Étiquette : Aspach

Thann-Sentheim-Soppe à VTT

pub!

https://www.openrunner.com/r/10358398

C’est un beau parcours au départ de Thann.

interdire les deux rives de la Doller aux VTT à Guewenheim, je doute que ça passe devant un juge…je vais quand même faire un petit courrier au Club Vosgien

Le plus difficile c’est de passer le tronçon Roderen-Guewenheim en évitant autant que possible la route. Après on longe la Doller, rive droite. Les marcheurs ont cette prétention d’interdire les deux cotés de la rive de la Doller aux VTT. Le comble! Je vous recommande passer outre en attendant que l’affaire se règle judiciairement devant les tribunaux.

La Doller est en basses-eaux

A Sentheim, on quitte la Doller et on rejoint la chapelle Notre-Dame des Bouleaux. Très beau parcours en forêt.

Puis on poursuit jusqu’au haut de Soppe-le-Bas. Là aussi vous verrez les fameux panneaux Lallonde posés par le Club Vosgien de Guewenheim. Passez outre!

L’ARTICLE R163-6 DU CODE FORESTIER PERMET-IL DE VERBALISER LA CIRCULATION DES VTT EN FORET? voir la réponse ici

En montant à Soppe, encore un interdit VTT!
Et ça continue…au fait la loi Lallonde, vous connaissez?

Après quoi, vous plongez vers la Zone Industrielle de la Doller.

Tiens un caca d’entrepreneur!…

Puis traverser la Doller par la voie ferrée. Suivre le canal de déversement du réservoir de Michelbach.

C’est interdit que quand le train passe

A Michelbach, traverser le barrage.

Les cygnes en séminaire?
La relève est assurée

voir le parcours GPS https://www.openrunner.com/r/10358398

Flamboyant

img_0266

Je n’avais pas de grandes ambitions.

Juste une promenade nature, comme d’hab.

Sur la digue, je m’arrête contempler l’étendue d’eau.

img_0246
Il a neigé la nuit dernière sur le Thannerhubel

La dame observe les oiseaux avec sa longue-vue.

J’en profite pour me renseigner sur le matériel.

Pas de doute, l’investissement est du même ordre qu’un beau vélo.

Il ne faut donc pas se tromper et se documenter avant l’achat.

img_0245

Compter 3000 euros avec le pied!

Puis je pars au bout du déversoir qui se jette dans la Doller…

img_0251

Déversoir de la retenue de Michelbach

Après mon passage chez les Gj…je file à Aspach-le-Bas.

Matthias est emmitouflé dans son sac de couchage, il mange les maquereaux à la sauce tomate que je lui ai apporté dimanche.

Sa situation n’évolue pas.

Avec les gelées, dormir dans la voiture devient problèmatique.

Je pense que son cas relève de la puissance publique.

En 2008, il a été accepté sur un terrain communal d’Aspach-le-Haut pendant six mois et il me montre la lettre où la municipalité lui demande de partir. Il n’ose donc pas renouveler sa demande qui s’assimile à celle d’un SDF.

Les communes semblent être réticentes à l’accueillir.

Pendant qu’il couche sur le papier des adresses d’amis à contacter, j’assiste au coucher de soleil.

Je les appellerai demain.

.

Visite d’ouvrages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A la Croisière de Cernay, je ne m’attarde pas car un grain menaçant approche

Ce matin, je profite d’une accalmie du temps pour sortir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je rends visite aux gilets jaunes.

A la Croisière de Cernay, leur campement de fortune s’est doté de confort.

Des abris ont été construits à l’aide de bâches et de palettes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quelques stères de bois pour tenir si le froid s’installe. Au tableau d’affichage, les consignes à observer quand on change d’équipe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pars à Burnhaupt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En chemin encore une décharge sauvage. Cette fois c’est l’œuvre d’un chauffagiste qui s’est débarrassé d’une vieille chaudière murale et de ses tuyaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Matthias a déménagé avec sa voiture. Il est à présent au bout de la rue de la Libération à Aspach-le-Bas. Son radiateur livré n’est pas le bon et son moteur ne démarre plus. Il a faim.

 

Matthias voudrait du pain, du fromage, du poisson en boites, des chips, de la salade et du chocolat. Je me propose de l’aider en le ravitaillant, si quelqu’un veut se joindre à moi, me faire signe.

 

Il me demande de joindre l’association Robin des Toits.

On peut lire l’histoire de Matthias Moser ici.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quand j’arrive à Pont d’Aspach, c’est l’heure de « libérer » les caboteurs des pays de l’est parqués au centre du giratoire. Ces types sont exploités par leurs patrons (ils travaillent en France avec les conditions de leurs pays) et faussent la concurrence. C’est un des mauvais coté de l’Europe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Aspach, du bois pour l’hiver et deux immenses remorques pour s’abriter .

La télévision a été installée dans l’une des remorques.

Les équipes se relaient jour et nuit.

Tout va dépendre de la façon dont le pouvoir va s’exprimer, me dit-on…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Doller a repris de la vigueur avec les dernières précipitations

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La grande passerelle recouverte de planches est très glissante, je longe à pied en me tenant à la main courante

 

 

Aspach-Roderen à VTT

P4020003.jpg
Passerelle construite par le CV Guewenheim en 2005. Le guidon passe juste au-dessus

Ce tour là est une variante parmi beaucoup d’autres de tout ce qu’il est possible de faire dans ce secteur de Thann, Michelbach, Roderen, Rammersmatt. Poursuivre la lecture de « Aspach-Roderen à VTT »

Le VTT avec neige

P3180013.jpg

J’ai tenté.

Parfois vu de sa fenêtre le temps semble calme.

Dès que j’ai eu mis le nez dehors, j’ai été saisi par ce froid vif venu du nord.

Sur la piste d’Aspach, j’ai pris conscience que ça n’allait pas être simple. Poursuivre la lecture de « Le VTT avec neige »

Thann-Rammersmatt-Aspach à VTT

P3010006.jpg
Thann depuis le Rangen

C’est un parcours mixte, route et chemin.

Je ne vais pas m’embarquer aujourd’hui dans des sentiers incertains aux ornières profondes.

Je commence par grimper le Rangen, histoire de voir la ville et son manteau blanc.

Poursuivre la lecture de « Thann-Rammersmatt-Aspach à VTT »