billet sur « comment maigrir? ». J’ai effectivement perdu du poids, mais je l’ai repris ensuite.

Pourquoi? tout simplement parce que j’ai perdu les bonnes habitudes prises.

En 2018, j’avais réussi à maigrir de 8,7 kg

Pas de miracle: la balance est notre juge de paix, vous pouvez faire 7000 à 8000 km de vélos par an et rester en surpoids. Les « maigres » se marrent toujours de voir dans quel marasme sont plongés « les gros ». Beaucoup d’entre-eux ont un métabolisme qui les rend imperméables au surpoids. Moi non!

Quand vous grignotez des chips, du chocolat, que vous vous habituez aux rasades de whisky, que vous reprenez deux fois du fromage et que vous sombrez dans un méga-couscous ou pire une choucroute au riesling, il est clair que vous allez rapidement faire exploser le compteur de la balance et zigzaguer pour grimper le Hundsrück.

On se demande parfois comment ils font ces beaux éphèbes bodybuildés qui vous narguent sur leur vélo. Certains sont naturellement destinés à rester maigres. D’autres moins mais ils se « surveillent », ils savent comment ne pas tomber dans le piège de la malbouffe ou tout simplement échapper à la sensation de faim permanente souvent liée à un mauvais état-d’être ce que d’autres nomment le stress. Pour ces sportifs là, on ne peut pas invoquer la sédentarité, la sédentarité qui conduit souvent à notre mal moderne, l’obésité.

J’ai passé l’âge d’être l’éphèbe boybuildé que je n’ai jamais été. Mais je me surveille sur la balance car notre surpoids est un ennemi du sport. Sur le vélo, au jogging et dans de nombreuses autres disciplines.

Je l’ai déjà écrit, faire du sport ne m’a jamais fait maigrir. En revanche, moins manger oui.

Si je dis moins manger, c’est aussi corrélativement mieux manger et éviter les cochonneries.

Quel est mon truc pour maigrir?

D’abord j’ai choisi une application qui s’appelle Yazio et qui se charge sur son smartphone. Yazio ne vous prescrit pas un régime, c’est un compteur de tout ce que vous ingurgitez au cours de la journée et qui vous permet de surveiller les limites à ne pas dépasser.

L’autre outil de mesure, c’est la balance. Chaque met est pesé et saisi dans l’application au cours du repas. C’est le coté fastidieux de l’exercice mais avec un plus: vous mangez moins vite et vous savourez d’autant plus ce qu’il y a dans votre assiette qu’il y en a moins.

J’adore la pizza

J’adore la pizza comme beaucoup d’entre-nous. Mais une pizza de 400 gr au fromage représente pas moins de 1180 kcalories! Autant dire que si vous avalez les 400gr de pizza vous avez crevé largement le plafond du repas.

Il existe des règles à s’assigner pour maigrir…

On trouve à présent dans le commerce des balances impédancemètriques d’un prix accessible qui vous calculent automatiquement votre Indice de Masse Corporelle, votre masse musculaire et votre masse grasse.

D’abord ne pas manger plus que votre corps ne l’exige. Un type comme moi de 77 kg ne doit pas avaler plus de 1645 kcal dans la journée surtout s’il reste planté devant son ordinateur et la répartition type glucide/protéine/ lipide est de 50%/20%/30%.

Vous l’avez compris, pas question de s’empiffrer avec un Cochonou ou un Munster, même fermier!

50/20/30, c’est traduit en kilocalories pour mes 77 kg: 820 kcal de glucides, 330 kcal de protéines et 490 kcal de lipides.

  • glucides, c’est pâtes, pommes de terre, fruits, légumes, sucre, coca-cola, vins, bières (glucides lent et rapide confondus)
  • protéines, c’est la viande principalement et les laitages
  • lipides, c’est les graisses, l’huile, le beurre et toutes les graisses contenues dans les viandes et les fromages, viennoiseries, gâteaux, tartes

Entendons-nous bien: il ne faut pas entreprendre de régime drastique si l’on est porteur d’une pathologie sans l’avis d’un médecin.